menu
menu
seacher

Shanghai : métro, boulot, triage des déchets

2019-07-22 Chine-info

Depuis la mise en vigueur des nouvelles réglementations en matière de tri des déchets à Shanghai, le recyclage est devenu LE sujet dont tout le monde en parle, dans les rues et sur internet, souvent avec beaucoup d’humour.

« En ce moment, dans la résidence, ce n’est plus la salle de sport où il y a le plus d’ambiance mais la station de collecte des déchets », écrit un internaute.

Photo : CNS

Le mouvement commence à gagner du terrain dans le quotidien. Même pour les commandes à emporter, les shanghaiens ne manquent pas d’imagination. « Je voudrais un bubble tea* avec seulement 10 perles, s’il vous plaît, pour éviter trop de déchets », pouvait-on lire sur les réseaux sociaux. Ou encore « Je voudrais des brochettes d’agneau, avec uniquement l’agneau, sans les broches. Ou alors pouvez-vous me dire dans quelle poubelle vont les broches ? ».

Car le tri sélectif mis en place à Shanghai est très strict et aussi très complexe.

Photo : Bureau administratif pour l'aménagement paysager et l'apparence des villes de Shanghai

Un vrai casse-tête pour les chinois, dont les habitudes culinaires sont très variées, avec des plats qui comportent beaucoup de sauce, des petits os et des fruits atypiques (tels que le durian par exemple), qui consomment très souvent des plats à emporter comportant beaucoup d’emballage, si bien qu’il est souvent difficile de savoir comment faire le tri.

Ainsi, un internaute a publié la conversation qu’il a eu avec une grand-mère de sa résidence, qui lui a expliqué que le tri sélectif c’est très simple : « Si c’est quelque chose qu’un cochon peut manger, alors c’est du déchet humide ; si même un cochon n’en mangerait pas, c’est du déchet sec ; si cela peut tuer le cochon, c’est du déchet dangereux ; et si en le vendant on peut acheter un cochon, c’est du déchet recyclable ».

Photo :Bureau administratif pour l'aménagement paysager et l'apparence des villes de Shanghai

Certains ont lancé la mode des petites poubelles à tri sélectif à emporter partout avec soi.

Les petites poubelles à tri sélectif vendues sur la plate-forme d'e-commerce Taobao. Photo : capture d'écran de Taobao

D’autres ont profité de l’opportunité pour se créer un nouveau travail : ramasseur de déchets à domicile. La personne en question a affiché des annonces dans les résidences en proposant ses services à domicile : 30 yuans / mois pour les résidents du 1er et 2ème étage, 40 yuans / mois pour les étages 3 et 4 et 50 yuans / mois pour les étages 5 et 6.

Service de tri des déchets électroniques sur Alipay. Photo : capture d'écran de l'application Alipay

Le site jggame.net a même crée un jeu pour apprendre à bien trier les déchets, accessible sur mobile et ordinateur :

Photo : capture d'écran du jeux "Garbage classification" ("Triage de déchets") sur mobile

Quoi qu’il en soit, ce nouveau système de tri sélectif n’a pas fini de faire parler de lui, la Chine prévoit de le mettre en place dans 46 grandes villes d’ici 2020.

*Bubble tea ou thé aux perles est une boisson à base de thé au lait garnie de perles de tapioca.

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la newsletter de Chine-info !

Commentaires

Rentrez votre adresse e-mail pour laisser un commentaire.