Suivez-nous | français

Actualité

La Chine présente cinq propositions pour l'avenir de la Coopération Lancang-Mékong

Je veux commenter   2018-01-11 09:27:41    Source:Xinhua

Le Premier ministre chinois Li Keqiang a appelé mercredi les pays riverains du fleuve Lancang-Mékong à raffermir leur volonté politique et à approfondir les relations économiques afin de promouvoir la paix et le développement durable dans la région.

La Chine entend travailler avec les autres pays afin de renforcer la Coopération Lancang-Mékong (CLM), car la stabilité de la région est dans son intérêt et sa vitalité économique profite à ses voisins, a déclaré M. Li lors de la deuxième réunion des dirigeants de la CLM tenue dans la capitale cambodgienne, Phnom Penh.

Lors de cet événement axé sur le thème "Notre fleuve de paix et de développement durable", les dirigeants de la Chine, du Myanmar, du Laos, de Thaïlande, du Cambodge et du Vietnam aborderont des questions telles que la connectivité, la gestion de l'eau et la capacité de production industrielle.

Le mécanisme de la CLM a abouti à des progrès plus rapides que prévu au cours des deux dernières années, car les pays se sont traités sur un pied d'égalité, n'ont laissé personne de côté et ont fait du développement leur priorité.

Enregistrant chaque jour de nouveaux progrès, la CLM a progressé à vive allure et établi une culture fondée sur l'égalité, la sincérité, l'assistance mutuelle et les affinités, a souligné M. Li.

Le chef du gouvernement chinois a présenté cinq propositions pour l'avenir commun des pays de la CLM, qui deviendront les plus grands bénéficiaires du développement de la Chine.

Il a appelé les pays riverains du Lancang-Mékong à améliorer leur coordination en ce qui concerne la gestion des ressources en eau en tenant compte des préoccupations de chacun, et à bien gérer leurs relations en poursuivant le développement économique tout en protégeant l'environnement.

Dans son discours, M. Li a également appelé les pays à élaborer un plan d'action quinquennal pour la coopération en matière de ressources en eau, à mieux gérer les épisodes de sécheresse et des inondations, à mettre en application les recherches conjointes sur les ressources en eau et le changement climatique, ainsi qu'à améliorer le système de surveillance de la qualité de l'eau.

A cet égard, M. Li a déclaré que la Chine encourageait les entreprises chinoises à participer à la construction de centrales hydroélectriques, de réservoirs et de réseaux d'irrigation et d'eau potable dans les pays riverains du Lancang-Mékong.

Il a proposé d'élaborer des projets pour la connectivité de ces pays ainsi que des plans d'action pour la coopération de capacité, et de faire avancer la construction de zones de coopération économique et commerciale ainsi que des zones de coopération économique transfrontalières.

Pour élargir la coopération agricole, la Chine encourage ses entreprises à nouer des partenariats avec celles des pays riverains du Lancang-Mékong en ce qui concerne la transformation des produits agricoles et le développement conjoint des marchés tiers.

La Chine souhaite approfondir la coopération avec les pays riverains du Lancang-Mékong dans la technologie agricole et construire des plateformes pour les échanges de technologies, la recherche conjointe, les investissements et la coopération commerciale, a-t-il ajouté.

En outre, M. Li a appelé les pays à améliorer la coopération en matière de ressources humaines. La Chine dispensera une formation continue ou à court terme à 2.000 personnes dans les pays riverains du Lancang-Mékong ainsi que 100 bourses universitaires en 2018, a-t-il précisé.

Il a appelé finalement à faciliter la coopération médicale et sanitaire. La Chine est prête à établir avec les pays concernés un mécanisme de prévention et de contrôle des maladies infectieuses, à mener des projets transfrontaliers en la matière et à créer un réseau pour l'éradication du paludisme, a relevé M. Li.

Les six pays ont adopté deux documents principaux à l'issue de leur réunion, à savoir le Plan d'action quinquennal (2018-2022) et la Déclaration de Phnom Penh.

Dans la déclaration, les dirigeants ont souligné la vision et l'importance de la CLM pour le développement socio-économique des pays de la sous-région et pour la promotion du bien-être de leurs peuples, la réduction de l'écart de développement entre les pays, le soutien à la construction de la communauté de l'ASEAN, la promotion de la coopération Sud-Sud et l'application du Programme de développement durable des Nations Unies à l'horizon 2030.

La réunion, coprésidée par le Premier ministre cambodgien Hun Sen et son homologue chinois, a également abouti à la publication de la seconde partie des projets de coopération et des rapports de six groupes de travail conjoint sur les domaines clés prioritaires.

Le fleuve Lancang prend sa source sur le plateau du Qinghai-Tibet, dans le sud-ouest de la Chine. Il traverse ensuite le Myanmar, le Laos, la Thaïlande, le Cambodge et le Vietnam, où il porte le nom de Mékong, avant de se jeter dans la mer.

+plus Rendez-vous

chine-info.com

J’aime

Suivez nous sur Facebook chine-info.com

Suivez nous sur Twitter

@chine-info.com

suivre @chine-info.com

chine-info.com

Suivez-nous sur Instagram : chineinfophotos