menu
menu
seacher

73 bénévoles étrangers aident à diffuser l'histoire du massacre de Nanjing

2020-10-14 Xinhua

Le mémorial des victimes du massacre de Nanjing, dans la province chinoise du Jiangsu (est), a recruté 73 nouveaux bénévoles étrangers pour aider à diffuser l'histoire de la Seconde Guerre mondiale.

Les volontaires, venus de 17 pays dont les Etats-Unis, la République de Corée et l'Iran, serviront de guides et de traducteurs et contribueront aux activités d'échanges internationaux, selon le mémorial des victimes du massacre de Nanjing perpétré par les envahisseurs japonais, à Nanjing, la capitale provinciale.

"Cet endroit est un rappel pour l'avenir, une leçon qu'il ne faut jamais oublier, même si c'est douloureux ou triste de s'en souvenir", a déclaré Jonathan Gragert, l'un des bénévoles des Etats-Unis, lors de la cérémonie de prestation de serment qui s'est tenue dimanche.

"Il incombe à chaque homme, femme et enfant de se remémorer l'horreur qui s'est produite ici afin qu'un tel événement ne puisse plus jamais se reproduire", a indiqué M. Gragert, qui enseigne à l'Université Hohai à Nanjing.

Le mémorial a commencé à recruter des bénévoles internationaux en 2008.

Selon Zhang Jianjun, le conservateur du mémorial, les volontaires internationaux devraient devenir des semences qui développent l'idée de la paix dans le cœur du public du monde entier et des gardiens de l'harmonie.

Le massacre de Nanjing a été commis par les troupes japonaises lorsqu'elles ont occupé la ville le 13 décembre 1937. En six semaines, plus de 300.000 Chinois, des soldats désarmés et des civils, ont été sauvagement massacrés, et plus de 20.000 femmes violées, selon les archives chinoises.

Photo © CNS

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la newsletter de Chine-info !

Commentaires

Rentrez votre adresse e-mail pour laisser un commentaire.