Suivez-nous | français

C'est la Chine

[Tourisme] Le « tourisme rouge » prêt à accueillir des visiteurs étrangers

Je veux commenter   2017-11-28 09:45:21    Source:Xinhua

Crédit photos: CNS

Mao Haofu, 28 ans, est actuellement enseignant à l'Académie d'administration de Jiangxi. Après ses études en Angleterre, il est revenu dans sa ville natale de Jinggangshan dans l'est de la Chine, qui fut la première base révolutionnaire rurale établie en 1927 par le Parti communiste chinois (PCC).

Même si la plupart des touristes sont chinois, Mao se dit prêt à raconter l'histoire du Parti en anglais.

Influencé par son père et son grand-père, tous deux spécialistes de l'histoire du Parti Communiste chinois, qui ont consacré leur vie à l'enseignement.

« J'éprouve un sentiment de réussite lorsque je vois des officiels étrangers venir dans notre académie. Ils étaient désireux de mieux connaître notre pays », explique Mao.

Pour présenter l'ancienne résidence de Mao Zedong, Mao Haofu a préféré écrire une introduction personnelle d'après les documents d'un musée local ainsi que les versions en anglais des textes de Mao Zedong plutôt que de traduire directement du guide.

Les Monts Jinggangshan de la région sont également connus pour être le berceau de l'Armée rouge (ou l'Armée populaire de libération) et de la Révolution chinoise.

Liu Hong, chef de parti de Jinggangshan explique que la ville, qui a déjà reçu la visite de délégations de pays étrangers tels que Cuba, Vietnam, Cambogde, Laos et des pays africains, est en train de développer un modèle économique guidé par la tourisme.

Ce « tourisme rouge » attire de plus en plus de visiteurs ces dernières années et reçoit d'importants investissements de la part de l'état.

Selon le Ministère chinois des Finances, en 2016, 1,55 milliard de yuan (environ 228 millions de dollars) ont été dépensés pour soutenir le « tourisme rouge ».

Xibaipo, dans la province du Hebei au nord de la Chine, est une ancienne base révolutionnaire où une garnison de dirigeants du PCC a été placée de mai 1948 jusqu'en début 1949 et où a été élaboré le plan de la nouvelle Chine et le rôle du PCC en tant que parti au pouvoir.

Duan Keqian, une guide de la Salle commémorative de Xibaipo explique qu'ils sont près de 80 guides formés, travaillant en chinois, en anglais, en russe, italien et japonais.

Source : Xinhua

+plus Rendez-vous

chine-info.com

J’aime

Suivez nous sur Facebook chine-info.com

Suivez nous sur Twitter

@chine-info.com

suivre @chine-info.com

chine-info.com

Suivez-nous sur Instagram : chineinfophotos