menu
menu
seacher

La Chine entre au capital de l’industrie musicale occidentale

2019-09-23 LE 9

Vivendi, le géant français fournisseur de contenu multimédia qui appartient à Vincent Bolloré, ouvre ses portes à la Chine. Cet été, le groupe a annoncé qu'il allait vendre 10 % des parts qu’il possède dans sa filiale américaine, le Groupe Universal Music, au conglomérat chinois Tencent. Le but de l’opération? Populariser en Chine les artistes sous contrat avec Universal: Rihanna, Drake ou encore Kany West. Tencent bénéficie aussi d’une option d’achat pour acquérir à terme 20 % des parts du groupe français dans Universal Music. Avec à la clé une revalorisation de 30 milliards d’euros pour le groupe américain. La maison mère Vivendi va aussi empocher 3 milliards d’euros dans la transaction.

Photo de Abigail Lynn sur Unsplash

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la newsletter de Chine-info !

Commentaires

Rentrez votre adresse e-mail pour laisser un commentaire.