menu
menu
seacher

La Chine veut devenir la nouvelle Mecque de la musique

2020-03-19 Le 9

Fin 2019, la municipalité de Pékin a publié une série d’avis visant à renforcer son secteur culturel dans les années à venir, notamment dans les domaines de la musique, des jeux vidéo et de la création. Plus particulièrement, il est prévu d’en faire une capitale musicale de niveau international d’ici 2025, et le centre mondial de la musique en langue chinoise.

Dans le passé, devenir un moteur de la création musicale a supposé pouvoir proposer un environnement suffisamment cosmopolite, capable de créer une émulation qui puisse attirer les talents musicaux de tous les continents. Il fallait aussi un bon système éducatif et suffisamment d’emplois. Si Pékin possède déjà de bons conservatoires (Conservatoire central de musique), et abrite de gros festivals (Beijing Music Festival, Midi Music Festival...), ses structures ne remplissent pas encore ces conditions. On considère souvent New York comme la capitale du jazz et de la musique en général ; Berlin et Vienne demeurent les reines de la musique classique orchestrale ; et si Pékin restera sans conteste le maître de l’opéra traditionnel chinois, il lui faudra fournir beaucoup d’efforts pour se faire un « nom » en musique moderne. Cependant, la capitale semble compter un atout national : la force du pays en science et technologie. Pékin projette donc de devenir LA référence de la musique électronique et des technologies liées : musique composée par intelligence artificielle, plateformes de gestions des droits d’auteur, recueil de données musicales... Elle prévoit aussi l’établissement de zones d’aide à la création, d’un système de bourse, des zones de divertissements dédiées aux consommateurs, et même la possibilité d’obtenir un très convoité hukou pékinois aux talents du 4e art (système d’état civil chinois qui confère des droits différents en fonction des villes et des campagnes). Pékin estime ce marché à 15 milliards d’euros d’ici 2025.

Photo : Wikimedia Commons

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la newsletter de Chine-info !

Commentaires

Rentrez votre adresse e-mail pour laisser un commentaire.