Suivez-nous | français

C'est la Chine

[Société] Une maman tigre dépense 20 000 yuans dans des cours privés pour son fils de 7 ans

Je veux commenter   2017-04-19 05:21:34    Source:Chine-info.com

"Tout le monde avance, on ne peut pas rester immobile", explique Mme Xie du Zhejiang, une région côtière à l'est de Chine.

Comme d'autres "Mamans tigre" qui ne jurent que par la théorie du "ne jamais perdre à la ligne de départ", Mme Xie, mère au foyer, dépense près de 20 000 yuans (environ 2 735 €) par semestre dans des cours privés et extrascolaires pour son fils de 7 ans, Chengcheng.

Ces dernières années, la Chine a été témoin d'une incroyable course à l'éducation : les villes continuent de se développer mais il existe seulement une poignée d'écoles capables d'offrir les meilleures ressources éducatives, ce qui a provoqué une "anxiété collective" parmi les parents de la classe moyenne qui se battent pour que leur enfant puisse avoir une place dans ces établissements réputés. Et la première étape consiste à inscrire son enfant à autant de cours extrascolaires que possible.

L'agenda des cours privés de Chengcheng (Crédit photos: thePaper.cn)

Chengcheng est maintenant en CP et mène une vie particulièrement chargée. En plus de ses cours à l'école cinq jours par semaine, Chengcheng est inscrit à cinq cours privés de deux heures (chinois et mathématiques) et sept activités extrascolaires choisies par sa maman, Mme Xie : jeux de Go les lundis et vendredis, cours de dessins les vendredis soirs, exercices d'aérobic les samedis matin, cours de calligaphie suivis par la musique et le chant les samedis après-midis et enfin cours d'alphabétisation les samedis soirs. Ces activités extrascolaires totalisent 14 heures par semaine.

"Je veux que mon fils ait un large éventail de centres d'intérêt et de compétences", ce qui, pour Mme Xie est très important pour construire une voie positive dans la vie de Chengcheng. "Il sera assez polyvalent pour faire face à différentes opportunités dans l'avenir. Même s'il ne vivra pas des compétences acquises durant ces activités (comme dessiner et chanter), il se serait bien amusé", indique Mme Xie.

Le tableau des récompenses de Chengcheng

Dans la chambre de Chengcheng est accroché un "tableau des récompenses" sur lequel il colle stickers en forme d'étoiles et de smiley offerts par ses enseignants. C'est un "système axé sur la performance" conçu par sa mère. Plus Chengcheng est performant en cours, plus il obtient de stickers ; et Mme Xie lui offre des jouets en fonction des indicateurs affichés sur ce tableau.

"Je sais qu'il serait sûrement fatigué, c'est pourquoi je fais de mon mieux pour équilibrer ses différentes activités. Par exemple, si le matin il a des cours de lecture et d'écriture qui exigent qu'il soit assis, alors l'activité de l'après-midi lui permettra de faire des exercices physiques", explique Mme Xie qui aime planifier toutes les activités de manière scientifique. A la question de savoir si Chengcheng est enthousiaste à prendre tous ces cours, Mme Xie indique que son fils manifeste de l'intérêt pour certains cours et que c'est elle qui insiste pour qu'il suive les autres. Mais que globalement il ne résiste pas pour aller à ces cours.

Chengcheng jouant au football à l'école

Cours de Jeu de Go, de 15hà 17h les vendredis, l'un des cours préférés de Chengcheng.

Chengcheng sait comment utiliser au mieux son temps : au dîner, il s'arrange pour trouver le temps de jouer un peu au jeu vidéo

Cours de dessin de 18h à 20h les samedis. Chengcheng prend des cours de dessin depuis la maternelle. Mme Xie indique qu'il aime beaucoup le dessin et que ce cours n'est pas du tout un fardeau pour son fils.

Exercices d'aérobic, de 9h20 à 11h les samedis. D'après Mme Xie, c'est en voyant sa soeur aînée faire le grand écart et marcher sur les mains que Chengcheng a décidé de faire aussi de l'aérobic.

Cours de musique Carl Orff, de 14h30 à 15h35 les samedis. Chengcheng montre un grand intérêt pour le cours de musique et apprécie en particulier l'intéraction entre le professeur et les élèves. Le système d'éducation Carl Orff combine musique, peinture, théâtre et d'autres formes d'art afin d'éveiller l'énergie créative des enfants. C'est un système très prisé en Chine ces dernières années.

Cours de chant, de 15h40 à 16h40 les samedis, juste après le cours de musique. Selon son professeur de chant, Chengcheng était très timide au début quand il s'agissait de chanter devant d'autres personnes mais il a beaucoup progressé depuis.

Cours d'alphabétisation, de 18h à 20h20 les dimanches. C'est certainement le cours que Chengcheng aime le moins, sans doute parce que c'est un peu difficile pour son âge. Le cours se tient dans un studio d'enregistrement où les élèves lisent derrière un micro. Mme Xie insiste sur cet entraînement car elle pense que cela peut améliorer les capacités de Chengcheng à s'exprimer en public.

(Source: thePaper.cn)

+plus Rendez-vous

chine-info.com

J’aime

Suivez nous sur Facebook chine-info.com

Suivez nous sur Twitter

@chine-info.com

suivre @chine-info.com

chine-info.com

Suivez-nous sur Instagram : chineinfophotos