menu
menu
seacher

[Culture] Une journée dans la vie d'un empereur chinois

2016-11-15 08:50:07 Chine-info

Ces dernières années, plusieurs séries télévisées chinoises qui ont rencontré du succès sont des des séries historiques ou inspirées de l'histoire chinoise du temps des empereurs: La légende de Zhen Huan, L'Impératrice de Chine, La légende de Miyue, etc.

Dans les séries, on montre souvent un empereur qui ne fait pas grand chose de ses journées à part recevoir ses "trois prosternations et neuf kowtows" (c'est ainsi que les hauts fontionnaires rendent hommage à leur souverain) et à s'amuser avec ses nombreuses cocubines. Mais est-ce vrai?

Dans la réalité, gouverner un pays tel que la Chine n'était pas chose facile. L'empereur était restreint par les rituels et les devoirs dont les archives historiques de la dynastie Qing nous fournit plus de détails.

L'empire des Qing (1644 - 1912) a formé la base de l'état chinois moderne. Le plus long règne de l'empire était gouverné par l'empereur Kangxi qui a conduit la l'Empire Qing au zénith de sa puissance.

On imagine donc que ces réussites n'ont pu être réalisées par un empereur paresseux.

Le titre d'"empereur" était héréditaire, le fils succédant au père à chaque dynastie. Après la mort de Kangxi en 1722, c'est son quatrième fils qui devint l'empereur Yongzheng. C'est sous le règne de l'empereur Yongzheng et de son fils Qianlong que l'empire chinois connaît l'apogée de son pouvoir social, économique et militaire.

D'après les archives historiques, l'empereur devait se lever entre 4 et 5 heures du matin. Après sa toilette, il devait rendre hommage aux aînés.

Entre 5 et 7 heures, l'empereur avait cours, la dynastie Qing attachait une grande importance à l'éducation et la culture. Le cours du matin, appelé "lecture quotidienne" était prodigué par des ministres dont les thèmes se rapportaient aux classiques confucéens et la gouvernance nationale.

Après les cours du matin, l'empereur prenait son premier repas. Contrairement aux citoyens, sous la dynastie Qing, la famille impériale ne consommait que le petit déjeuner et le déjeuner, c'est pourquoi les repas étaient longs, car l'on pouvait servir plus de 20 plats par repas.

Les choses plus sérieuses attendaient l'empereur après le petit déjeuner. Dans les séries, on montre les empereurs recevant une "réunion matinale" tous les jours: un eunuque sonne les cloches et fait claquer le fouet; les hauts fonctionnaires entrent dans la cours du palais et rendent hommage à l'empereur. Et ce dernier déclare "Si vous n'avez rien à signaler, vous pouvez prendre congé".

Mais c'est loin de la réalité. Tout d'abord, les réunions ne se tenaient pas dans le grand palais mais à l'entrée. De plus, la plupart des décisions politiques étaient prises en examinant les rapports écrits par les ministres. Les empereurs Kangxi, Yongzheng et Qianlong travaillaient souvent sur ces rapports jusque tard dans la nuit. Yongzheng pouvait examiner entre 50 et 60 rapports par jour, parfois ses commentaires étaient même plus longs que le rapport lui-même.

L'empereur faisait une pause vers 11 heures du matin et déjeunait à 14 h. Il était ensuite autorisé à prendre son après-midi pour y consacrer ses loisirs. Kangxi aimait lire alors que Qianlong était passionné de poésie.

Le divertissement le plus connu du palais était l'opéra. Chaque premier et quinze du mois, et aussi à chaque anniversaire de l'empereur et de l'impératrice, ont lieu des spectacles d'opéra.

Le goûter était servi à 17h. Après quoi l'empereur se consacrait à la prière. En plus des prières quotidiennes, l'empereur tenait de grande cérémonies à la cours.

Le soir, l'empereur se couchait à 20h. Selon l'étiquette de la dynastie Qing, seuls des nouveaux mariés pouvaient partager le même lit durant 3 nuits d'affilées, à la suite de quoi chacun devait passer la nuit dans son propore palais. L'empereur n'était pas autorisé à passer la nuit dans le palais de ses concubines. S'il souhaitait passer la nuit avec l'une d'entre elles, il devait le décider à midi: son eunuque présente un plateau sur lequel sont disposées des plaques avec le nom de concubines et l'empereur doit choisir celle portant le nom de la concubine avec qui il veut passer la nuit. La concubine ainsi choisie sera envoyée dans le palais de l'empereur le soir venu. Mais la règle veut qu'elle retourne dans son propre palais dans la nuit.

Etre empereur sous la dynastie Qing n'était pas chose facile. On les imagine détendus et parfois capricieux mais dans la réalité, ils devaient suivre de nombreuses règles et traditions qui avaient été mises en place depuis des centaines d'années.

Source: uk.china-info24.com

Sponsorisé

Le 9 magazine

Top 5 box-office en Chine

Newsletter

Geben Sie hier Ihre E-Mail-Adresse ein, um unseren Newsletter zu erhalten!