Suivez-nous | français

Actualité

Le chef de l'OMPI se félicite du système de propriété intellectuelle mis en place par la Chine

Je veux commenter   2018-07-11 09:26:08    Source:Xinhua

La Chine a mis en place un système de propriété intellectuelle de premier ordre et elle est une créatrice majeure de contenus culturels, une dynamique portée par une stratégie soigneusement planifiée par ses instances supérieures afin de placer l'innovation au coeur de l'économie, a déclaré le directeur général de l'Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI), lors d'une récente interview accordée à Xinhua.

Le directeur général de l'OMPI, Francis Gurry, a tenu ces propos juste avant la publication ce mardi du nouveau rapport sur l'Indice d'innovation mondial (Global Innovation Index - GII) pour l'année 2018.

En 2017, la Chine a poursuivi ses progrès au classement général en atteignant la 22ème place, ce qui a fait d'elle le premier pays à revenu intermédiaire à se classer dans les 25 premiers.

À l'occasion de la publication du nouveau classement GII, M. Gurry a affirmé avoir de grands espoirs pour l'innovation en Chine.

"Je pense qu'il faut voir le mouvement de chaque année comme un élément d'une tendance, et la tendance en ce qui concerne la Chine est celle d'un essor inexorable", a dit M. Gurry.

Selon le chef de l'OMPI, le succès de la Chine est attribuable à une stratégie soigneusement planifiée mise en place par les dirigeants chinois pour placer l'innovation au coeur de l'économie.

"Nous observons qu'une transformation structurelle massive est en cours au sein de l'économie chinoise pour passer d'une économie de l'activité industrielle et manufacturière à bas coût à des secteurs d'activité à intensité de connaissance bien plus élevée, et l'innovation est la clé pour assurer le succès de cette transformation", a-t-il poursuivi.

M. Gurry est convaincu que cet ingrédient clé mobilise et rassemble tout le pays derrière ses politiques "top-down" (de la direction vers la base), y compris les entreprises publiques et privées, les universités et les instituts de recherche.

"Les indicateurs de l'investissement dans la recherche et le développement en Chine sont désormais les deuxièmes plus élevés dans le monde ; les indicateurs de production comme le nombre de publications scientifiques en Chine continuent d'augmenter ; et le nombre de demandes de brevets internationaux de la Chine (continuent d'augmenter). Tous les indicateurs sont positifs et suivent des tendances régulières. Et je pense que cette politique de concentration soigneusement planifiée de haut niveau est un facteur qui explique le succès de la Chine", a fait remarquer le directeur général de l'OMPI.

"Bien sûr, personne n'est parfait", a ajouté M. Gurry. Il a suggéré que la Chine continue de mettre en avant la création de valeur ajoutée et l'innovation, et de rendre son marché plus ouvert et favorable pour l'innovation.

Concernant la protection des droits de propriété intellectuelle en Chine, M. Gurry a estimé que les progrès accomplis étaient extraordinaires. Il a rappelé que la loi sur les brevets en Chine n'a été adoptée qu'en 1984, il y a moins de 40 ans.

"Depuis, la Chine a construit un système de protection des droits de propriété intellectuelle (DPI) de première classe et elle est une créatrice très importante de contenus culturels, où les copyrights sont extrêmement importants (...) ainsi que dans l'utilisation créative dans l'économie", a souligné M. Gurry.

Il a relevé que "la performance de la Chine est réellement exceptionnelle. Elle dispose d'institutions remarquables telles que le bureau national des DPI et d'autres bureaux dans le domaine des copyrights (ce qui s'ajoute à) un énorme effort des pouvoirs judiciaires tels que les tribunaux de la propriété intellectuelle de Shanghai et de Beijing. La Cour suprême a accordé beaucoup d'importance aux DPI. L'OMPI coopère avec ces institutions dans de nombreux domaines".

Le responsable a également salué les succès exceptionnels enregistrés par les entreprises chinoises qui ont fait de la Chine la deuxième plus grande source de demandes de brevets internationaux, et propulsé son essor en termes de marques mondiales et de contenus culturels.

La Chine est un producteur de DPI, ce qui est une raison majeure pour la Chine de protéger les DPI à l'intérieur de ses frontières comme à l'étranger, a-t-il conclu.

+plus Rendez-vous

chine-info.com

J’aime

Suivez nous sur Facebook chine-info.com

Suivez nous sur Twitter

@chine-info.com

suivre @chine-info.com

chine-info.com

Suivez-nous sur Instagram : chineinfophotos