menu
menu
seacher

La crainte d'une deuxième vague en Chine

2020-05-06 Le 9

Le mois de novembre 2020 pourrait voir une recrudescence des cas de Covid-19 en Chine. C’est l’alerte qu’a posée le 11 avril dernier, le professeur Zhang Wenhong, autre expert des maladies pulmonaires largement médiatisé en Chine (ThePaper). D’après lui, le risque viendrait essentiellement des pays où la prise en charge sanitaire serait moins efficace et qui peineraient à se débarrasser du virus. À ce stade de l’année, il serait donc impossible de se débarrasser du virus avant l’été, celui-ci devrait donc refaire son apparition au prochain hiver. Un combat qui pourrait même durer 2 ans selon le scientifique. À noter toutefois que d’autres paramètres, encore peu étudiés, entrent en compte. Si le nombre de cas asymptomatiques et leur capacité à contaminer les personnes saines sont encore inconnus, ce que reconnaît Zhang Wenhong, les possibilités de réinfection d’une même personne guérie restent floues (cf. Supra). Enfin, si les scientifiques sont d’accord sur une période d’incubation pouvant aller jusqu’à 14 jours, certains, comme Zhong Nanshan, ont pu parler de 23 jours, ce qui remet en cause les mesures de confinement habituelles de 14 jours. Une dernière étude publiée par des médecins chinois sur MedRxiv, rapporte le cas d’un patient qui se serait défait du virus en 49 jours ! Ces risques sont pris très au sérieux par la Chine qui n’a pour le moment, pas pris de mesure pour rouvrir les cinémas et certains sites touristiques alors que le confinement a officiellement cessé.

Photo © LIU Xu / Xinhua

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la newsletter de Chine-info !

Commentaires

Rentrez votre adresse e-mail pour laisser un commentaire.