Suivez-nous | français

C'est la Chine

[Economie] Le « rêve chinois » attire de plus en plus de jeunes entrepreneurs étrangers

Je veux commenter   2018-04-23 10:28:18    Source:Chine-info.com

Crédit photo : CNS

Selon le ministère de l’éducation, la Chine est devenue la première destination d’Asie à recevoir le plus d’étudiants étrangers, avec 489 200 étudiants étrangers reçus en 2017. Les dix pays qui envoient le plus d’étudiants en Chine sont la Corée du sud, la Thaïlande, le Pakistan, les États-Unis, l'Inde, la Russie, le Japon, l'Indonésie, le Kazakhstan et le Laos.

Toujours selon les chiffres du ministère, la Chine accueille des étudiants venant de 204 pays du monde, répartis dans 31 provinces, régions autonomes et municipalités de Chine. Parmi eux, 75 800 sont en master ou en doctorat, un chiffre qui a augmenté de 18,62 % par rapport à 2016.

Parmi les étudiants étrangers, ils sont nombreux à tentent de monter un projet en Chine après l'obtention de leur diplôme ou trouver un poste stable pour s'installer à long terme. Le pays attire également de jeunes entrepreneurs étrangers, venus réaliser leur « rêve chinois ».

Ce dernier ne se trouve pas seulement dans les grandes villes telles que Pékin ou Shanghai. Les jeunes entrepreneurs n'hésitent pas à investir dans des villes de seconde ou de troisième rang.*

À l'instar de Nikk Mitchell, 30 ans, qui a monté une équipe à Hangzhou pour réaliser son rêve de travailler dans l'industrie de la réalité virtuelle. Canadien, Nikk Mitchell a crée son entreprise en juin 2017 et gère maintenant une équipe de plus de 30 personnes venant d'horizons différents : Chine, Pologne, Russie, Etats-Unis et Ouganda. « Hangzhou est une combinaison de styles modernes et anciens. L'art, l'histoire et la culture sont partout et c'est inspirant pour le développement de la réalité virtuelle », explique-t-il. Son équipe envisage justement de combiner l'art de la calligraphie avec la technologie de la réalité virtuelle.

En 2012, Nikk Mitchell est impressionné par une vidéo en réalité virtuelle et décide de travailler dans ce domaine. Il commence à étudier la technologie de la réalité virtuelle et développe son réseau sur une plateforme internet qui regroupe des personnes partageant cette même passion. Encouragé par l'esprit d'innovation et d'entrepreunariat que la Chine avait à offrir, Mitchell a pu voir son rêve devenir réalité. Aujourd'hui, sa startup est située dans le Dream Town de Hangzhou, un quartier de l'innovation indépendante qui met à disposition des startup espaces de travail et conseils économiques et financiers.

Le russe Artem Zhdanov, 28 ans, a également choisi la Chine pour réaliser son rêve. Après avoir obtenu son diplôme de langue chinoise, il quitte sa Sibérie natale et s'installe à Guangzhou, la puissance économie du sud de la Chine.

Crédit photo : CNS

Au cours des six dernières années, il a crée un site internet d'information en langue russe sur la Chine, co-fondé un cabinet de conseils et monté une boutique en ligne sur Taobao. « Je rêvais d'être diplomate. Maintenant, mon site et ma boutique en ligne sont comme un pont qui relie les étrangers à la Chine », dit-il. « La Chine est l'endroit idéal pour faire des affaires. Du moment qu'on a des idées et la résolution de le faire, on peut facilement créer son entreprise ici », ajoute-t-il.

Zhdanov souhaite notamment faire venir des entrepreneurs russes en Chine car on y trouve de nombreuses licornes et le gouvernement chinois apporte un grand soutien pour développer la haute technologie. « Je voudrais que les Russes sachent qu'il n'y pas que la Silicon Valley. On peut aussi réaliser des rêves en Chine ».

Selon le Rapport Expat Explorer 2017 publié par la HSBC, la Chine, qui est aujourd'hui l'une des puissances économiques mondiale, offre de nombreux avantages en terme d'évolution de carrière et de revenu. Le rapport montre par ailleurs que sur dix expatriés en Chine, sept considèrent que le pays offre de solides perspectives d'emploi. La moitié des expatriés interrogés en Chine disent avoir plus de chance d'acquérir de nouvelles compétences en Chine que dans leur pays natal, et qu'ils gagnent considérablement mieux que la moyenne des salaires d'expatriés.

Au cours des dernières décennies, le nombre d'employés étrangers en Chine a augmenté à un rythme effréné. Selon les chiffres officiels, en 2016, plus de 900 000 étrangers étaient employés en Chine continentale contre moins de 10 000 dans les années 1980.

La Rédaction

* En Chine, les villes sont classées, non pas selon la densité, la taille ou le PIB par habitant, mais selon un classement qui regroupe plusieurs critères : puissance, position politique, économie, finance, potentiel, compétitivité, etc.

+plus Rendez-vous

chine-info.com

J’aime

Suivez nous sur Facebook chine-info.com

Suivez nous sur Twitter

@chine-info.com

suivre @chine-info.com

chine-info.com

Suivez-nous sur Instagram : chineinfophotos