Suivez-nous | français

Actualité

La Chine pense que la discussion entre le Japon et la Nouvelle-Zélande sur la mer de Chine méridionale était déplacée

Je veux commenter   2017-05-19 04:34:49    Source:xinhua

La Chine a indiqué jeudi que la rencontre entre les Premiers ministres japonais et néo-zélandais concernant la question de la mer de Chine méridionale était "déplacée".

Un communiqué de presse conjointement publié par le Premier ministre japonais, Shinzo Abe, et son homologue néo-zélandais, Bill English, a exhorté les parties à traiter leurs différends territoriaux en mer de Chine selon un règlement publié en 2016 par un tribunal arbitral international, a-t-on appris de l'agence de presse japonaise Kyodo.

"Grâce aux efforts déployés par les parties concernées, dont la Chine, la situation en mer de Chine méridionale s'est stabilisée et s'est améliorée", a déclaré la porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères Hua Chunying.

Dans de telles conditions, le Japon n'a épargné aucun effort pour causer des problèmes, attirer l'attention sur les tensions inexistantes et s'attarder sur le tribunal arbitral présumé que les parties avaient déjà oublié, a fait savoir Mme Hua lors d'une conférence de presse quotidienne.

"Nous devons poser la question, à quoi s'intéresse vraiment le Japon ? Se préoccupe-t-il de la stabilité de la mer de Chine méridionale, ou a-t-il peur de voir les relations Chine-Philippines et Chine-ASEAN se développer, tandis que la situation se stabilise ?", a demandé Mme Hua.

Elle a exhorté le Japon à faire davantage pour aider à établir la confiance parmi les pays de la région, et à promouvoir la paix et la stabilité.

Mme Hua a également exhorté le Japon à respecter ses engagements concernant l'amélioration des relations avec la Chine via des actions concrètes.

"Nous espérons que le pays concerné se trouvant à l'extérieur de la région comprendra correctement la situation, traitera la question de la mer de Chine méridionale de manière objective et rationnelle, ne sera pas utilisé par un autre pays, et contribuera à la paix et à la stabilité de la région, plutôt que l'inverse", a-t-elle poursuivi.

Pendant le Forum de "la Ceinture et la Route" pour la coopération internationale, tenu à Beijing les 14 et 15 mai, les dirigeants de l'Indonésie, de la Malaisie, des Philippines, du Vietnam, du Laos et du Cambodge ont exprimé le souhait de renforcer la coopération avec la Chine et de maintenir la paix et la stabilité régionales, selon la porte-parole.

Des responsables de la Chine et de l'ASEAN se rencontreront jeudi et vendredi à Guiyang, capitale de la province chinoise du Guizhou (sud-ouest), pour discuter de la mise en application de la Déclaration sur la conduite des parties en mer de Chine méridionale.

En outre, la Chine et les Philippines convoqueront leur première réunion dans le cadre du mécanisme de consultations bilatérales sur la question de la mer de Chine méridionale vendredi à Guiyang, a noté Mme Hua.

"Les deux parties espèrent gérer de manière appropriée leurs différends via le dialogue, ainsi que renforcer la coopération maritime, et continuer à mettre en place des conditions pour un règlement final des différends concernés", a-t-elle ajouté.

+plus Rendez-vous

chine-info.com

J’aime

Suivez nous sur Facebook chine-info.com

Suivez nous sur Twitter

@chine-info.com

suivre @chine-info.com

chine-info.com

Suivez-nous sur Instagram : chineinfophotos