menu
menu
seacher

La leçon de chinois - Le chinois, combien de caractères ?

2019-12-16 LE 9 Joël Bellassen

« Le chinois, combien de caractères ? » est probablement la première question que l’on se pose après avoir réalisé que l’écriture chinoise est non alphabétique. Des réponses, imprécises, voire éloignées de la réalité, ont été données. Quand on évoque plusieurs dizaines de milliers de sinogrammes (tel le célèbre Dictionnaire Kangxi et ses 47 035 caractères, sous la dynastie Qing, ou le dictionnaire Hanyu da zidian et ses 56 000 caractères, publié en 1985, ou encore le dictionnaire Zhonghua Zihai avec 85 568 caractères, publié en 1994), on omet de dire que cette estimation comprend les variantes graphiques d’un même caractère à travers les âges. Quand on avance le chiffre de 3 000, on réduit le nombre total à celui des caractères composant les lectures courantes. De fait, le nombre de sinogrammes recensés dans le dictionnaire actuel le plus courant est d’environ 11 000, variantes graphiques comprises. Précisons que plus de la moitié d’entre eux sont inconnus de la plupart des Chinois, car de faible fréquence. La question la plus intéressante pour un apprenant est hélas la moins étudiée : combien faut-il connaître de caractères pour commencer à accéder au sens général de ce que l’on lit au quotidien ? Notre réponse rendra optimiste toute personne souhaitant accéder à la lecture du chinois : 1 200 caractères environ, à condition qu’ils soient de haute fréquence et de forte capacité combinatoire (capacité à former des mots, le plus souvent composés), suffisent pour atteindre le premier seuil de compréhension générale d’une lecture courante.

L’écriture chinoise se prêtant particulièrement bien au comptage statistique, égrenons ci-après d’autres chiffres …

-Le sinogramme comptant le plus de traits est . Sa transcription phonétique est zhé et il signifie « bavarder » !

- Les caractères comptant 10 traits sont les plus nombreux (11 %), suivis de ceux composés de 9 traits et de 11 traits.

- Le composant graphique le plus fréquent est celui de la bouche « ». Il apparaît une vingtaine de fois en cent caractères.

-179 caractères différents ont pour prononciation la syllabe yi !

-Les 10 caractères les plus fréquents du chinois moderne sont: 的、一、了、是、我、不、在、人、们、有. Ils sont suivis de : 和、大、这、主、中、上、为、地、个、用、工、时、要、动、国、产、以、到、他、会、作、来、分、生、对、于、学、下、级、就、义、年、如. Ces 42 caractères représentent 25 % de l’ensemble des caractères utilisés dans les lectures courantes.

- …mais cette liste ne comprend pas le caractère le plus fréquemment utilisé par les internautes chinois (d’après une étude officielle publiée en 2005) : (« j’approuve ! »). Ce caractère apparaissant sur les réseaux sociaux une fois tous les 5 caractères !

Le caractère du mois

Le sinogramme qiū (automne) est composé de la céréale et du feu , évoquant les brûlis de l’automne ou les céréales couleur de feu, arrivant à maturité. Associé à la clé du cœur , il signifie la mélancolie.

Mots

chūnqiū : période des Printemps et Automnes (-770 à -476) [printemps et automnes]

秋声qiūshēng : bruissements d’automne [bruits du vent et des insectes en automne]

qiūshōu : moisson d’automne [recueillir en automne]

zhōngqiū : fête de la mi-Automne [milieu de l’automne]

Expressions

暗送秋波 àn sòng qiū bō : faire des œillades [envoyer en cachette des ondes automnales]

春华秋实 chūn huá qìū shí : enchaînement de cause à effet [fleur au printemps, fruit en automne]

千秋万代 qiān qiū wàn dài : à jamais [mille automnes et dix mille générations]

秋高气爽 qiū gāo qì shuăng : le ciel dégagé et l’air vif de l’automne (dans la Chine du Nord) [automne élevé et air vivifiant]

Joël Bellassen est ancien professeur des universités, inspecteur général honoraire de chinois au ministère de l’Éducation nationale

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la newsletter de Chine-info !

Commentaires

Rentrez votre adresse e-mail pour laisser un commentaire.