Exposition LE MONDE VU D'ASIE au fil des cartes – Musée Guimet, Paris (du 16 mai au 10 septembre 2018)

2018-05-07 18:08:50 Chine-info.com Musée Guimet

Le Musée national des arts asiatiques – Guimet propose pour la première fois une exposition cartographique qui relate une autre histoire du monde, épousant pleinement le point de vue asiatique. Les chefs d’œuvres, célèbres ou inédits, témoignent de la richesse des différentes traditions (Chine, Japon, Corée, Inde, Vietnam, etc.) et des échanges féconds entre les différentes régions asiatiques, ainsi qu’entre l’Asie et le reste du monde.

Ces cartes et représentations iconographiques (peintures, gravures, manuscrits ou objets), souvent reléguées au statut de documents exotiques, apparaissent ici comme de véritables œuvres d’art et de précieuses sources historiques, qui éclairent le rôle décisif de l’Asie dans le processus de mondialisation du XVème jusqu’au XXème siècle. Elles donnent à voir les constructions cosmographiques, les routes de pèlerinages, les itinéraires de découvertes, les gestes impériales, les projets urbains, et les expansions coloniales, autant de phénomènes culturels et de pratiques sociales participant à l’invention de l’Asie qui, hier comme aujourd’hui, se situe au centre du monde.

Retracer cette histoire du monde, tel est le défi de l’exposition qui nous invite à changer de perception, à ne plus considérer l’approche exclusivement eurocentrée de la géographie.C’est en effet à travers le prisme de l’Asie – et non plus celui de l’Europe – que l’exposition riche en bijoux iconographiques révèle toute la beauté d’un monde d’échanges et de relations. Si les planisphères européens placent la Méditerranée au centre du monde, l’exposition propose une approche autre de la cartographie, autour de nouveaux points de référence, réels ou mythiques, tel que le mont Méru, le lac Anavatapta ou encore les monts Kunlun. Loin d’une image exotique et essentialisée de l’Asie, comme cela a été le cas dans le passé, c’est au contraire l’hétérogénéité d’un continent riche de cultures qui est mis en lumière.

Carte géographique monumentale de l’Empire chinois au temps des Ming Illustration de la « Géographie du territoire de la dynastie Ming » (Ming Chao Di Li Zhi Tu) Japon, XVIIème siècle Couleur sur papier de mûrier, Murayama Kôshû, 1762 © Musée national des arts asiatiques – Guimet, Paris

À la fois esthétique et spirituelle, la cartographie asiatique relève plus d’une vision que d’une fonction. Remontant au XVème siècle pour les plus anciennes, les cartes présentées sont des oeuvres d’art à part entière. Les savantes techniques asiatiques de peinture, de dessin ou de calligraphie utilisées pour leur conception, participent de la plus haute exigence esthétique. Leurs dimensions symbolique, cosmologique et astrologique, rendent, quant à elles, compte d’une véritable « âme » de la cartographie, d’un imaginaire de la représentation du monde.

L’Asie a inspiré l’Europe et vice et versa. Si les « grandes découvertes » européennes ont amené avec elles de nouveaux savoirs et de nouvelles techniques de cartographie en Europe, l’Asie a elle aussi su s’inspirer du vieux continent, les deux ayant communié dans le même esprit de modernité. Ainsi, l’exposition bouleverse les repères habituels : la mondialisation et les échanges interculturels apparaissent alors beaucoup plus anciens qu’on ne l’imagine.

Musée Guimet

Paravent à huit panneaux à décor de mappemonde Corée, 1860, dynastie Choson (1392-1910) Papier © Musée national des arts asiatiques – Guimet, Paris

Le Monde vue d'Asie

Exposition du 16 mai au 10 septembre 2018

Musée national des arts asiatiques – Guimet

6 Place d’Iéna

75116 Paris

Tél : 01 56 52 53 44

Vous êtes membre ? Connectez-vous

Publicité
NEWSLETTERS

Veuillez saisir votre adresse e-mail pour recevoir notre newsletter!