menu
menu
seacher

Astro : 2020, la valse céleste de l’eau

2020-01-20 Le 9 Olivia Roy

L’astrologie chinoise est un art taoïste qui permet une lecture du temps et surtout un positionnement (comme le feng shui traditionnel et les arts martiaux). Chaque année, une nouvelle énergie s’invite et nous devons composer avec. Voici donc l’année du Rat de Métal Yang !

Certaines périodes gonflent nos voiles quand d’autres viennent nous demander de faire une pause. Chaque année nous invite à accueillir un invité différent et à nous adapter avec patience et humilité. Grâce à cette lecture, nous pouvons avoir une longueur d’avance et savoir à quoi nous attendre. Connaître les invités qui montent à bord et repérer les signaux d’alerte avant que la crise ne survienne (que ce soit personnel ou professionnel) est judicieux car cela offre un certain recul, évite d’agir à contre-courant tout en accompagnant le mouvement (à l’instar du qi gong et du tai chi).

L’Eau est la métaphore de communication et de mouvement, de fluidité et de dialogue. Le Bois, quant à lui, est synonyme de croissance et d’imagination. 2019 contenait principalement ces éléments et a été marquée par un retour de la créativité et la naissance de nouveaux projets. L’énergie du Cochon est joviale et généreuse, c’est une énergie de prospérité et de gentillesse ;elle est venue nous bousculer, nous inviter à fonctionner sur un rythme assez rapide, le plus souvent désordonné, un brin échevelé. Un tournant a toutefois été amorcé vers de nouvelles aspirations et des attitudes différentes s’installent dans bien des domaines. Une nouvelle croissance a vu le jour (l’immobilier qui flambe et les ventes qui se font « dans la journée » m’y font penser), mais c’est plutôt une prospérité chaotique, par à-coups, par « vagues » qui a surgi et la difficulté, qui va s’intensifier en 2020, est de s’adapter et suivre un rythme fluctuant sans trop s’user, avec souplesse.

Démarrage d’un nouveau cycle Métal

En astrologie solaire chinoise, les douze animaux du zodiaque chinois représentent les « branches terrestres » et se conjuguent avec le cycle des cinq éléments yin et yang, appelés « troncs célestes ». La combinaison produit soixante binômes « troncs-branches ». 2020 est ainsi l’année du Rat de Métal Yang (2019 fut l’année du Cochon de Terre Yin). L’année démarre le 25 janvier, selon le calendrier lunaire qui est le plus connu de la population, et le 4 février selon le calendrier solaire qui était au service de l’empereur et de ses érudits.

Ces associations se déclinent sur une toile de fond constituée de cycles de douze ans, également liés à un élément. Le passage de 2019 à 2020 voit la fin d’un cycle Terre en place depuis 2008 et l’ouverture d’un cycle Métal qui va influencer ces prochaines années (2020 à 2032). La Terre est un élément massif, associé à la stabilité, la réflexion et l’ancrage. Et c’est indéniable, cette période a entraîné de la stagnation, nous a obligés à ralentir, à faire face à des situations bloquées, à du surplace.

Le Métal est une énergie bien différente, d’aplomb et de concision, qui permet de structurer et d’aller de l’avant. Il est associé à la loi, à ce qui sépare, aux règles, à une certaine distance. Le passage dans un cycle Métal vient donc amorcer un changement majeur. Même si 2020 représente la charnière de ce nouveau cycle, nous risquons de le ressentir dès son amorce puisque 2020 est porteuse exactement du même Métal que celui qui va s’installer et dont l’influence sera diffusée en filigrane ces douze prochaines années.

Mon conseil est de prendre votre temps et ne pas vous hâter. Osez ralentir si vous vous sentez submergé.

Quand le Rat ouvre le bal

Le Rat marque lui aussi le début d’un cycle, puisque c’est le premier des douze animaux du zodiaque chinois. Le Rat est curieux et agressif, intelligent et vif, il adore communiquer et mener la danse. C’est donc l’énergie d’un novateur et d’un précurseur qui ouvre le bal cette année ! Il voit son environnement comme un territoire à organiser, à délimiter et à explorer. Il est doué pour la planification et l’organisation, c’est un spéculateur habile à motiver les autres : il aime défricher le terrain et découvrir de nouvelles méthodes. Il sait recueillir et transmettre les informations, adore communiquer et relier les personnes entre elles, avec intuition et une grande sensibilité. C’est quelqu’un de très actif pour créer du lien social et qui a de très grandes qualités pour tout ce qui concerne les réseaux, l’événementiel, les échanges et le mouvement.

Mais le Rat nous intéresse surtout par l’élément qu’il contient : avant d’être un rongeur ou un chef cuistot, héros d’un célèbre dessin animé, il correspond avant tout à l’énergie de l’Eau. Animal et élément sont des métaphores qui nous permettent de comprendre la tonalité de l’année : pour le Rat, sa composante principale est une eau froide liée à la pleine saison de l’hiver. C’est l’eau du fleuve que rien n’arrête, qui s’infiltre, se propage et envahit.

Dans le cycle des 5 éléments, le Métal engendre l’Eau. Cette réunion évoque des eaux riches en oligo-éléments. L’Eau est la métaphore des échanges, et le Métal qui la ressource ici vient la renforcer : il s’agit d’une relation homogène de soutien qui est une alliée précieuse dans les négociations et devrait véritablement aider à trancher avec souplesse en laissant les excès d’autorité ou encore l’arrogance de côté.

L’astrologie dont il est question ici est issue de la pensée traditionnelle et il est donc intéressant de penser « à la chinoise » : le Rat est accompagné de Métal mais n’en contient pas, ce Métal n’est donc pas ancré et reste fragile, comme un leurre en surface, et ce d’autant plus qu’il est émoussé par toute l’Eau sur lequel il est assis. Dans ce sens, il ne servira donc pas à grand-chose et se verra amoindri, quand l’Eau se sentira forte pour aller toujours plus vite. Mon conseil est de prendre votre temps et ne pas vous hâter (justement dans une période où nous sommes invités à aller tout le temps toujours plus vite… !). Osez ralentir si vous vous sentez submergé (par le flux ou la sensibilité, par le mouvement alentour).

2020 risque fort d’être imprévisible, une année de tourbillons et de remous majeurs qui ne sera pas vraiment confortable, où l’on ne risque pas de faire du sur-place en tous cas (sauf à ce que vous ayez un thème constitué uniquement de Terre et dans ce cas, cela viendra juste vous inviter à bouger plus que d’habitude). Il y aura des risques de tornades et d’emballement, un rythme chaotique et effréné, plein de rebondissements. La récession ?... la grande surprise en 2020 pourrait être la rapidité avec laquelle le marché rebondira. Il risque d’y avoir beaucoup de conflits et de désaccords entre pays, des hauts et des bas, une communication par à-coups. Les échanges (circulation et communication) seront agités, en cascade ou noyés. Les problèmes relatifs au Brexit ou la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine vont se poursuivre et les discussions ne seront pas simples. Il y aura surtout un côté volatil dans l’économie et de nombreuses fluctuations.

Côté environnement, cette année risque de voir une météo perturbée, liée aux nuages et aux brouillards. Le risque de climat hivernal brutal est bien là. Les inondations seront nombreuses. Les fumées que l’on a vues dans le sud-est asiatique ou en Californie, relatives aux feux à ciel ouvert, et la pollution dans les grandes villes qui rendent l’air irrespirable risquent de s’amplifier. Les appareils qui filtrent l’air et le purifient (les bols d’air et d’oxygénation par exemple) devraient avoir le vent en poupe.

Attendez que l’ondée passe pour vous aventurer à nouveau. Si un projet arrive, prenez le temps de peser le pour et le contre car vous risquez sinon de vous laisser entraîner malgré vous et d’aller trop vite, trop loin, « entraîné par la foule »…

Olivia ROY est consultante en astrologie solaire et feng shui traditionnels chinois. Elle exerce son activité depuis une quinzaine d’années, aussi bien en France qu’à l’étranger et dirige parallèlement des formations, ateliers, conférences.

Photo © César Couto / Unsplash

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la newsletter de Chine-info !

Commentaires

Rentrez votre adresse e-mail pour laisser un commentaire.