menu
menu
seacher

Les 8 films chinois à voir sur Netflix

2020-05-08 Chine-info Hu Wenyan, Zhu Shanshan

Si Netflix n'est pas encore disponible en Chine continentale, le géant du streaming n'a cessé de gonfler son catalogue de programmes chinois ces dernières années. Alors que le déconfinement en France se fait petit à petit, les salles de cinéma et de théâtre étant toujours fermées, la rédaction de Chine-info vous propose huit films chinois à regarder sur Netflix pour la fin du confinement et même plus tard !

The Wandering Earth (流浪地球)

2019 / Science-fiction / 2h05

Réalisé par Frant Gwo

Avec Wu Jing, Qu Jingjing, Li Guangjie, Qu Chuxiao

Capture d’écran Netflix

Alors que le soleil est en train de mourir, l’humanité doit trouver une autre étoile pour préserver sa continuité. Pour éviter l’apocalypse, des scientifiques apportent leur lot de solutions : couvrir toute la planète par d’énormes propulseurs afin de la faire déplacer vers une autre étoile.

Un film idéal pour les curieux en recherche de nouvelles aventures. Adapté du roman homonyme de Liu Cixin, premier écrivain chinois ayant remporté le prix Hugo du Meilleur roman en 2015 pour le premier roman de sa trilogie Le problème à trois corps, ce blockbuster chinois, qui a fait 606 millions d'euros de recettes, a fait le buzz à sa sortie en 2019. Beaucoup de cinéphiles comptent sur ce film pour faire rayonner la science-fiction chinoise à l'international.

So Young (致我们终将逝去的青春)

2013 / Comédie dramatique / 2h11

Réalisé par Zhao Wei

Avec Li Zishan, Zhao Youting, Han Geng

Capture d’écran Netflix

En Chine dans les années 1990, Zheng Wei, jeune fille de 18 ans, entre dans la même université que son amour d'enfance Lin Jing mais ce dernier part faire des études à l'étranger. Dans cette nouvelle vie estudiantine qui s’ouvre à elle, Wei se fait de nouveaux amis et commence à éprouver des sentiments à l’égard de Chen Haozheng. Cependant, ce dernier décide lui aussi de poursuivre ses études à l’étranger. Des années plus tard, les deux hommes reviennent dans sa vie…

Pour la première fois, l’actrice chinoise Zhao Wei (ou Vicki Zhao vue dans Les Trois Royaumes ou Shaolin Soccer) passe derrière la caméra et réalise un film à la fois drôle et émouvant sur le passage à l’âge adulte d’un groupe de jeunes étudiants dans la Chine des années 90.

Ip Man 3 (叶问3)

2015 / Action, arts martiaux, drame / 1h45

Réalisé par Wilson Yip

Avec Donnie Yen, Mike Tyson, Patrick Tam (II)

Capture d’écran Netflix

En 1959, Ip Man vit à Hongkong avec sa femme et leur fils. Maître en arts et martiaux et expert mondial en wing chun, Ip Man doit se heurter à Franck (Mike Tyson), champion du monde poids lourd de boxe.

Un véritable régal pour les amoureux des arts martiaux. Si les deux premiers épisodes de Ip Man ont été marqués par un nationalisme propre à l’époque dans laquelle se déroulent les intrigues, ce troisième opus illustre surtout un héros solide mais vulnérable, tiraillé entre la justice (qui requiert parfois à la violence) et le dévouement envers sa famille.

Mad World (一念无明)

2016 / Drame / 1h41

Réalisé par Chun Wong

Avec Shawn Yue, Eric Tsang, Elaine Jin

Capture d’écran Netflix

À Hongkong, un agent de change atteint de troubles bipolaires se retrouve sous la garde de son père dans un minuscule appartement. Les vieilles rancœurs vont remonter à la surface…

Inspiré d’une histoire vraie, cette peinture sociale de Hongkong d’aujourd’hui fait réfléchir, surtout en temps de confinement. Le film a remporté en 2016 trois récompenses aux Golden Horse Awards : meilleur acteur, meilleure actrice dans un second rôle et meilleur réalisateur.

The Rise of Phoenixes (天盛长歌)

2018 / Drame, romance, costume / 1 saison, 70 épisodes

Avec Chen Kun, Ni Ni, Zhao Lixin

Capture d’écran Netflix

Dans une Chine antique, le jeune prince Ning Yi, ambitieux, se fait passer pour un bon-à-rien pour déjouer les plans de ceux qui convoitent le trône et venger son frère. Dans le même temps, Feng Zhiwei, unique survivante d’un clan aristocrate décimé par la famille royale, se fait passer pour un homme et se fait remarquer par les habitués du palais. Le chemin de ces deux descendants de familles ennemies finit par se croiser, les forçant à devoir choisir entre amour et vengeance.

Une série à recommander pour les initiés des séries historiques chinoises. C’est une pure fiction, mais les costumes et l’étiquette de la cour reflètent une Chine antique remarquablement authentique. La série connaît un franc succès à sa sortie en Chine en 2018.

C’est ma famille

2019 / Documentaire / 40 mn

Réalisé par Hao Wu

Capture d’écran Netflix

Après avoir fondé une famille aux États-Unis, un cinéaste gay documente le processus d’acceptation par sa famille chinoise, traditionnelle et pleine d’amour.

Un documentaire intime et émouvant qui évoque un tabou difficile à percer dans la société chinoise. Le film ne se veut pas le porte drapeau d’une cause ou la critique d’une injustice. Le réalisateur montre une réalité vécue de l’intérieur, jour après jour, en remettant constamment en question ses choix et l’impact sur sa vie et sur celle de ses proches. Un film tendre, bienveillant et indispensable pour les jeunes générations LGBTQ chinois qui cherchent leur voie.

Big Fish & Begonia (大鱼海棠)

2016 / Animation / 1h45

Réalisé par Liang Xuan et Zhang Chun

Capture d’écran Netflix

Chun est un être céleste qui doit s'occuper des bégonias. À ses 16 ans, elle est envoyée dans le monde des humains sous la forme d'un dauphin afin d'accomplir son rituel de passage à l'âge adulte. Kun, un humain, lui sauve la vie, mais perd alors la sienne. Avec l'aide de son ami Qiu, elle essaie de ranimer l'esprit de Kun afin de le remercier de l'avoir sauvée.

Projet de longue haleine pour ses deux créateurs, Liang Xuan et Zhang Chun, qui ont mis 12 ans pour réaliser Big Fish & Begonia qui devait au départ être un court-métrage. Inspiré de plusieurs éléments de la culture chinoise, entremêlant la pensée du philosophe Zhuangzi et les recueils de légendes traditionnelles Shanhaijing et Soushen ji, le film est une magnifique fable contemporaine qui puise son identité dans la tradition chinoise.

Le maître chinois (醉拳)

1978 / Arts martiaux, action, comédie / 1h51

Réalisé par Woo-Ping Yuen

Avec Jackie Chan, Siu Tien Yuen, Hwang Jang Lee

Capture d’écran Netflix

Fei-Hung est le fils d'un grand maître chinois spécialisé dans les arts martiaux. Après une bagarre, son père l'envoie pour le punir chez son oncle, lui aussi expert dans les techniques de combat... Excepté qu'il pratique le kung-fu d'une manière très particulière. En effet, l'homme, relativement fou, ne combat que lorsqu'il est ivre !

Également connu sous le titre anglophone Drunken Master, c’est le film qui va définitivement propulser le jeune Jackie Chan sur la scène cinématographique de Hongkong. Un grand classique des films d’action et d’art martiaux hongkongais des années 70 où Jackie Chan pratique la technique de l’homme ivre, un rôle qui lui permet d’imposer un nouveau genre, le « kung-fu comique » qui restera pour longtemps la formule de son succès.

A lire aussi:

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la newsletter de Chine-info !

Commentaires

Rentrez votre adresse e-mail pour laisser un commentaire.