menu
menu
seacher

« Nostalgie de la nature – L’art chinois à l’écoute du paysage » – Musée Rietberg à Zürich (du 11/09/2020 au 17/01/2021)

2020-09-23 Chine-info Emmanuel Lincot

La nature est le thème de cette superbe exposition. Elle réunit des œuvres importantes d’artistes chinois de six siècles différents. Qu’est-ce que ces peintures de paysage ont à nous dire ? Quels changements sociaux, artistiques ou personnels enregistrent-elles, quelles aspirations et quels messages révèlent-elles ? Pour la première fois en Europe, confrontant 80 œuvres des plus grands maîtres de l’art du paysage classique et moderne ainsi que d’artistes chinois internationalement connus, le Musée Rietberg jette un pont entre la tradition et l’époque moderne. Cette exposition permet un dialogue passionnant entre les œuvres, révélant des relations inattendues.

Huang Yan (né 1966), Chinese Landscape – Tattoo, No. 7, daté 1999, C-Print, 80 × 100 cm, © l'artiste, avec l'autorisation de Fondation INK

Les œuvres sélectionnées offrent en quelque sorte un échantillon représentatif de l’histoire de l’art chinois : entre autres chefs-d’œuvre, on y trouve notamment des peintures de Dong Qichang (1555–1636), qui fut un théoricien de l’art influent, et de Shitao (1642–1707), moine-peintre haut en couleurs, ainsi que des photographies, des installations, des vidéos et des peintures d’artistes contemporains, tels Xu Bing (né en 1955), Lin Tianmiao (née en 1961), la grande dame de l’avant-garde en Chine. Outre de nombreux prêts de grands musées internationaux, dont le Rijksmuseum d’Amsterdam, le Museum of Far Eastern Antiquities de Stockholm et le Museum für Ostasiatische Kunst de Cologne, pour cette exposition, le Musée Rietberg a puisé avant tout dans les trésors de sa propre collection, les éclairant sous un nouveau jour sur le plan thématique. Grâce à la donation du Zurichois Charles A. Drenowatz, grand connaisseur de l’art chinois, le Musée dispose d’une collection de « peinture de lettrés » hautement appréciée par les spécialistes du monde entier. Entre autres chefs-d’œuvre présentés dans cette exposition, citons notamment la célèbre peinture des Mille pics et dix-mille vallées de Gong Xian (1619– 1689) ou le rouleau horizontal de 13 mètres de long de Xiao Yuncong (1576–1673) intitulé Retourner chez soi ou vivre à l’étranger, quelle différence ?

Gong Xian (1619–1689), Mille pics et ravines en myriades, dynastie Qing, vers 1670, rouleau vertical, encre sur papier, 62 × 102 cm, donation Charles A. Drenowatz, © Museum Rietberg, photo : Rainer Wolfsberger

Le Musée Rietberg expose également d’autres trésors de la peinture de paysage chinoise traditionnelle, notamment des œuvres de Shen Zhou (1427–1509), de Wen Zhengming (1470–1559), de Mei Qing (1624–1697) et de Bada Shanren (1626–1705). La collection de l’entrepreneur suisse et ancien ambassadeur Uli Sigg a été également sollicitée à cette occasion. Elle compte sans doute actuellement parmi les plus vastes et les plus remarquables collections d’art contemporain chinois. Elle est même considérée comme la plus complexe. Uli Sigg s’est intéressé à l’art de la Chine post-maoïste bien avant qu’elle ne suscite un engouement euphorique en Occident. Récemment, il a fait don d’une grande partie de sa collection au Musée M+ à Hongkong.

Mei Qing (1624–1697), Vues célèbres de Xuancheng, dynastie Qing, daté 1679/80, album, 24 feuillets, encre et couleurs en papier, 27 × 54,5 cm, donation Charles A. Drenowatz, © Museum Rietberg, photo : Rainer Wolfsberger

La Collection Sigg vient enrichir l’exposition du Musée Rietberg avec des œuvres clés de la peinture de paysage chinoise contemporaine et d’autres qui sont étroitement liées à la peinture à l’encre traditionnelle, telles que Lack Pine Tree (2011) de Shi Jinsong et Bardo – Mind Landscape (2009) de Li Xi. Parmi les prêteurs internationaux, mentionnons également la dslcollection de Dominique et Sylvain Levy, conservée à Paris, qui est devenue en plusieurs décennies l’une des plus importantes collections privées européennes d’art chinois. Pour l’exposition, le Musée Rietberg a notamment pu obtenir en prêt la vidéo Shanshui de Yang Yongliang, datant de 2009. Un événement remarquable, à trois heures de Paris…

Yang Yongliang (né 1980), Phantom Landscape, daté 2010, video, 3:23 min, dslcollection, Paris, © Yang Yongliang, avec l'autorisation de Yang Yongliang Studio

Informations utiles :

MUSÉE RIETBERG LES ARTS DU MONDE À ZURICH (SUISSE) GABLERSTRASSE 15 8002 ZURICH SUISSE

Fermé les lundis

Ouvert les autres jours de 10 h à 17 h

Contact : museum.rietberg@zuerich.ch

Photo du haut : Chen Huan, Ermitage de lettré au bord d'un torrent, dynastie Ming, daté 1604, rouleaux vertical, donation Charles A. Drenowatz, © Museum Rietberg, photo : Rainer Wolfsberger ; Xiao Sun, Lire le « Livre des Mutations » au milieu des montagnes et des ruisseaux, daté 1934, rouleau vertical, donation Charles A. Drenowatz, Museum Rietberg ; Yao Jui-chung (né 1969), Wonderful. Secret Lover in Golden House, daté 2007, © l'artiste, avec l'autorisation de Fondation INK

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la newsletter de Chine-info !

Commentaires

Rentrez votre adresse e-mail pour laisser un commentaire.