menu
menu
seacher

Chine : la banque centrale vigilante face à la spéculation immobilière

2020-06-03 Xinhua

Photo : Xinhua

La Chine maintiendra une politique cohérente et stable pour le financement immobilier et évitera d'utiliser le secteur de l'immobilier pour générer un stimulus à court terme pour l'économie, selon un rapport de la banque centrale.

Le pays continuera de s'en tenir au principe selon lequel « les maisons sont pour habiter, pas pour la spéculation », a déclaré la Banque populaire de Chine (PBOC), la banque centrale, dans le rapport sur l'opération financière régionale du pays en 2019.

Les prix des logements dans l'ensemble du pays sont demeurés généralement stables en 2019. Les indices de prix des logements neufs et précédemment possédés dans les villes de premier niveau ont légèrement augmenté l'an dernier, avec leur expansion mensuelle d'une année sur l'autre atteignant respectivement un pic de 4,9 % et 1,7 %.

En outre, le rythme de croissance des indices de prix pour les logements neufs et revendus dans les villes de deuxième et troisième niveaux a connu une baisse marquée en 2019, selon le rapport.

Dans ses efforts visant à mettre en œuvre un mécanisme à long terme pour le financement immobilier, la banque centrale a souligné l'importance d'améliorer le système de soutien au logement du gouvernement et de maintenir le développement régulier et sain du marché immobilier dans le pays.

Tout en freinant la spéculation sur le logement, la Chine mettra également en œuvre des politiques spécifiquement liées à la ville dans le secteur, selon le rapport d'activité du gouvernement de cette année.

A lire aussi:

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la newsletter de Chine-info !

Commentaires

Rentrez votre adresse e-mail pour laisser un commentaire.