menu
menu
seacher

La Chinese Tech : la lutte anti-monopole contre les Big Tech chinoises, de nouveaux records pour la journée du « Double 11 », la mue web-littéraire de ByteDance...

2020-11-12 Chine-info Hu Wenyan

Chaque semaine, la rédaction vous propose un focus sur les dernières actualités de la tech chinoise, en passant à la loupe les géants du Net que de jeunes pousses technologiques.

La Chine durcit le ton face au monopole des Big Tech

En Chine, les beaux jours des géants de la tech sont comptés. Le 10 novembre, l’Administration d’État de régulations du marché a publié le « Guide anti-monopole concernant les plateformes numériques », en lançant une consultation auprès de l’opinion publique. C’est une étape préalable pour muscler la loi anti-monopole. L'annonce a provoqué une vive réaction du marché. À la bourse de Hongkong, les actions des sociétés d’Internet chinoises ont plongé en moyenne de 4 %. Meituan, plateforme spécialisée en livraisons de repas, a même chuté à hauteur de 11 %. Ce guide fait partie d’une série de règlements concernant les plateformes d’Internet dans le viseur des régulateurs : abus de domination sur le marché, accord anticoncurrentiel à l'ère du Big Data et de l'algorithme… D’après les spécialistes du secteur, comparée aux pays occidentaux, la Chine demeure relativement laxiste dans la lutte contre le monopole des Big Tech (Yicai). La preuve : aucun géant de la tech n’a été sanctionné pour avoir bravé la loi anti-monopole, mise en place depuis 2008 (Caixin).

Les opérations du « Double 11 », le « Black Friday » chinois, ont battu de nouveaux records

En pleine crise sanitaire, la fièvre consumériste ne faiblit pas dans l'empire du Milieu. Lors des dernières opérations commerciales du « Double 11 » (qui ont lieu tous les ans le 11 novembre, d’où son nom 11/11), les plateformes d’e-commerce ont réalisé un exploit sans précédent. Tmall et Taobao (Alibaba) ont affiché un chiffre d’affaires à hauteur de 498,2 milliards de yuans (63,8 milliards d’euros), tandis que la vente chez leur concurrent JD s’élevait à 271,5 milliards de yuans (31,8 milliards d’euros). C’est la première fois que le groupe Alibaba, initiateur de l’événement commercial devenu culte en Chine, a ajouté 3 jours de soldes supplémentaires, du 1 au 3 novembre. Une initiative pour soulager la pression logistique des vendeurs ou une tactique pour gonfler ses performances ?

Face aux sanctions américaines, Huawei s’apprête à vendre ses smartphones Honor

Avec l’interdiction d’utiliser des composants ou toute technologie d'origine américaine dans ses appareils, le géant chinois Huawei se réorganise et souhaite vendre ses smartphones Honor à un consortium dirigé par le distributeur Digital China. Un divorce évalué à 100 milliards de yuans (13 milliards d'euros). Créée en 2013 au sein de Huawei, la marque Honor s’adresse davantage aux jeunes, avec des modèles bon marché. Sur les 51,7 millions de smartphones vendus par Huawei au troisième trimestre, 26 % étaient de marque Honor, selon les données du cabinet d'études Canalys. D’après le média chinois Jiemian, si la cession n’a pas été officialisée par Huawei, l’équipe Honor a déjà déménagé dans les nouveaux locaux à Shenzhen.

Web-littérature : ByteDance débourse 1,1 milliard de yuans pour IReader Technology Co.

Dans le domaine de la web-littérature, ByteDance, maison mère de TikTok, multiplie ses opérations d’achat à un rythme effréné. Deux mois après avoir acquis le site de web-littérature Jiuku, le groupe fondé par Zhang Yiming vient d’acquérir 11,23 % des actions de IReader Technology Co pour 1,1 milliard de yuans (140 millions d’euros) . Cotée aux États-Unis depuis 2017, la plateforme de web-littérature, forte de 500 000 web-romans et des milliers d’auteurs sous contrat, compte en moyenne 170 millions d’utilisateurs actifs par mois. Dans le sillage de Tencent, ByteDance souhaite bâtir son propre empire du divertissement, fondé sur les web-romans à succès ainsi que leurs droits d’adaptations télévisuelles. Selon l’institut d’enquête Quest Mobile, en 2020, les nouveaux lecteurs de la web-littérature ont pour la majorité moins de 35 ans, le temps moyen consacré aux web-romans ayant augmenté de 18,7 % par rapport aux 622,8 minutes par mois.

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la newsletter de Chine-info !

Commentaires

Rentrez votre adresse e-mail pour laisser un commentaire.