Suivez-nous | français

C'est la Chine

[Société] Les jeunes kongchao, support de l’économie solitaire en Chine

Je veux commenter   2018-06-19 05:22:21    Source:Chine-info

Crédit photo : Xinhua

Le terme kongchao, littéralement « nid vide » est une expression devenue tendance depuis le début de l’année 2018 et qui s’est popularisé dans la société chinoise. Le concept de « nid vide » désigne les jeunes chinois qui travaillent et qui vivent dans une autre ville que leur ville d’origine, célibataire et vivant seul ou en collocation. Aujourd’hui, la Chine compte environ 58 millions de kongchao, qui désigne à la fois un groupe de personnes et un nouveau mode de vie. Ce groupe représente aujourd’hui une telle capacité de consommation en Chine qu’il stimule ce que l’on appelle l’Economie solitaire, en référence au terme de « nid vide ».

En effet, dans une société où de nombreuses activités quotidiennes se pratiquent en groupe (les karaokés, aller au restaurant, voyager, etc), les personnes qui vivent seules et qui sortent seules, peuvent se sentir marginalisées ou embarrassées en public (manger une fondue toute seule par exemple).

Selon le South China Morning Post, les jeunes chinois sont aujourd’hui grandement touchés par ce phénomène d’isolement.

Hu Xingdou, économiste de l’Université Technologique de Pékin pense notamment que l’économie solitaire en Chine est en passe de dépasser la tendance qui touche également le Japon.

Et c’est dans le secteur de la restauration que l’économie solitaire est le plus développée avec l’apparition de nouvelles propositions commerciales telles que

➢ Manger seul : les restaurants adaptent leurs plats avec l’apparition de plus en plus de clients solitaires. Par exemple, la chaîne de fondue chinoise Xiabuxiabu qui propose essentiellement une fondue single (une marmite par personne, contrairement à la fondue traditionnelle avec une grande marmite à partager) est devenu le troisième restaurant de fondu chinois en terme de chiffre d’affaires 2017 et la valeur de ses actions a triplé sur le marché boursier ;

➢ Manger en compagnie d’animaux : les kongchao sont certes solitaires, mais la plupart apprécient la compagnie des animaux. Les restaurants et les salons de thé à chat ou autre animal de compagnie ont fleuri en Chine ces dernières années et attirent essentiellement une clientèle féminine ;


➢ Manger à la maison : plutôt casaniers, les kongchao ne sont pas toujours motivés pour aller manger dehors seuls. Mais cuisiner pour une personne relève souvent du défi. Se faire livrer en quelques minutes leurs plats préférés reste la solution la plus commune de beaucoup de jeunes citadins d’aujourd’hui. Le secteur du service de livraison à domicile ne peut que se développer dans un contexte de sédentarisation de plus en plus importante de la population.

+plus Rendez-vous

chine-info.com

J’aime

Suivez nous sur Facebook chine-info.com

Suivez nous sur Twitter

@chine-info.com

suivre @chine-info.com

chine-info.com

Suivez-nous sur Instagram : chineinfophotos