Suivez-nous | français

C'est la Chine

[Culture] Fête de la Mi-automne : légendes et gâteaux de lune

Je veux commenter  Shanshan Zhu 2017-10-04 17:46:32    Source:Chine-info.com

Tous les ans, lors de la Fête de la lune ou Fête de la Mi-automne, les chinois consomment des gâteaux de lune, de saveurs différentes en fonction des régions, mais rares sont les personnes qui pourraient expliquer pourquoi on mange des gâteaux de lune à cette occasion.

La raison la plus évoquée est le fait que ce jour là, la lune est la plus ronde de l'année et qu'il est donc propice aux réunions familiales. Sur la Fête de la lune et des gâteaux de lune, il existe 4 légendes chinoises.

La première raconte que dans la Chine antique, l'Empereur respectait déjà le rituel de la Fête du Soleil au printemps et de la Fête de la Lune en automne. Parmi le peuple, il était également de coutume de célébrer la lune à la mi-automne (chaque 15ème jour du 8ème mois du calendrier lunaire). A l'origine, les gâteaux de lune servaient d'offrande à la lune. Ce n'est que progressivement que les gâteaux de lune accompagnés de la contemplation de la lune sont devenues les symboles de réunion familiale. Et les gâteaux de lune sont peu à peu devenus le cadeau par excellence à offrir pour la Fête de la Lune.

La deuxième légende prend sa source sous la dynastie Yuan. La dominance brutale des gouverneurs mongoles a provoqué la haine du peuple Han qui se sont soulevés contre les autorités et ont mené des actions de résistance partout dans le pays. Afin de maintenir l'ordre et dissuader les rébellions, les gouverneurs ont interdit au peuple de posséder du fer : 10 personnes ne pouvaient se partager qu'un seul couteau de cuisine. Le jour de la mi-automne, le chef de l'insurrection paysanne, Zhang Shicheng, a eu l'idée d'insérer un message dans les gâteaux de lune, que seuls les Hans consommaient, qui ont été distribués à toutes les familles, leur indiquant la date prévue du soulèvement. C'est pour commémorer l'insurrection anti-mongole que depuis, les chinois consomment des gâteaux de lune le jour de la Fête de la Mi-automne.

La troisième légende raconte que lors de ses campagnes militaires pour unifier la Chine, l'empereur Tang Taizong (dynastie Tang) réussit à soumettre les Turcs orientaux grâce à une bataille menée par son Général Li Jing aux frontières de l'empire Tang. Les troupes de l'empereur rentrent ainsi victorieuses à la capitale Chang'an (actuelle Xi'an) sous l'effervescence du peuple un 15ème jour du 8ème mois. Un tibétain de passage à Chang'an offrit des gâteaux de forme arrondie à l'empereur pour fêter la victoire. Ce dernier partagea les gâteaux avec ses sujets en admirant la lune ce soir là. C'est ainsi que la tradition de consommer des gâteaux de lune le jour de la mi-automne s'est perpétuée.

La quatrième légende relate que dans l'antiquité chinoise, un phénomène extraordinaire se produisit : dix soleils apparurent en même temps dans le ciel, asséchant les rivières et brûlant la terre. L'Empereur céleste demanda à un archer d'élite au nom de Houyi d'abattre neuf des dix soleils, ce qu'il fit. En récompense de son exploit, la déesse Xiwangmu offrit à Houyi un élixir d'immortalité. Mais un jour, Chang'e, la femme de Houyi but l'élixir en cachette et s'éleva jusqu'à la Lune. Pour la punir de sa cupidité, l'Empereur céleste ordonna qu'elle reste seule sur la Lune pour toujours. Depuis, pour se souvenir de sa femme Chang'e, Houyi prépare ses gâteaux préférés et contemple la lune le jour où elle est réputée la plus ronde dans l'espoir d'apercevoir Chang'e.

Aujourd'hui en Chine, on distingue 9 grandes familles traditionnelles de gâteaux de lune : Jing (京) pour Beijing (Pékin 北京), Chao (潮) pour Chaoshan qui désigne la région orientale du Guangdong, Guang (广) pour la province du Guangdong située sur la côte sud-est de la Chine, Su (苏) pour Jiangsu sur la côte est, Dian (滇) autre nom de la province du Yunnan, Gang (港) pour Hong Kong (香港) et Tai (台) pour Taïwan.

On trouve des gâteaux de lune sucrés, salés, sucré-salés ou encore épicés. Les plus communs sont farcis aux jaunes d'oeuf, à la pâte de graines de lotus, aux 5 céréales, à la pâte d'haricots rouges, au sésame, au porc rôti ou encore au jambon.

+plus Rendez-vous

chine-info.com

J’aime

Suivez nous sur Facebook chine-info.com

Suivez nous sur Twitter

@chine-info.com

suivre @chine-info.com

chine-info.com

Suivez-nous sur Instagram : chineinfophotos