menu
menu
seacher

Étrangers et « cas importés » en Chine, des sources d’inquiétude

2020-04-30 Le 9

Lors d’une conférence de presse tenue le 2 avril, Hua Chunying, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, a fait part de sa préoccupation vis-à-vis du comportement de certains étrangers présents en Chine (ThePaper.cn). Elle répondait à une question d’une journaliste concernant des cas de non-respect des mesures de confinement ou de conflits entre résidents impliquant des étrangers. Le pays ne compterait presque plus de nouveaux cas domestiques de Covid-19, mais la persistance de certains « cas importés » contribue à alimenter un climat de méfiance vis-à-vis des étrangers. Selon le blog de la communauté expatriée thebeijinger.com, certains bars et restaurants de Pékin ont préféré fermer leurs portes aux non-Chinois. Une quarantaine est aussi imposée à tous ceux qui reviennent de l’étranger. La Chine craint désormais les « cas importés », susceptibles de faire apparaître une deuxième vague du Covid-19. Aussi, le 27 mars, le ministère des Affaires étrangères a-t-il suspendu l’entrée de ressortissants étrangers sur le territoire chinois, y compris pour ceux qui disposent d’un visa ou d’un permis de résidence valide. Les exceptions s’appliquent uniquement au personnel diplomatique, aux salariés du transport aérien et maritime, ou aux titulaires d’un visa de type C (fmprc.gov.cn).

Photo © YIN Liqin/CNS

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la newsletter de Chine-info !

Commentaires

Rentrez votre adresse e-mail pour laisser un commentaire.