menu
menu
seacher

Les cinéphiles chinois déçus par les projections en ligne du Festival du film de Pékin

2020-05-19 Chine-info Shanshan Zhu

Cela fait près de trois mois que les salles de cinéma sont fermés en Chine à cause de l’épidémie du Covid-19. Ainsi, le Festival international du film de Pékin, qui devait se tenir du 1er au 5 mai, a projeté en ligne les films lauréats de cette année.

Mais nombreux ont été les cinéphiles chinois déçus par l’expérience, car la fonction « screen mirroring » (qui permet de visualiser le contenu d’un appareil mobile – smartphone ou tablette – sur l'écran du téléviseur) était inutilisable, les spectateurs ne pouvaient visionner que sur leur appareil mobile. Le film Marriage Story, par exemple, n’était quant lui, disponible que sur smartphone.

C’est le site iQiyi du géant Baidu qui avait l’exclusivité du festival : la plupart des 32 films programmés était disponible aux abonnés de iQiyi, avec une « projection » de 6 ou 7 films par jour. Toutefois, trois des films les plus acclamés par la critique n’étaient visibles qu’après paiement d’un billet virtuel supplémentaire et en diffusion en direct uniquement sur les smartphones. Pour Marraige Story, 3000 billets étaient mis à la vente aux tarifs de 6 yuans (environ 0,78 €) pour les abonnés de la plateforme et le double pour les non-abonnés (abacusnews.com).

Par ailleurs, l’expérience n’était pas optimale pour de nombreux internautes car les projections se faisaient à heure fixe (comme au cinéma). La visualisation sur smartphone ne changeait rien à la durée du film: si on avait la malchance de rater quelques minutes, il était impossible de revenir en arrière. C’était regarder un film en ligne sans en avoir les avantages.

Selon iQiyi, la limitation de la disponibilité de certains films sur téléphone portable uniquement était un moyen d’éviter le piratage en empêchant tout enregistrement sur la télévision.

Même si l’expérience n’était pas optimale, il faut s’attendre à ce que d’autres festivals et événements live migrent sur les plateformes numériques, tant que l’épidémie n’est pas enrayée.

Photos © Compte officiel Weibo de Beijing International Film Festival

A lire aussi:

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la newsletter de Chine-info !

Commentaires

Rentrez votre adresse e-mail pour laisser un commentaire.