Suivez-nous | français

C'est la Chine

Une pilule qui passe mal !

Je veux commenter  Alexis LE ROGNON 2018-12-05 17:02:40    Source:Chine-info

Depuis plusieurs années déjà, pullulent sur la Toile toutes sortes de pilules « santé » prétendument traditionnelles et amincissantes. Derrière des formules-clés aguicheuses, telles que « 100% végétal », « formule à base de fruits » ou encore « extraits de cucurbitacée », se cachent en réalité des produits fabriqués sans aucune norme en tapinois et estampillés de dates de péremption évaluées au doigt mouillé. Pire ! Certaines d’entre elles contiendraient des substances chimiques hautement nocives, ayant chez certaines victimes engendré des effets pour le moins fâcheuses: vertiges, anorexie, diarrhée, voire même dans quelques cas, difficultés respiratoires suivies d’hospitalisation d’urgence !

Crédit photo: CNS

Face à ces pratiques nébuleuses et criminelles, les autorités chinoises se veulent intransigeantes. Ainsi une femme nommée Du Ying, après avoir réussi à liquider plus d’un million de yuans de pilules contenant de la sibutramine et la phénolphtaléine – substances interdites et dangereuses pour la santé –, a-t-elle fini par se faire épingler puis condamner à une peine de 10 ans de prison fermes et 2,4 millions de yuans d’amende. Un verdict exemplaire ne décourageant cependant pas les plus téméraires qui, sans le moindre scrupule, rivalisent de ruses et de carabistouilles pour passer entre les mailles de la surveillance policière : promotion en cercle privé via WeChat, omission du terme «médicament» sur les boutiques en ligne (afin d’échapper aux contrôles de la plateforme), fabricants inexistants ou sans adresse, numéros de série bidon, envoi via un service de coursiers tiers, etc. Avec la rapidité des transactions et l’anonymat qu’offre internet, le jeu du chat et de la souris entre la maréchaussée et les escrocs n’est pas près de prendre fin.

A lire aussi:

+plus Rendez-vous

chine-info.com

J’aime

Suivez nous sur Facebook chine-info.com

Suivez nous sur Twitter

@chine-info.com

suivre @chine-info.com

chine-info.com

Suivez-nous sur Instagram : chineinfophotos