menu
menu
seacher

Dynamisme et initiative pour l’année du Cochon de Terre Yin

2019-03-14 Le 9, Olivia ROY

En astrologie chinoise, chaque année, chaque mois, chaque jour et même chaque heure apportent des énergies différentes avec lesquelles il faut composer en fonction de son propre thème de naissance. Un outil de lecture subtil et puissant pour aider à franchir les différents caps de l’année. Il est donc judicieux de faire la connaissance de l’invité que l’année nous donne à recevoir… Bienvenue dans l’année du Cochon de Terre Yin !

Gongxi facai ! Bonheur et prospérité !

La pensée occidentale est logique et linéaire, alors que la pensée traditionnelle Chinoise est analogique et métaphorique. La légende dit que l’Empereur de Jade (le souverain du panthéon taoïste chinois) avait invité les animaux et que douze d’entre eux se sont présentés à lui pour composer le zodiaque chinois. Ces animaux sont en réalité des métaphores constituées de différents composants (appelés « racines »), eux-mêmes apparentés à un élément (Bois, Feu, Terre, Métal ou Eau). Ces éléments peuvent être encore yin ou yang selon l’année.

Un thème de naissance est toujours constitué d’un ensemble de forces et de faiblesses : apprendre à les connaître et savoir anticiper sur ce qui vient à nous, permet de se positionner et de pouvoir accueillir ou esquiver - comme dans les arts martiaux - une énergie avec laquelle nous devons composer, la plupart du temps à notre insu. C’est là que la lecture des 4 piliers (établis selon l’année, le mois, le jour et l’heure de naissance, qui traduisent l’ensemble de ce qui caractérise une personne) et leur rencontre avec l’année qui arrive, nous permet d’anticiper les obstacles ou, au contraire, d’embrasser ce souffle qui vient gonfler nos voiles.

Un peu d’histoire

L’astrologie dont il est question ici est l’astrologie solaire traditionnelle chinoise, dite des Ba Zi ou Quatre Piliers de la Destinée. Elle était intégrée dans l’ancienne administration impériale au Ministère des Rites, auquel étaient également rattachés les astronomes, astrologues et mathématiciens strictement au service de l’empereur ; ceux-ci œuvraient avec stratégie et sagesse pour sa réussite aussi bien professionnelle (conseil et stratégie pour la fonction d’état, les guerres, etc.) que personnelle (sa famille) ainsi que pour les activités du peuple au fil des saisons.

Vous avez sans doute remarqué que le nouvel an chinois ne tombe pas à la même date chaque année. À l’inverse du système occidental où la date du 1er janvier a été décidée arbitrairement par un être humain, la date du nouvel an chinois correspond à la célébration du printemps, qui est mobile et dépend des saisons. Les Chinois ont créé un calendrier soli-lunaire prestigieux qui suit la nature et se déroule de manière cyclique. Il correspond au mouvement elliptique de la terre autour du soleil, rythmé par les solstices et les équinoxes. Ce début d’année mobile déterminé entre janvier et février, permet de concilier ces deux cycles.

Ainsi pour 2019, l’année solaire prise en compte pour l’astrologie démarre le 4 février, alors que l’année lunaire est célébrée par la population le… 5 février. Il y a donc une très grande proximité cette année entre les deux calendriers : cette proximité induit un alignement de forces, ce qui insuffle une force plus grande à l’élan de l’année et une énergie plus concentrée.

Faites place nette pour accueillir la nouvelle année !

Cette période représente la grande fête du Printemps en Chine (7 jours fériés) où il est important d’avoir tout nettoyé, bouclé, assaini, rendu, remboursé. Février est opportun en ce sens, pour se défaire de ce dont on ne souhaite plus être accompagné à l’avenir et pour profiter pleinement des nouvelles énergies. Si l’on ne le fait pas, l’énergie mettra plus de temps à s’installer et ne trouvera pas aussi bien sa place. Ce tri est à prendre au sens propre comme au figuré (matériel mais aussi en termes de savoir-faire, de modes de pensée, de liens devenus obsolètes). Faites la liste de ce qui ne fonctionne plus de manière fluide ! 2019 a un fort potentiel en Eau qui permet d’éliminer certains modes de dire et de laisser partir ce qui s’est révélé ne pas être optimum pour vous. Il s’agit d’une eau fertilisante, vivifiante et purificatrice : à vous de vous adapter au changement avec souplesse et d’accompagner ce mouvement.

Chaque année est caractérisée par un animal et par un élément, soit 12 animaux et 5 éléments qui donnent 60 qualités énergétiques appelées binômes. L’animal est associé à un élément et une polarité (yin ou yang). Cette année est celle du Cochon de Terre Yin et l’an prochain sera celle du Rat de Métal Yang. Un animal marche chaque année avec un élément, et cela s’applique également à chaque mois, chaque jour et chaque heure. Si vous souhaitez connaître les énergies qui composent votre année et votre mois de naissance, suivez le lien ci-contre.

http://www.lieuxdepredilection.com/decouvrir/quel-est-votre-signe-chinois/

Les 5 éléments

Cette théorie distingue 5 énergies fondamentales qui sont des métaphores. Toute chose est faite de ces 5 forces: personne, lieu, objet, année... Les animaux du zodiaquechinois représentent une énergie composée d’un ou plusieurs éléments. Ils confèrent aux saisons, aux années, mois, jours et heures qui passent une certaine énergie propre et sont également associés à des organes.

Bois : énergie de création et de croissance. Générosité, bienveillance, émotions.

Organes associés : foie et vésicule biliaire.

Feu : métaphore de la visibilité et de l’expansion. Vif et lumineux, dynamique et mouvant, qui se propage aisément.

Organes: cœur et intestin grêle.

Terre : énergie de la stabilité, de la patience. Également associée à la transformation.

Organes : rate, estomac, abdomen.

Métal : énergie de la concentration, qui permet de trancher, de séparer et d’aller de l’avant.

Organes: le poumon, la peau.

Eau : fluidité, mouvement, échange, communication, intuition.

Organes : reins, oreilles, vessie, organes sexuels.

Quelles influences l’énergie de 2019 nous réserve-t-elle ?

2018 contenait beaucoup de Terre, une Terre Yang, massive et compacte, qui nous a poussés à la réflexion et à la patience. La Terre a la vertu de la lenteur et de la transformation, ce qui n’est pas valorisé dans notre culture impatiente. 2018 aura été une année d’entêtement (trop de Terre rend têtu), de refus de compromis (manque de Bois et d’Eau) particulièrement sur les discussions territoriales (ou de voisinage) et les difficultés à se faire entendre, à prendre sa place, se rendre visible, définir son territoire : cela nous aura invités à reconsidérer nos positions, accepter soi-même de bouger et à nous positionner différemment. Il y a eu beaucoup de lenteur, de retards ou d’ajournements et ce passage par l’attente nous a obligés à faire un arrêt sur images, et à préparer des bases solides qui vont pouvoir nous servir à élaborer de nouveaux projets. 2018 a été difficile pour certains mais elle renfermait l’idée de voir plus large que notre propre intérêt. Au sortir des deux années précédentes très mouvementées, elle nous a permis une pause avant le retour de la créativité et des projets.

2018 a été difficile pour certains mais elle renfermait l’idée de voir plus large que notre propre intérêt.

Le dicton « dans le Cochon, tout est bon » vient tout de suite à l’esprit ! Et effectivement, le fait que « tout se mange » dans le Cochon nous promet des moments de prospérité et de croissance et c’est tant mieux après ces trois années plutôt « sèches ». Le Cochon a un tempérament loyal, sympathique, généreux, jovial, il est doté d’une grande énergie vitale. Il est spontané et gourmand, aime les plaisirs de la vie, la bonne chère, le confort et la sécurité. Il est d’une grande gentillesse et déteste la mauvaise foi et l’injustice.

Constitué uniquement de deux racines Eau et Bois, il a toutes les qualités liées à ces deux éléments : il est honnête, doux et pacifique, serviable et dévoué, sensible et sincère, cultivé et généreux. Il aime communiquer, est cordial et aimable, consciencieux et sensible. Il peut se montrer très indépendant, a une autorité naturelle et sait comprendre les équipes et les motiver. Il fuit les conflits et ne mettra jamais d’huile sur le feu mais au contraire fera les premiers pas et trouvera des compromis. Il aime être entouré et accorde facilement son amitié mais peut être assez candide, ce qui lui occasionne parfois des ennuis dans des situations qu’il n’a pas anticipées (manque de Métal).

Autant dire que l’introspection et le retrait ne seront donc plus de mise en 2019. Février est un mois en combinaison avec l’énergie du Cochon, donc vous pouvez programmer de vous remettre en mouvement pour communiquer dès le 6 mars.

L’Eau est en première racine dans le Cochon : la reprise d’échanges et de négociations dans un climat tari (après pratiquement 6 ans sans Eau ni Bois) arrive ! L’Eau resurgit et marque un retour des possibilités de dialogue, de flexibilité et de souplesse. Cette énergie impétueuse nous apporte donc l’espoir d’un retour à la discussion, et la normalisation de situations conflictuelles va être perceptible. La fluidité et la vivacité de l’Eau sont en route et les oppositions devraient s’affaiblir. Cette présence est forte et signale la reprise d’un dialogue, le retour de médiations et d’échanges plus souples. Il va être beaucoup plus possible d’aller de l’avant : vous pouvez donc en profiter pour prendre la parole sur les sujets qui vous touchent. Attention toutefois, restez vigilant et ne vous laissez pas entraîner par le courant. Il y a des risques d’inondations ou de difficulté d’absorption mais aussi de débordement verbal. Soyez mesurés dans votre communication car elle peut vous emporter.

La normalisation de situations conflictuelles va être perceptible.

Le Bois est en deuxième racine : bien qu’il soit à l’état naissant, il est en faveur d’initiatives et d’idées inédites, généreuses et nourries par l’imagination. C’est une année-clef pour le démarrage de projets, à condition de ne pas arroser trop cette petite graine en train de germer. Ainsi, il est conseillé de consolider vos projets avant d’en parler ; si vous communiquez trop et trop tôt, cela risque de noyer le concept et seules les idées les plus vigoureuses résisteront au flot de paroles contenu dans l’année 2019.

Ce Bois est irrigué par l’Eau qui vient nous donner des idées pour vivre autrement et nous inciter à nous réinventer. L’Eau purifie et certains modes de pensée devraient se déliter pour laisser la place à autre chose. Cela risque donc d’apporter un renouvellement d’idées (en politique). Ces deux éléments absents depuis plusieurs années initient un retour très marqué qui va se prolonger jusqu’en 2024 et traduire plus de flexibilité.

Le Cochon de Terre est cartésien et protecteur, il est stable, patient et ferme. C’est une personnalité fiable et tranquille. Cette nouvelle abondance est au service du bien collectifpuisque c’est une Terre Yin qui l’accompagne cette année et qui est à l’image de la terre du jardin qui absorbe, contient et nourrit, et renvoie à la terre-mère, la planète. Cet élément nous fait prendre conscience qu’il n’est plus possible de continuer à consommer avec excès et souligne la nécessité de nous organiser pour gérer nos ressources avec sagesse. Privilégiez une parole juste et ancrée plutôt qu’une parole qui vous emporte trop loin et trop vite. La Terre patiente et réfléchie de 2018 doit vous avoir permis de construire des berges solides qui vont conduire cette eau puissante et jaillissante là où vous souhaitez aller… mais sans vous précipiter.

Olivia Roy

Olivia ROY est consultante en astrologie solaire et feng shui traditionnels chinois. Diplômée du FSRC France, elle exerce son activité depuis plus de dix ans, aussi bien en France qu’à l’étranger et dirige parallèlement des ateliers, conférences et formations.

Sponsorisé

Newsletter

Geben Sie hier Ihre E-Mail-Adresse ein, um unseren Newsletter zu erhalten!