Suivez-nous | français

C'est la Chine

[Buzz] La jeune fille qui a relancé la passion des chinois pour la poésie

Je veux commenter   2017-02-22 07:28:09    Source:Chine-info

WU Yishu, une lycéenne de seize ans scolarisée dans un établissement affilié à l'Université Fudan de Shanghai, est devenue, pour beaucoup, la personne qui a "relancé la passion" des chinois pour la poésie.

Dans la deuxième saison de l’émission télévisée "Conférence sur la poésie chinoise" diffusée sur CCTV, un programme dans lequel des compétiteurs doivent réciter des poèmes, Wu Yishu a battu tous les records en devenant le grand vainqueur de l’émission. Mais elle avait déjà bien avant conquis le cœur des fans en rivalisant de connaissances sur la littérature ancienne.

Malgré le niveau élevé de la compétition et la passion dévorante des candidats, Wu Yishu a toujours su conserver son calme. C’est bien sa personnalité qui a d’abord séduit le public ; de nombreux internautes pensent que Wu Yishu est exactement le style de jeune fille talentueuse qu'ils imaginent venant des temps anciens.

"J'espère qu'il y aura plus de personnes aussi talentueuses qu'elle au lieu des célébrités qui ne se soucient que de leur apparence"

"A 16 ans, elle aime la beauté de la poésie. Moi à son âge, je faisais mes devoirs dans un coin"

Cependant, le talent et l’intelligence de Wu Yishu peuvent aussi être perçus comme une nouvelle source de pression pour les jeunes : de nombreux étudiants, bien qu’admiratifs devant les performances de la jeune fille, plaisantent en déclarant que leurs parents ne devraient jamais regarder l'émission.

"Ma première réaction était que mes parents ne devraient jamais le savoir"

Wu Yishu n'est pas la seule à gagner en popularité : d'autres participants ont également reçu des louanges et conquis le respect des spectateurs. Agés de 8 ans à 60 ans, les participants viennent d'horizons très différents, on y retrouve aussi bien des ingénieurs que des étudiants, des fermiers, des médecins, des rédacteurs ou encore des livreurs. Parfois même certains étrangers se lancent dans la compétition.

Depuis sa première diffusion le 29 janvier dernier, l'émission a grandement gagné en popularité, marquant un regain d'intérêt des chinois pour la poésie.

"La poésie classique est tellement belle, tout comme la langue [chinoise] ! Je suis tellement fier ! "

"Quand j'étais enfant, je n'aimais pas du tout la littérature ancienne, mais maintenant je suis de plus en plus passionné par ça. Peut-être que je ne comprenais pas tout avant."

Alors que de nombreuses personnes sont ravies de constater cet intérêt croissant pour la culture traditionnelle chinoise, d'autres semblent inquiètes. Elles reprochent à l’émission de ne présenter la poésie que sous l’angle d’un concours de mémorisation, sans réellement ouvrir la porte à l’esprit de création.

M. Huang Ronghua, professeur de littérature de Wu Yishu, semble abonder dans ce sens mais nuance le propos : l'apprentissage de la poésie doit d’abord passer par une connaissance rigoureuse des textes classiques. Il déclare à ce propos : "Je demande à mes élèves de mémoriser des poèmes parce que un jour, ils pourraient les apprécier. Ils doivent connaître la beauté de la culture traditionnelle chinoise".

La Chine possède une longue histoire de la poésie, et ce regain d'intérêt actuel pour la culture traditionnelle est peut-être une réponse à ces nombreuses décennies où tout ce qui était « traditionnel » (arts, littérature, architecture…) était considéré comme rétrograde, vieillot et inutile.

A lire aussi:

+plus Rendez-vous

chine-info.com

J’aime

Suivez nous sur Facebook chine-info.com

Suivez nous sur Twitter

@chine-info.com

suivre @chine-info.com

chine-info.com

Suivez-nous sur Instagram : chineinfophotos