Suivez-nous | français

C'est la Chine

[Société] Les livres numériques en passe de détrôner les livres papier

Je veux commenter   2018-09-14 05:12:37    Source:Chine-info

De nombreux jeunes chinois préfèrent consacrer du temps fragmenté à la lecture plutôt que d'y consacrer une demie journée ou même quelques heures, surtout lorsqu'il s'agit de lire dans une langue étrangère. Aujourd'hui, grâce aux applications mobiles et aux smartphones et tablettes, il est possible de lire un classique de la littérature par tranche de 10 minutes.

Source : Xinhua

« Quand j'ai commencé à travailler, je n'avais pas l'occasion de pratiquer l'anglais si bien que j'ai beaucoup perdu », explique Yang Shu, employée dans un organisme culturel à Shanghai. Aujourd'hui, accueillant de plus en plus de spectacles et de projets culturels étrangers, Yang Shu doit davantage communiquer en anglais avec différents partenaires étrangers mais se rend vite compte qu'elle n'a pas le niveau.

Pour combler ses lacunes en anglais, Yang Shu a essayé d'apprendre du vocabulaire et de lire des classiques en anglais, mais sans succès. Jusqu'au jour où elle voit fleurir des publications d'amis sur WeChat tels que : « Jour 60 : je suis en train de lire "Orgueil et Préjugés" en anglais ». Elle constate que ses amis de même génération, qui ont les mêmes désirs d'apprendre qu'elle, utilisent tous leur téléphone mobile comme support de lecture.

Face à une grande charge de travail et de nombreuses notifications apparaissant sur les écrans de portable qui viennent perturber leur concentration, les jeunes chinois d'aujourd'hui ont de plus en plus de mal à trouver un grand espace de temps libre pour lire. En revanche, les cours de lecture sur mobile et les livres numériques leur permettent d'optimiser leur temps libre de plus en plus fragmenté.

C'est ainsi que Yang Shu a commencé à utiliser l'application Mint, une plateforme qui recommande des textes en fonction du niveau de langue de chaque utilisateur et supervise ce dernier en envoyant des notifications via WeChat tous les jours pour une séance de lecture de 10 minutes. Ainsi, chaque jour, Yang Shu peut lire environ 1 000 mots en anglais d'une version simplifiée d'un classique choisi, avec explications de texte, de la grammaire et des expressions. Au bout de 100 jours, elle aura lu 3 à 4 oeuvres en anglais.

« Diviser un gros livre en petits morceaux pour occuper les petits bouts de temps libre convient parfaitement au mode de vie des jeunes d'aujourd'hui », dit Yang Shu après avoir testé l'application pendant un mois et qui vient de terminer « Le Petit Prince ».

En début d'année, L'Institut chinois de la presse et des publications a annoncé les chiffres concernant les habitudes de lecture des chinois. En 2017, le taux d'utilisation des livres numériques a atteint 73 %, c'est à dire 4,8 points de plus qu'en 2016. Parmi ces utilisateurs, 84,9 % ont entre 18 et 49 ans.

A lire aussi:

+plus Rendez-vous

chine-info.com

J’aime

Suivez nous sur Facebook chine-info.com

Suivez nous sur Twitter

@chine-info.com

suivre @chine-info.com

chine-info.com

Suivez-nous sur Instagram : chineinfophotos