Suivez-nous | français

Articles

Pollution de l’air : la Chine fixe son objectif pour 2017

Je veux commenter  Huan Xiang 2017-03-09 07:30:48    Source:Quotidien du Peuple

Le 28 février, les principaux dirigeants de sept municipalités, provinces et régions autonomes, à savoir Beijing, Tianjin, le Hebei, le Shanxi, la Mongolie intérieure, le Shandong et le Henan, se sont réunis à Beijing pour étudier les problèmes majeurs relatifs à la lutte contre la pollution de l'air. C’était la neuvième réunion du Groupe de coordination pour le contrôle et la prévention de la pollution atmosphérique à Beijing, Tianjin et les zones environnantes ; à cette occasion, Chen Jining, Ministre chinois de la protection de l’environnement, a déclaré lors de la réunion de cette année au sujet de l’objectif visant à atteindre une moyenne annuelle de concentration en PM2,5 d'environ 60 microgrammes par mètre cube que, « aussi longtemps que nous continuerons à redoubler d'efforts, il y a tout lieu de croire que nous atteindrons cet objectif ».

En 2013, le Conseil des affaires de l'Etat –le gouvernement chinois- a publié le « Plan d’action pour la prévention de la pollution atmosphérique » (connu également sous le nom de « Dix mesures pour l’atmosphère »), destiné à lutter avec énergie contre la forte pollution. Les « Dix mesures pour l’atmosphère » ont clairement indiqué que d’ici 2017, au niveau national, dans les villes de niveau préfecture et au-dessus, la concentration en particules inhalables devrait être inférieure de plus de 10% à celle de 2012, et que le nombre de jours avec une bonne qualité de l’air devait augmenter chaque année. Pour atteindre cet objectif, la Chine envisage de prendre des mesures encore plus strictes en 2017.

Le problème de « la pollution due au chauffage d'hiver » est un thème central de gouvernance. En 2017, dans sept municipalités, provinces et régions autonomes, en même temps que la poursuite active d’initiatives comme la « gestion du charbon, maitrise des automobiles, arrêt de la production, réduction de la poussière, plantation d’arbres », l'Office national de l'énergie, en collaboration avec un certain nombre de ministères, a lancé les préparations du « Plan de chauffage d'hiver propre dans le Nord », et 9 groupes de recherche ont déjà effectué une enquête sur ce sujet dans le Nord.

Dans le même temps, s’agissant des gros pollueurs -les véhicules lourds à moteur diesel- le ministère des Transports prévoit de développer des programmes spéciaux afin d'optimiser la structure de transports régionaux à Beijing et Tianjin et d’augmenter la proportion du fret ferroviaire ; avant la fin octobre 2017, le Port de Tianjin verra le transport du charbon passer entièrement par voie maritime et ferroviaire, ne pourra plus par la suite recevoir de charbon via les transports routiers ; de même, la municipalité de Beijing sera encouragée à mettre en œuvre au plus vite cette année la limitation des véhicules diesel lourds au sixième périphérique, afin de guider le transit de contournement de ce type de véhicules.

Cette année, un des objectifs de travail consistera à renforcer les inspections et l'exposition au public, pour que la moindre « fausse protection de l’environnement » n’ait nul endroit pour se cacher. Avant la réunion, les inspecteurs du ministère ont également constaté un phénomène de nombreux « faux arrêts de production réelle ». Lors de la réunion, Chen Jining a donné les résultats d'un mois d’inspections : à la date du 27 février, 18 groupes d'inspecteurs ont visité un total de 2 152 gouvernements locaux, départements concernés et entreprises, identifiant 1 043 problèmes. Le Ministère de la protection de l'environnement va diviser Beijing, Tianjin et les régions environnantes en une pluralité de 3 200 cases, assurer une synchronisation entre les satellites et le sol, permettant des inspections plus précises. Enfin, Beijing, en se basant sur le modèle d’inspection de l'environnement du gouvernement central, pourra mettre en œuvre des inspections offrant une couverture complète de la ville.

+plus Rendez-vous

chine-info.com

J’aime

Suivez nous sur Facebook chine-info.com

Suivez nous sur Twitter

@chine-info.com

suivre @chine-info.com

chine-info.com

Suivez-nous sur Instagram : chineinfophotos