menu
menu
seacher

Grande muraille : l’urgence d’une restauration « à l’ancienne »

2019-07-19 LE 9

L’érosion, le passage des touristes, le temps auront réussi à fragiliser la Grande Muraille de Chine, dont des pierres se détachent régulièrement, surtout sur les portions situées dans le nord-est, plus proches de Pékin, très fréquentées par les touristes. Les techniques de restauration inadéquate avaient par endroits fait perdre son authenticité à la muraille, à cause du manque de moyens humains et financiers des autorités locales. En 2016, le quotidien Beijing News rapportait qu’une portion de la muraille d’époque Ming dans la province du Liaoning avait même été grossièrement recouverte d’une couche de ciment. L’affaire avait provoqué l’ire de l’opinion publique chinoise.

Suite à ce scandale, les autorités ont souhaité réagir, en lançant un nouveau plan de protection du patrimoine de la Grande Muraille en janvier dernier. Celui-ci préconise désormais l’utilisation de techniques artisanales anciennes de rénovation, telles que la reconstitution à partir des pierres détachées, ou l’usage de la chaux pour les assembler.

Photo © LUO Xiaoguang/Xinhua

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la newsletter de Chine-info !

Commentaires

Rentrez votre adresse e-mail pour laisser un commentaire.