menu
menu
seacher

L’histoire d’une présentatrice rurale sur Internet

2020-03-17 La Chine au présent QIAN YUMENG

Le 15 octobre 2019, dans le Parc d’innovation du commerce électronique du district de Dongxiang (Jiangxi), une présentatrice en ligne se sert du modèle « Célébrité de l’Internet + Produits » pour promouvoir des produits agricoles locaux.

Pour sa première journée de travail de l’année 2020, Liu Jianguo prend la ligne 5 du métro de Beijing pour aller au bureau. Le métro est bondé, Liu Jianguo allume dans la foule son téléphone mobile pour regarder de petites vidéos. Au même moment, à 2 500 km de Beijing, dans le district de Xinhua, près de la ville de Loudi, dans la province du Hunan, Xinbao, une villageoise de la génération « post-90 », travaille déjà dans la montagne depuis une heure, comme présentatrice.

S’appuyant contre la porte du métro, Liu Jianguo écrit à Xinbao : « Mademoiselle, avez-vous encore le fromage de soja fermenté et salé que j’ai acheté la dernière fois ? Je veux en acheter plus pour mes collègues. J’espère que tu peux l’expédier le plus tôt possible, merci. » « Pas de problème ! Tu es mon plus fidèle client », répond Xinbao. Malgré une grande distance, Liu Jianguo et Xinbao se parlent à travers l’application Huoshan, une application sur les petites vidéos.

Aujourd’hui, des centaines de millions de Chinois se lient par des plates-formes sur les petites vidéos et les émissions Web en direct, dont Huoshan. Également, la culture et l’économie urbaines et rurales se rapprochent. Il s’agit en fait d’une révolution du commerce électronique déclenchée par les « règles de confiance » entre les personnes.

Enregistrer la vie en vidéo

Il y a huit mois, Xinbao a acheté de nouveaux vêtements afin d’apparaître pour la première fois sur Huoshan. Elle souhaite enregistrer sa vie rurale via des petites vidéos. Son compte de Huoshan est nommé « Découverte de la campagne-Fille hunanaise Xinbao ».

Comme beaucoup de jeunes ruraux, Xinbao a fait ses études dans la ville et travaillé dans la province du Guangdong. Mais elle préfère son travail actuel : faire de petites vidéos et des émissions en direct sur Huoshan. « La plupart des centaines de millions d’abonnés à Huoshan vivent dans les villes de troisième et quatrième rangs ou de niveau encore plus bas. Ces gens ordinaires peuvent y jouer librement et parler de beaucoup de choses. Huoshan nous donne une ambiance tolérante et douce », déclare Xinbao.

Xinbao a fait beaucoup de petites vidéos sur sa vie rurale : labourer les champs sous le grand ciel bleu, faire paître les bœufs dans les montagnes verdoyantes aux bords de petites rivières limpides, fendre les bûches…Ces vidéos ont trouvé des échos auprès des abonnés à Huoshan sur leur région natale. Ainsi, elle a rapidement attiré des dizaines de milliers de fans, dont Liu Jianguo.

Deux mois plus tôt, Liu Jianguo a laissé un message à Xinbao dans le but de lui suggérer d’ouvrir une boutique en ligne pour vendre les spécialités du district de Xinhua, évoquées dans ses vidéos. Au début, Xinbao était inquiète de perdre ses fans à cause de la vente de produits dans ses émissions en direct sur Huoshan, mais en réalité, son inquiétude s’est révélée non fondée. Les aliments locaux qu’elle a soigneusement sélectionnés, tels que le fromage de soja fermenté et salé de Baixi et le gâteau de riz gluant, lui ont permis de s’approcher davantage vers ses fans. Grâce à la vente en ligne des spécialités locales, le nombre de ses fans s’est élevé à 400 000 seulement en un mois.

Gagner de la confiance grâce à la nature

À l’époque des petites vidéos et émissions Web en direct, le nombre de fans est un indice pour évaluer un présentateur ou une présentatrice. Il représente non seulement l’influence du présentateur ou de la présentatrice, mais aussi les valeurs commerciales de l’économie basée sur la confiance.

Xinbao a établi une bonne relation de confiance avec ses fans. Après avoir publié une petite vidéo, elle peut recevoir immédiatement des milliers de like. En outre, lorsqu’elle fait une petite émission en direct de 30 minutes, des dizaines de milliers de ses fans suivent son émission pour augmenter sa popularité et lui donner des encouragements. Le fromage de soja fermenté et salé qu’elle vend dans sa boutique en ligne est plébiscité par ses fans, donnant l’envie à certains de l’acheter également pour leurs collègues et voisins. Chaque jour, elle peut recevoir des dizaines de commandes et après, elle demande à l’usine de commencer la production et d’expédier les produits. Elle en est vraiment heureuse.

En juillet 2019, Xinbao a fait une émission en direct de deux heures sur Huoshan pour présenter sa vie sur le labour des champs à l’aide d’un buffle. Elle en a aussi publié quelques petites vidéos qui sont filmées en temps réel, sans filtres, seulement avec de la musique et des explications simples. Contre ses prévisions, cela lui a permis d’avoir 200 000 followers de plus. Elle en était extrêmement contente et surprise, se demandant si les utilisateurs de Huoshan préfèrent les scénettes sur le travail agricole ?

Dans le village de Xinbao, les habitants locaux gardent encore la façon la plus pure pour labourer les champs, au lieu d’utiliser largement les machines. Très courant aux yeux de Xinbao, ce style de travail agricole dans les champs en terrasse étroits est devenu incroyable pour les abonnés à Huoshan.

Par conséquent, Xinbao a commencé à ajouter des éléments agricoles à ses vidéos. Labourer les champs, couper les plants de riz, porter les bûches sur le dos, battre le fer… elle a tout pratiqué. Au début, comme beaucoup de filles sur les vidéos qui ont tendance à vouloir se faire belles, Xinbao n’a fait que prendre des poses dans ses vidéos, mais en réalité, les internautes n’aiment pas ces vidéos trompeuses.

Sur la proposition de ses fans, Xinbao a finalement attaché de l’importance à la réalité de ses vidéos, présentant son apparence naturelle dans l’environnement rural. Les champs devant la porte de sa maison sont son studio de création et ses voisins sont ses collègues. Ne faisant plus attention au montage des vidéos, elle se manifeste plus à l’aise devant la caméra. Grâce à sa performance réelle et naturelle, elle a gagné plus de popularité et de confiance.

Xinbao en émission en directe

La terre fertile pour le développement des entrepreneurs de start-up

L’année 2019 est pleine d’opportunités pour les entrepreneurs de start-up, comme Xinbao. La popularité des petites vidéos a fait apparaître beaucoup de gens comme elle dans le district de Xinhua, un district pauvre de niveau national. Ils apportent des spécialités rurales sur le marché national à travers les petites vidéos. La sobriété et la qualité fiable sont les étiquettes de ces produits.

Actuellement, les personnes dans les villes de troisième et quatrième rangs représentent une grande proportion parmi les utilisateurs des petites vidéos en Chine. Fournissant un environnement plus inclusif et amical, Huoshan constitue une terre fertile pour un développement rapide de cette part d’entrepreneurs de start-up, parce que les abonnés à Huoshan préfèrent voir la réalité, les vidéos sur la vie simple et naturelle sont plus saluées sur cette plate-forme.

Quant au cas de Xinbao, établir rapidement la confiance entre elle et ses fans est une clé pour réaliser ses rêves.

Depuis la création de sa boutique en ligne, Xinbao a vendu au total cinq catégories de produits, dont le fromage de soja fermenté et salé avec plus de 13 000 commandes et le gâteau de riz gluant et le thé noir de Qujiangyuan avec plus de 1 000 commandes. « Je présente les conditions réelles des produits dans mes vidéos, au lieu de les enjoliver. Mes fans me font aussi confiance. La plupart du temps, ils font directement des commandes juste après avoir regardé mes vidéos, sans prendre la peine de se renseigner avec le service clientèle », indique Xinbao.

Il convient de mentionner que cette confiance, en plus d’être lucrative, apporte parfois des aides désintéressées comme on le ferait entre amis. Beaucoup de clients de Xinbao viennent de la campagne mais vivent dans la ville. Ils aiment les produits agricoles et veulent soutenir le commerce de Xinbao. Beaucoup d’entre eux sont déjà devenus ses clients fidèles.

Face à la baisse du marché et à la consommation « verticale », les entrepreneurs comme Xinbao, qui sont sérieux dans leur travail et ont fait beaucoup d’efforts, ne passent pas comme une étoile filante sur la plate-forme des petites vidéos, contrairement à d’autres nouveaux présentateurs sur Internet. Ils ont créé un bon cercle des amis avec leurs fans, trouvé leur positionnement et le moyen de réaliser leurs rêves sur ce genre de plate-forme. Grâce à un bouche-à-oreille efficace, il n’existe plus cette différence qui surgit parfois entre la publicité et le produit réel sur les plates-formes traditionnelles de commerce électronique. Parallèlement, c’est un nouveau mode de consommation dominé par le sentiment sur la base de la culture.

La nouvelle forme de l’assistance ciblée aux démunis

« Quand je travaillais dans les champs ou que j’allais au marché dans le bourg, je rencontrais souvent des personnes âgées. Elles ne pouvaient pas comprendre ce que je faisais », se rappelle Xinbao, fixée souvent par les habitants locaux lorsqu’elle faisait au début les émissions Web en direct.

Comme le district de Xinhua est pauvre, les jeunes ne veulent pas y rester. La plupart choisissent de trouver un emploi dans les régions côtières. C’est pourquoi quand Xinbao vend à la criée le fromage de soja fermenté et salé de Baixi, produit d’une façon traditionnelle, sur le marché du bourg, en faisant de petites vidéos, les passants s’attroupent pour la regarder d’un regard surpris. Ils ne la comprennent pas.

« Certains pensent que je ne fais pas mon travail. Mais je leur dis que de nombreuses personnes verront mes vidéos et le fromage de soja fermenté et salé peut se vendre dans les quatre coins du pays », ajoute Xinbao. Son commerce en est à ses débuts, mais Xinbao a déposé la marque « Découverte de la campagne » et créé une entreprise.

Si elle a pris cette décision, c’est parce que le contenu de ses vidéos s’adapte bien à la plate-forme de Huoshan et que sa région natale a connu des changements. Il y a peu de temps, la Fédération des femmes du district de Xinhua a organisé une conférence de formation visant les agriculteurs de type nouveau. Xinbao a été invitée à la conférence pour faire une intervention sur l’influence du self média devant des entrepreneuses locales. Elle a partagé les caractéristiques et les expériences d’opération de son compte sur Huoshan avec elles. Elle leur a également expliqué le nouveau commerce électronique. « Maintenant, le gouvernement local étudie le nouveau média et les petites vidéos. Tout le monde reconnaît mes résultats et j’en suis très fière », confie Xinbao.

En plus de la participation à la conférence, Xinbao a aussi visité des entreprises locales exceptionnelles, ce qui favorise le développement futur de son entreprise. Peut-être que Xinbao pourra bientôt devenir le leader du développement de l’économie locale et conduire sa région natale à s’enrichir.

Grâce à la promotion des marchés en milieu rural et dans les villes de troisième rang, le commerce électronique rural a maintenu ces dernières années une croissance élevée en Chine. Selon le Rapport sur le commerce électronique chinois 2018, publié par le ministère du Commerce, les transactions du commerce électronique rural ont atteint 1 370 milliards de yuans, soit une augmentation de 30,4 % par rapport à l’année précédente. La Chine prête toujours attention aux problèmes liés à l’agriculture, aux régions rurales et aux paysans, soulignant qu’un nouveau cycle de la révolution scientifique et technologique et de la transformation des industries donnera une forte impulsion à la transformation et à la montée en gamme de l’agriculture. Sans aucun doute, Internet contribue à l’assistance ciblée aux démunis.

QIAN YUMENG est journaliste de New Weekly.

A lire aussi:

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la newsletter de Chine-info !

Commentaires

Rentrez votre adresse e-mail pour laisser un commentaire.