Exposition LE VENT DU NORD-OUEST SE LEVERA DEMAIN de Zhao Yanbin - Galerie Liusa Wang (jusq'au 30 décembre)

2017-11-29 17:34:14 Chine-info.com

« Que le fun précède le sens »

ZHAO Yanbin, jeune artiste ayant grandi dans une petite ville provençale de Chine, en arrive à répondre parfaitement à la question qui passionne presque tous les petits garçons à l’école : à quoi ressemblent les toilettes des filles ? Il a sans doute peint les plus grandes toilettes des filles du monde, avec toutes les anecdotes et secrets qui s’y passent. Il a aussi peint toutes les comédies qui ont eu lieu au sein des toilettes des garçons, qui intéressent néanmoins peu les fillettes.

Diplômé de l’école des beaux-arts la plus prestigieuse de Chine, Zhao Yanbin porte à nouveau un regard sur son « palais d’autrefois » : la petite école provençale où s’affrontaient la nature et la discipline, l’innocence et la malice; la grande section et ses sept cents écoliers qui s’ennuyaient à mort durant les cours répétés cent fois; les enfants créant à la dérobée leurs petites historiettes, sous le regard d’Einstein, de Marie Curie, de Mao, des portraits de tous ces grands hommes accrochés dans chaque école du pays.

Ce petit garçon qui séchait souvent les cours pour voir le paysage au-delà de l’école tient sa première exposition à Paris. Son père, à l’autre bout du monde dans une petite commune du Henan, nourrit sa famille en conduisant sa petite camionnette. Il ne comprend rien à ces étranges « créations artistiques » qui occupent tant son fils, mais cela ne l’empêche point d’annoncer à ses voisins, fièrement, que son fils «est en train de faire un petit film que l’on exposera à l’étranger ». Il ignore encore qu’il deviendra le héros de ce « petit film ».

Ce petit espiègle qui se passionnait de griffonner sur le banc pendant les cours interminables, a ramené à Paris quatre vieux pupitres. Les tiroirs ont été transformés en admirables salles de classe miniatures dans lesquelles il ressuscite exquisément tous les souvenirs d’école : les slogans, les tableaux noirs, les graffitis et même la musique de la gymnastique matinale. Mais les enfants ne sont plus là - les « Jeunes pionniers » photographiés devant la façade décorée du panorama splendide de la patrie, tenant fermement dans la main leur diplôme d’honneur contre le vent - eux, ils ne sont plus là. « Tu n’auras que le vent du nord-ouest à boire demain si tu n’étudies pas bien aujourd’hui » - instruction gravée dans le cœur de chaque enfant chinois - alors que ce « vent du nord-ouest » devient aujourd’hui le tapis volant de l’artiste, lui emportant vers un nouvel horizon.

Demain, quel vent nous emportera ?

Galerie Liusa Wang

Le vent du nord-ouest se lèvera demain de ZHAO Yanbin

Du 19 novembre au 30 décembre 2017

Galerie Liusa Wang

15 Boulevard Saint-Germain

75005 Paris

Vous êtes membre ? Connectez-vous

Publicité
NEWSLETTERS

Veuillez saisir votre adresse e-mail pour recevoir notre newsletter!