Suivez-nous | français

C'est la Chine

[Société] Le mal-être des cols blancs chinois

Je veux commenter   2018-08-08 08:53:10    Source:Chine-info

Source : Xinhua

Récemment, le site chinois spécialisé dans les ressources humaines Zhaopin.com a publié un rapport préoccupant sur la situation des cols blancs après avoir effectué une enquête auprès de 30 000 salariés, tant sur leur qualité de vie que sur leur bien-être.

En effet, plus de 70 % des personnes interrogées dépensent en moyenne moins de 20 yuans (2,53 €) dans un bol de nouilles, un bento* ou un sandwich pour le déjeuner.

Côté logement, la majorité d'entre eux sont en location ; l'achat de logement reste une solution privilégiée par les couples mariés.

Pour se rendre au travail, plus de la moitié des sondés utilisent les transports en commun, 17,7 % prennent la voiture et 10,3 % prennent le vélo.

Côté santé, bien que 70 % des personnes interrogées se sentent en bonne santé, 17 % d'entre elles estiment que la pression au travail, le stress, les heures supplémentaires et les voyages d'affaires se font au détriment de leur santé. En outre, plus de 94,9 % des sondés sont anxieux car la plupart pensent qu'ils sont sous-payés mais ne savent pas comment remédier à cette situation. A cela s'ajoutent tous les problèmes du quotidien auxquels doivent faire face les cols blancs chinois d'aujourd'hui : la santé des aînés, l'éducation de l'enfant, les finances du foyer, etc.

Les cols blancs se couchent également de plus en plus tard, notamment en raison de l'utilisation excessif des smartphones et tablettes avec 37,2 % des interrogés qui admettent surfer sur internet ou jouer sur smartphone le soir avant le coucher, un taux encore important chez les jeunes cadres.

Par ailleurs, 52,9 % des personnes interrogées se sentent seules. Parmi elles, 19,2 % estiment que ce sentiment de solitude est dû à leur situation de célibat, 17,6 % pensent que cela est dû au manque d'amis partageant les mêmes valeurs et 17 % disent se sentir seul dans une grande ville loin de leur famille.

Face à cette classe sociale traditionnelle de cols blancs, un nouveau groupe de salariés émerge dans la société chinoise, appelée « nouvelle classe moyenne ». Très travailleurs, ces derniers développent leur propres concepts et philosophie de vie. Davantage centrés sur leur bien-être intérieur, ils ont des projets précis sur leur carrière professionnel et personnel.

*bento : mot originaire du Japon pour définir un repas disposé dans une boîte compartimenté ou le coffret contenant un repas.

A lire aussi:

+plus Rendez-vous

chine-info.com

J’aime

Suivez nous sur Facebook chine-info.com

Suivez nous sur Twitter

@chine-info.com

suivre @chine-info.com

chine-info.com

Suivez-nous sur Instagram : chineinfophotos