menu
menu
seacher

Génétique : obligation de s’associer avec un partenaire chinois

2019-07-22 LE 9

Suite au scandale des bébés humains génétiquement modifiés survenu plus tôt cette année, et dans un souci de protection de sa population, le gouvernement chinois a décidé de durcir sa règlementation concernant les recherches sur le génome humain à partir du 1er juillet, selon Xinhua. Demande d’autorisation préalable, obligation d’enregistrement des travaux de recherche, obligation de consentement des donneurs, interdiction de ventes d’organes ou de tissus… De lourdes amendes sont prévues en cas d’infraction.

En outre, les douanes pourront contrôler d’éventuels passages de matériel génétique aux frontières vers l’étranger. Tous travaux menés par des structures étrangères devront se faire en collaboration avec un partenaire chinois. En effet, la taille de la population du pays et les données précieuses attirent particulièrement les acteurs mondiaux de la pharmacologie et de la recherche. Pour la Chine, les ressources génétiques constituent une richesse stratégique qu’il s’agit de préserver.

Photo © Xinhua

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la newsletter de Chine-info !

Commentaires

Rentrez votre adresse e-mail pour laisser un commentaire.