Suivez-nous | français

C'est la Chine

[Buzz] Une lettre de démission insolite qui inspire la toile

Je veux commenter   2015-04-23 09:34:05    Source:Chine-info.com

Le 13 avril dernier, le contenu d'une lettre de démission crée le buzz sur la toile chinoise.

C'est avec cette simple phrase "Le monde est vaste, je veux aller voir", qu'une professeure de collège, Gu Shaoqiang, a pris congés de ses fonctions.

Arrivée en 2004 dans un collège du Henan pour enseigner la psychologie, elle intervient régulièrement dans des émissions de télévision et de radio locales sur le sujet de la "contrariété grandissante".
Pour cette jeune professeure de 35 ans, sa démission n'est pas dûe à la lassitude du quotidien ou d'un mauvais traitement. Elle voulait simplement suivre son coeur, qui recherchait la liberté. Et sa pratique de la psychologie depuis toutes ces années lui a appris qu'il faut vivre pour soi.

Sa lettre de démission, qui a crée un immense buzz le premier week-end de sa publication, n'était pas une lettre préparée. Gu Shaoqiang, après avoir dit au revoir à ses différentes classes depuis quelques jours et donné quelques affaires à ses collègues, a pris une feuille et a rédigé ces 10 caractères le lundi 13 avril. "Si j'avais su que ma lettre prendrait cette ampleur, je me serais appliquée", dit-elle en riant.

Une semaine après la publication de sa lettre, de nombreuses agences de voyages ont manifesté leur désir de travailler avec elle pour développer le tourisme. Propositions qu'elle a toutes refusée, car consciente que "j'ai peut-être une lanterne magique entre les mains, mais je reste une Cendrillon".

"Je viens d'une famille aimante et tolérante. Dès qu'on avait des vacances, mes parents et moi partions en voyage. Cette enfance m'a appris que rien n'avait d'importance tant que l'on avait l'amour et la liberté".

Gu Shaoqiang avoue n'avoir rien planifié, elle sait qu'elle vivra des hauts et des bas. Peut-être qu'elle trouvera un endroit où se poser, peut-être pas. Peut-être qu'elle redeviendra professeur un jour. En tout cas, maintenant "tout est possible".

Sa lettre de démission, brève et passionnée, a touché les chinois, qui, en moins de dix jours, se sont approprié l'idée pour la décliner dans toutes les occasions, et particulièrement pour des déclarations d'amour:  "Le monde est vaste, je veux aller le voir avec toi", "Le monde est vaste, mais nous nous sommes trouvés", "Le monde est vaste, mais je ne veux être qu'avec toi"...

Les internautes ont aussi imaginé un licenciement qui se ferait en ses termes: "Le monde est vaste, vous ne voulez pas aller voir?" (sous entendu, "Vous êtes viré").

Avec humour, les internautes ont imaginé la réponse adéquate à cette question d'un employeur: "Non Monsieur, mon monde, c'est vous".

Les publicitaires n'ont pas attendu pour surfer sur la vague: agences de voyage et compagnies aériennes ont toutes composé leurs nouveaux slogans sur ce thème.

Le plus réaliste d'entre tous, c'est sûrement ce poème en dyptique d'un internaute: "Le monde est vaste, je veux aller voir. / Le porte monnaie est trop petit, personne ne peut partir." 


+plus Rendez-vous

chine-info.com

J’aime

Suivez nous sur Facebook chine-info.com

Suivez nous sur Twitter

@chine-info.com

suivre @chine-info.com

chine-info.com

Suivez-nous sur Instagram : chineinfophotos