Suivez-nous | français

C'est la Chine

[Culture] La Fête Qingming et le nettoyage de tombe virtuel

Je veux commenter  La Rédaction 2018-04-05 18:48:28    Source:Chine-info.com

Qing Ming désigne l'une des vingt-quatre périodes solaires du calendrier lunaire et signifie littéralement « pureté et lumière ». En Chine, la Fête Qingming est le jour de « nettoyage des tombes » où les Chinois rendent hommage aux défunts et aux ancêtres de la famille. Cette année, elle tombe le 5 avril.

Alors que beaucoup de traditions et de superstitions accompagnent la Fête Qingming, les cadres du parti communiste chinois et les fonctionnaires d'Etat, qui ne doivent se laisser aller à des pratiques irrationnelles, ont reçu une liste de choses à faire et à ne pas faire éditée par le Comité de la discipline afin d'éviter des comportements inappropriés en ce jour de nettoyage de tombes, a rapporté l'agence Xinhua.

Par exemple :

- Ne pas utiliser de véhicule de fonction pour la visite de la tombe familiale.

- Ne pas engager de maître de Feng Shui ou de médium et ne pas invoquer les fantômes.

- Ne pas faire d'excès. Alors qu'il est de coutume de brûler des faux billets et autres offrandes en papier sur les tombes, le Comité de discipline a mis en garde contre les excès afin de réduire les « déchets blancs ».

En substance, il est recommandé aux fonctionnaires et cadres politiques de mener le deuil de manière sobre, respectueuse de l'environnement, moderne et civique. Mais rien n'est dit sur le nouveau phénomène quelque peu controversé du nettoyage de tombe virtuel.

Depuis 2008, les Chinois bénéficient d'un jour de congés pour la Fête Qingming, qui se transforme généralement en un grand week-end de trois jours. Mais cela reste court pour celles et ceux qui travaillent et vivent loin de leur ville natale et qui ne peuvent donc y retourner.

Il existe maintenant des applications et sites internet qui permettent aux Chinois de rendre hommage aux défunts et de nettoyer les tombes de manière virtuelle.

Li Chonglu, le gérant d'un cimetière dans le Sichuan explique notamment qu'ils continuent d'expérimenter de nouvelles pratiques, comme par exemple remplacer les faux billets en papier par des fleurs et des fruits, planter des arbres, réciter des poèmes ou faire de la calligraphie pour honorer les défunts. Ces pratiques écologiques sont encouragées par le gouvernement mais le deuil virtuel n'a pas trouvé beaucoup de soutien auprès du grand public car les personnes endeuillées ne sont pas physiquement sur place. Mais pour M. Li, il faut s'ouvrir à de nouvelles formes de pratiques culturelles : « Faire le deuil en ligne fait partie de ces tendances qui font du nettoyage de tombes un exercice spirituel. Nous pouvons faire le deuil ensemble même si nous ne sommes pas au même endroit. Pourquoi pas ? »

Photos : Xinhua

A lire aussi:

+plus Rendez-vous

chine-info.com

J’aime

Suivez nous sur Facebook chine-info.com

Suivez nous sur Twitter

@chine-info.com

suivre @chine-info.com

chine-info.com

Suivez-nous sur Instagram : chineinfophotos