Suivez-nous | français

C'est la Chine

[Tendance] Comment une application chinoise provoque des ruptures de stock en France

Je veux commenter  Chen Yilin / Zhu Shanshan 2018-04-05 12:07:17    Source:Chine-info.com

En France, alors que se développe la tendance de consulter les comptes d’influenceurs Instagram avant d’acheter un produit, les chinois quant à eux consultent… Le petit livre rouge.

Rien à voir avec le recueil de citations de Mao Zedong, il s’agit d’une application mobile conçue comme un guide de shopping consacré aux produits étrangers. Le petit livre rougeaide les consommateurs potentiels à répondre à trois questions principales : quoi acheter ? où acheter ? combien ça coûte ?

Cette forme de publicité indirecte peut déclencher une frénésie d’achat en Chine qui vient épuiser les stocks jusqu’en France. A l’échelle de la Chine, la notoriété d’un produit ou d’une marque peut devenir un phénomène du jour au lendemain. Surtout lorsque le produit se fait rare, c’est une vraie chasse au trésor qui commence pour de nombreux consommateurs chinois.

Sur le petit livre rouge, les influenceurs les plus puissants sont des célébrités qui n’hésitent pas à poster régulièrement leurs produits coup de cœur.

Les marques de cosmétique haut de gamme européennes perçoivent très vite la vague d’achats et c’est ainsi que l’on retrouve dans les boutiques parisiennes, les produits les plus plébiscités sur l’application, présentés en tête de gondole.

L’un des influenceurs les plus actifs et les plus suivis est l’actrice chinoise Fan Bingbing, dont le récent post sur une crème de marque française a provoqué une rupture de stock.

« Moi en fin de journée de travail après deux nuits de tournage ! » compte de Fan Bingbing

Photo : Yilin Chen / Chine-info.com

Une consommatrice chinoise a publié sur son compte WeChat « Si quelqu’un connaît Fan Bingbing, passez lui un message : s’il te plaît, concentre-toi sur ton métier et arrête de faire des recommandations, les acheteurs intermédiaires sont fatigués de se ruer à l’achat » (la pancarte sur la photo ci-dessous indique « le modèle de lunettes Black Peter recommandé par Fan Bingbing est en rupture de stock, inutile de faire la queue ici. »)

Une application de partage d’informations

Crée en 2013, le petit livre rouge était conçu comme un simple référent de produits pour les chinois voyageant à l’étranger, les aidant à passer à l’achat sans parler la langue du pays, en leur évitant ainsi des malentendus sur un produit ou des achats de mauvaise de qualité. En octobre 2013, l’application a été téléchargée 50 000 fois en trois jours.

Le petit livre rouge n’est accessible qu’aux particuliers, aucun compte n’est au nom d’une marque.

Un an après sa création, le nombre d’utilisateurs du petit livre rouge a atteint plus d’un million de personnes dont une majorité de citadins qui ont entre 18 ans et 30 ans, avec près de 80 % d’usagers femmes.

Comment ça marche ?

1) En publiant une photo, on peut ajouter trois tags en indiquant le produit, où l’acheter et combien ça coûte.

2) La publication est référencée par catégorie de produit et par région. Une publication comprendra une photo, la marque, la localisation et un texte présentant le produit. Les utilisateurs ont également accès aux commentaires postés par tous les autres usagers concernant la publication.

L’application permet ainsi des études de marché. En analysant les commentaires et les publications, on peut par exemple déterminer le « Top 10 des produits à acheter en Europe ».

Une utilisatrice a publié sur son compte : « Depuis que Fan Bingbing a recommandé cette crème lifting pour le cou, le produit est en rupture de stock en Espagne. »

Photo : Yilin Chen / Chine-info.com

Publication de comparaison avant / après l’utilisation de la crème lifting pour le cou

Photo : Yilin Chen / Chine-info.com

+plus Rendez-vous

chine-info.com

J’aime

Suivez nous sur Facebook chine-info.com

Suivez nous sur Twitter

@chine-info.com

suivre @chine-info.com

chine-info.com

Suivez-nous sur Instagram : chineinfophotos