Suivez-nous | français

C'est la Chine

[Culture] Nouvel An lunaire et astrologie chinoise

Je veux commenter  Shanshan Zhu 2018-02-21 16:47:47    Source:Le 9

2018 sera l’année du Chien de Terre. Mais qu’est-ce que cela signifie ?

L'astrologie chinoise est fondée sur l'étude de corps célestes et du calendrier luni-solaire. Chaque année zodiacale correspond à un signe représenté par un animal du zodiaque. L’ensemble forme un cycle de douze ans, les douze animaux étant associés aux douze rameaux terrestres, un ancien système de mesure du temps utilisé jadis par les Chinois et les Turcs. Ces douze signes, appelés shēngxiāo en chinois sont dans l'ordre : le Rat, le Buffle, le Tigre, le Lièvre (ou Lapin), le Dragon, le Serpent, le Cheval, le Mouton (ou Chèvre), le Singe, le Coq, le Chien et le Cochon. Le cycle des animaux se combine avec le cycle binaire yin-yang : chaque animal est toujours associé à une nature yin ou yang. Par exemple le Rat est yang, le Buffle est yin, le Tigre est yang, et ainsi de suite.

L'astrologie chinoise va de pair avec la cosmologie chinoise traditionnelle et son concept des cinq éléments (wŭ xíng) qui a considérablement influencé la pensée chinoise. Chaque élément se voit attribuer une propriété dynamique, ce qui permet de catégoriser métaphoriquement les phénomènes naturels. Dans l'astrologie chinoise, les cinq éléments représentent cinq planètes aux propriétés associables.

Le Métal est Vénus, lié à la métallurgie ;

L'Eau est Mercure, lié au mouvement ;

Le Bois est Jupiter, lié à la construction ;

Le Feu est Mars, lié à la combustion ;

La Terre est Saturne, lié à l'agriculture.

Chaque élément, en se scindant en deux, a un côté yin et un côté yang. Cette division forme la notion de tiges célestes, au nombre de dix. Ainsi, la combinaison des douze animaux-signes du zodiaque et des tiges célestes forme un cycle sexagésimal, permettant de créer soixante années différentes et qui constitue le plus ancien système chinois de décompte du temps.

Les cinq éléments s'organisent en deux cycles : cycle d'engendrement (shēng) et cycle de destruction (). Les relations de cause à effet entre les éléments permettent d'expliquer tous les changements observables.

Cycle de d'engendrement (ou de génération) : métal → eau → bois → feu → terre → métal

Le Bois engendre le Feu (le bois brûle pour crée le feu) → le Feu engendre la Terre (le feu crée des cendres qui redeviennent terre) → la Terre engendre le Métal (la terre contient des minéraux, source de métal) → le Métal engendre l’Eau (le métal peut se liquéfier) → l’Eau engendre le Bois (l'eau arrose et fait pousser les arbres)

Cycle de destruction (ou de domination) : métal → bois → terre → eau → feu → métal

Le Feu contrôle le Métal (le feu fond le métal) → le Métal contrôle le Bois (le métal coupe le bois) → le Bois contrôle la Terre (le bois puise dans la terre) → la Terre contrôle l’Eau (la terre absorbe l’eau) → l’Eau contrôle le Feu (l’eau éteint le feu)

Complément du dossier « Le calendrier chinois : l'équilibre entre le Soleil et la Lune » paru dans Le 9 magazine n°3, disponible en version numérique à partir de Mars ici.

+plus Rendez-vous

chine-info.com

J’aime

Suivez nous sur Facebook chine-info.com

Suivez nous sur Twitter

@chine-info.com

suivre @chine-info.com

chine-info.com

Suivez-nous sur Instagram : chineinfophotos