menu
menu
seacher

« So Long, My Son » de Wang Xiaoshuai, le drame de la politique de l'enfant unique (en salle le 3 juillet 2019)

2019-07-03

Ours d'argent du Meilleur acteur et de la Meilleure actrice à la dernière Berlinale, le film du réalisateur chinois Wang Xiaoshuai sort le 3 juillet dans les salles françaises.

Synopsis :

Au début des années 1980, Liyun et Yaojun forment un couple heureux. Tandis que le régime vient de mettre en place la politique de l’enfant unique, un évènement tragique va bouleverser leur vie. Pendant 40 ans, alors qu’ils tentent de se reconstruire, leur destin va s’entrelacer avec celui de la Chine contemporaine.

En 2011, c'est à l'annonce du gouvernement chinois d'abandonner la politique de l'enfant unique, que Wang Xiaoshuai a l'idée du film So Long, My Son.

Pionnier du cinéma indépendant chinois des années 1990, Wang Xiaoshuai développe depuis son premier film The Days réalisé en 1993, un style original ancré sur la représentation de l’humanité.

© So Long, My Son / Ad Vitam

L'humain, au centre de son film, est indissociable de la collectivité dans une société telle que la Chine. C'est cette imbrication entre l'intime et le social que le réalisateur a voulu montrer à travers l'histoire d'une famille à qui l'on a imposé une politique de planning familial. Selon Wang Xiaoshuai, même si aujourd’hui, notamment chez les jeunes générations, il y a une plus grande prise de conscience de l’importance de l’épanouissement individuel, la réalité chinoise est que le pays ne s’est pas complètement éloigné de la primauté du collectif sur l’individu. Malgré la libération de la politique de l'enfant unique, pour lui, il n'y a pas eu de libération de la parole :« Les priorités des chinois ont changé : ce qui anime les gens aujourd’hui, c’est la quête d’enrichissement personnel, comme s’ils avaient tourné la page de la politique de l’enfant unique sans en faire le bilan. »

© So Long, My Son / Ad Vitam

Les deux acteurs principaux, Wang Jingchun et Yong Mei, tous deux primés à la Berlinale ont été choisis car ils ont vécu la période racontée dans le film : « Finalement, leur travail consistait essentiellement à laisser apparaitre leur propre ressenti de cette période et de cette politique de l’enfant unique. Cela appuyé bien sûr par l’apprentissage de leur texte, ainsi que le maquillage et les effets spéciaux pour montrer leur vieillissement sur quarante ans », explique Wang Xiaoshuai.

So Long, My Son

Réalisé par Wang Xiaoshuai

Avec Wang Jingchun, Yong Mei, Qi Xi

Drame / 185 mn / sorti le 3 juillet

Ad Vitam Distribution

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la newsletter de Chine-info !

Commentaires

Rentrez votre adresse e-mail pour laisser un commentaire.