Suivez-nous | français

C'est la Chine

[Société] La Chine veut booster la natalité et encourager la politique du second enfant

Je veux commenter   2018-09-11 08:17:05    Source:Chine-info

Depuis 2017, de nombreuses régions de Chine ont mis en place des aides aux familles ayant un deuxième enfant, alors que le pays lutte contre le problème du vieillissement de la population, a rapporté le Quotidien du Peuple.

Source : Xinhua

Les Chinois ont été peu enthousiastes à la politique du second enfant qui a pris effet le 1er janvier 2016, estimant qu'élever un enfant coûte trop cher.

De nouvelles politiques

Afin d'encourager davantage de naissances, de nombreuses régions ont lancé une multitude de politiques en faveur de la maternité et l'allaitement ainsi que des aides et subventions telles que la prime de naissance, une durée plus longue du congé maternité et des horaires de travail plus flexibles pour les jeunes mamans.

La province du Liaoning par exemple, avait émis un programme visant à améliorer la fiscalité, l'éducation, la sécurité sociale et le logement pour les familles ayant un deuxième enfant.

Dans le Hubei, à Xianning, une politique similaire a été mise en place afin d'encourager les agences, entreprises et institutions publiques à prolonger le congé maternité jusqu'à 6 mois pour les femmes ayant deux enfants ou plus et le congé paternité à un mois, accompagnés d'aménagements d'horaires du travail.

Une population vieillissante

Ces politiques régionales répondent à la pression d'une population de plus en plus vieillissante.

Actuellement, le nombre de femmes en âge de procréer diminue d'année en année et le faible taux de natalité s'aggrave en même temps que le phénomène du vieillissement de la population.

Encore dans le Liaoning, les chiffres officiels montrent que la proportion des seniors âgés de 60 ans et plus est de 20,6 % alors que la population âgée de 0 à 14 ans ne constitue que 10,4 %. En 2015, le taux de fertilité de la province était seulement de 0,9 %, bien loin du 2,1 % nécessaire au renouvellement stable de la population.

Au niveau national, la Chine compte plus de 240 millions de personnes âgées de plus de 60 ans, constituant près de 17,3 % de la population totale et les personnes entre 0 et 15 ans constituent 17,8 %.

Pendant ce temps, le taux de natalité reste faible et la population active décline d'année en année : 2017 a vu 17,23 millions de naissances, c'est 630 000 naissances de moins qu'en 2016.

Ce qui freine les naissances

« La question des enfants devrait être un sujet privé d'une famille mais la quantité et la qualité de la population est la clé du développement d'un pays sur le long terme », explique Yuan Xin, professeur à l'Université de Nankai.

Pour Zheng Zhenzhen, chercheuse à l'Académie chinoise des Sciences Sociales, le gouvernement devrait aider à créer un environnement favorable pour les personnes qui sont disposées à avoir plus d'enfants.

« C'est bien que les gouvernements locaux prennent des mesures pour alléger le fardeau des familles qui ont deux enfants, mais ce n'est qu'un début », indique Yuan. Ce dernier avait analysé les facteurs majeurs qui affectent les Chinois à avoir un deuxième enfant. Tout d'abord, comparée aux dépenses élevées en éducation (scolarité et logement), la prime de naissance n'est qu'une goutte d'eau dans un océan.

De plus, faire garder des enfants âgés de 0 à 3 ans est un gros problème pour les jeunes parents. Une étude a révélé qu'en raison du manque d'assistantes maternelles, 60,7 % des mères interviewées ayant un enfant n'ont pas l'intention d'en avoir un second.

Il y a également d'autres raisons, telles que le conflit entre la maternité et la carrière professionnelle qui peut expliquer la réticence de certaines femmes à avoir des enfants.

« Il est facile de faire un deuxième enfant, mais tellement difficile de l'élever », a indiqué une internaute sur Weibo.

A lire aussi:

+plus Rendez-vous

chine-info.com

J’aime

Suivez nous sur Facebook chine-info.com

Suivez nous sur Twitter

@chine-info.com

suivre @chine-info.com

chine-info.com

Suivez-nous sur Instagram : chineinfophotos