Suivez-nous | français

C'est la Chine

[Société] Maotanchang ou comment une ville devient l'《usine》de formation au gaokao

Je veux commenter   2017-07-07 10:07:27    Source:Chine-info

Chaque année, des milliers d'adolescents, accompagnés par leurs parents ou des membres de la famille s'installent dans la ville de Maotanchang, située dans la province de Anhui, à l'est de la Chine, afin d'entamer un an de travail acharné de préparation au gaokao (le bac chinois).

En effet, la ville de Maotanchang est considérée comme "l'usine" à gaokao avec un taux de réussite à l'examen le plus élevé du pays. Durant les trois dernières années d'affilées, chaque année plus de 10 000 élèves ayant obtenu la moyenne sont issus de Maotanchang. Parmi ces 30 000 élèves sur trois ans, plus de la moitié ont obtenu la moyenne établie pour rentrer dans les universités de premier niveau (plus élevé que la moyenne générale).

La plupart des élèves du lycée de Maotanchang sont issus de familles rurales. Le système permettrait à ces élèves de changer leur vie en augmentant considérablement leur chance de réussite au gaokao, même s'il faut débourser une petite fortune pour les deux semestres de cours.

Le rythme de l'usine est soutenu : pas de jour de repos ; tous les jours, les élèves passent 16 heures dans l'enceinte de l'école et n'en sortent souvent que vers 23h. La plupart d'entre eux continue d'étudier ou de lire une fois arrivés chez eux le soir.

Les parents ne sont pas épargnés par ce rythme. Ils s'occupent de préparer et d'apporter les repas de leur enfant selon leur planning.

Alors que la ville de Maotanchang défend son succès et les parents sont désireux d'y envoyer leurs enfants, le témoignage d'un ancien élève donne à réfléchir. Sur Sina Weibo, cet ancien élève de Maotanchang avait écrit : "Vous ne voyez que le taux de réussite élevé, mais vous ne voyez pas ce que nous avons sacrifié pour entrer à l'université. Si vous grattez un peu la surface, vous verrez combien de punitions physiques nous avons dû subir et combien de suicides il y a eu à cause de la pression."

Maotanchang est critiqué par de nombreux éducateurs, mais cela n'empêche pas les parents de vouloir y envoyer leur enfant. Dans une société aussi compétitive que la Chine, tous les moyens sont mis en oeuvre pour offrir toutes les chances de réussite étudiants.

A lire aussi:

+plus Rendez-vous

chine-info.com

J’aime

Suivez nous sur Facebook chine-info.com

Suivez nous sur Twitter

@chine-info.com

suivre @chine-info.com

chine-info.com

Suivez-nous sur Instagram : chineinfophotos