menu
menu
seacher

La Chinese Tech : Yuanfudao, un suicide lié à Tencent, Alibaba en panne d’ambitions en Inde et l’appétit de Bilibili dans le cinéma

2020-09-03 Chine-info HU Wenyan

Chaque semaine, la rédaction vous propose un focus sur les dernières actualités de la tech chinoise, en passant à la loupe les géants du Net ainsi que de jeunes pousses technologiques.

La start-up de l’éducation en ligne Yuanfudao aurait levé 1,2 milliards de dollars

Dans un pays comme la Chine qui accorde une grande importance à la réussite scolaire, les plateformes éducatives en ligne connaissent un franc succès surtout pendant le confinement. C’est le cas de Yuanfudao, qui compte aujourd’hui 400 millions d’utilisateurs. Après une levée de fonds à hauteur de 1 milliard de dollars en avril, la start-up prévoit de nouveaux investissements atteignant jusqu’aux 1,2 milliards de dollars, un montant déboursé par Tencent, Hillhouse Capital Group et Boyu Capital (36Kr). De plus, la plateforme lancée en 2012 sera le sponsor officiel des « services d'e-learning » des Jeux Olympiques et Paralympiques d’hiver de Pékin 2022.

Suicide d’un Chinois de 21 ans suite au blocage de son compte Wechat

Jiada R&D Building où la tragédie a eu lieu © Dr.

Comme le confirme le 27 août le géant d’Internet chinois Tencent, un utilisateur de Wechat, né en 1998, s’est jeté le 15 août du 23e étage d’un building abritant les services clients de l’entreprise, à Shenzhen. Selon l’enquête interne de la société fondée par Ma Huateng, le compte de la victime a été suspendu le 12 août, pendant 72 heures, pour des messages à caractère pornographique. Un véritable choc pour ce jeune commerçant, qui dépendait de la plateforme pour communiquer avec ses clients et effectuer des transactions (Caixin). Malgré la discrétion de Tencent, la tragédie a jeté une lumière crue sur les enjeux du premier réseau social chinois, à savoir un service client injoignable et un moyen de paiement – Wechat Pay – intégré dans la messagerie instantanée, dont l’utilisation est tributaire du fonctionnement des comptes et donc soumis au risque d’un blocage, arbitraire ou non.

Sur fond de conflit géopolitique, Alibaba suspend ses investissements en Inde

En pleines tensions transfrontalières entre la Chine et l’Inde, le chinois Alibaba met un coup d’arrêt à ses ambitions indiennes. Le géant d’e-commerce aurait décidé de suspendre son intention d’investir en Inde, selon l'agence d'informations Reuter le 26 août. Pour les médias chinois, cela n’est pas une surprise, vu que le gouvernement indien a multiplié les mesures hostiles aux activités chinoises, ayant interdit une centaine d’applications mobiles de l'empire du Milieu depuis le mois de juin. Depuis 2008, Alibaba a investi, à travers 21 levées de fonds, dans 9 start-up indiennes, devenues aujourd’hui de véritables licornes (ITJuzi). Les investisseurs chinois étaient nombreux à parier sur l’Inde pour qu’il reproduise le success story propre aux géants de la tech chinoise. Mais la réalité politique est cruelle, surtout dans l’ère post-épidémique, et finit toujours par rattraper ceux qui tentent de l’ignorer.

Bilibili passe à l’offensive en investissant dans la société de production audiovisuelle Huanxi

Dying to survive, le dernier film produit par Huanxi Media a connu un franc succès en Chine © Compte officiel Douban

La guerre du streaming fait rage. Le 31 août, le site de partage de vidéo Bilibili a confirmé l’investissement à hauteur de 66 millions de dollars, pour acquérir 9,9 % de la société Huanxi Media, étoile montante dans la production cinématographique, qui n’a pas renouvelé son contrat de partenariat avec le géant de divertissement ByteDance. Alors que Bilibili a affiché le 27 août une croissance de 70 % de son chiffre d'affaires au deuxième trimestre de 2020, le déficit net s’élève également de 70 % jusqu’à 88 millions de dollars, à cause d’une dépense massive en marketing. Depuis le début 2020, Bilibili, plateforme appréciée par la génération Z chinoise, n’a cessé d’élargir son offre, multipliant ses activités pour attirer de nouveaux utilisateurs sur différents terrains, depuis le cinéma aux jeux vidéo en passant par des émissions de téléréalité.


Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la newsletter de Chine-info !

Commentaires

Rentrez votre adresse e-mail pour laisser un commentaire.