menu
menu
seacher

Nouveau métier : éplucheur professionnel d'écrevisses

2019-06-12 Chine-info XIA Ying

Photo: CNS

Pour faire face à la saison des écrevisses qui arrive à grands pas en Chine, le Freshhema, une filiale d’Alibaba, a commencé à recruter des éplucheurs, bo xia shi (littéralement "maître éplucheur d'écrevisses") à Changsha, Wuhan, Pékin et Shanghai. Pour en devenir un, il faut être muni d'un certificat médical, pouvoir éplucher 1,5 kg d'écrevisses en une demi-heure et résister à la tentation d'en manger. Le salaire journalier varie entre 150 à 200 yuans (environ 19 € et 25 €).

Guo Xiaoyang, 24 ans a été recruté par une enseigne à Changsha. Il est maintenant rôdé à la tâche : après avoir placé un pot d'écrevisses sur la table, il met des gants et un masque, dévisse d'abord la tête de l'écrevisse, puis écrase délicatement la queue pour éplucher entièrement le crustacé. Et le tout en 6 secondes. "Le travail est assez amusant. On peut éplucher 3 kilos de crevettes en une dizaine de minutes", explique Gao avant d'indiquer qu'il y a de nombreux jeunes cadres de Pékin qui sont engagés.

Chen Tao, responsable de restaurant, explique notamment que de nombreuses personnes qui viennent éplucher des écrevisses ne le font pas pour gagner de l'argent mais parce que le travail est amusant et divertissant. "Beaucoup de nos clients trouve cela gênant et inconfortable d'utiliser des gants pour éplucher les écrevisses. C'est pourquoi nous engageons des bo xia shi."

Depuis quelques années, la Chine voit fleurir de nombreux "nouveaux métiers" qui viennent répondre à de nouveaux besoins nés de l'essor de l'économie chinoise et le développement de nouveaux mode de vie, notamment dans les villes, tels que les accompagnants de courses, les promeneur de chiens, etc. Face à une grande pression dans le monde professionnel, de nombreux jeunes chinois se tournent vers ces nouveaux métiers qui offrent davantage de flexibilité et de liberté.

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la newsletter de Chine-info !

Commentaires

Rentrez votre adresse e-mail pour laisser un commentaire.