« MAO ZEDONG », quand le 9ème art rencontre l'Histoire

2016-11-16 16:55:54 Chine-info.com Jésus Castro-Ortega

Nous sommes à Pékin, en 1976. Quelques heures avant de se rendre aux funérailles nationales données en l’honneur de son défunt époux Zhou Enlai, qu’un cancer vient d’emporter, Deng Yingchao se remémore les souvenirs de sa jeunesse et revient sur l’amitié tumultueuse qui lia son mari, toute sa vie durant, au « Grand Timonier », Mao Zedong.

Deng Yingchao et Zhou Enlai

Au travers de sa collection « Ils ont fait l’Histoire », dédiée aux grands personnages qui ont façonné l’histoire de l’humanité au cours des siècles, les éditions Glénat ambitionnent de raconter sous un jour nouveau le destin de ces hommes qui, bien souvent, demeurent des énigmes aux yeux des néophytes. Le choix de raconter ces histoires singulières en bande dessinée peut sembler au premier abord surprenant, surtout au regard de l’immensité de la tâche (comment résumer en moins d’une centaine de pages les vies de Louis XVI, Napoléon, Kennedy ou encore Gengis Khan?). Mais dès les premières cases de cette BD consacrée à Mao Zedong, le choix fait sens : le point de vue narratif, le rythme de lecture, la richesse et l’apparente simplicité du dessin entraînent le lecteur dans une intrigue passionnante en évitant les écueils habituels des ouvrages dits « pédagogiques », comme l’excès d’informations ou la prévalence du didactique au détriment du sensible.

Fruit de la collaboration entre Jean-Luc Domenach, un historien spécialiste de la Chine, et deux scénaristes de BD (dont le très connu Jean-David Morvan, à qui l’on doit notamment la série à succès des « Sillage »), cette bande dessinée consacrée à Mao Zedong apporte un éclairage nouveau sur l’irrésistible ascension au pouvoir de ce modeste fils de paysans qui deviendra plus tard « Le Grand Timonier ». Le choix du point de vue narratif est pour beaucoup dans la réussite de cet ouvrage dont la lecture se révèle passionnante et instructive : nous découvrons la «Grande Histoire» au travers des souvenirs d’une femme qui a vécu depuis l’intérieur les grands événements qui ont émaillé le parcours de Mao, et pour cause car elle est l’épouse de Zhou Enlai, bras droit du Grand Timonier envers lequel il restera fidèle jusqu’à sa mort.

Zhou Enlai et Mao Zedong

« Mao Zedong » nous propose donc un point de vue féminin sur le destin d’un homme d’exception, un homme d’Etat, une légende (qu’il a largement façonnée), un idéologue et un politicien qui se révèle au fur et à mesure du récit aussi fin stratège qu’impitoyable, aussi opportuniste que généreux, aussi subtil que retors. Un personnage complexe, paradoxal, dont la soif de pouvoir et le besoin de contrôle ne seront jamais satisfaits. L’habileté des auteurs de cette BD est de nous faire également découvrir Mao sous un aspect beaucoup plus « humain », dépouillé de sa légende, un homme fragile, inquiet, mais aussi un Mao séducteur invétéré, père absent, mari volage…

En faisant descendre de son piédestal le « Grand Timonier », mais sans jamais oublier sa place (et sa responsabilité) dans l’histoire de la construction houleuse de la Chine moderne, les auteurs ont l’intelligence de nous le rendre plus accessible et, quelque part, plus proche. Plus humain en somme.

Jésus Castro-Ortega

MAO ZEDONG

Collection « Ils ont fait l’histoire », chez Glénat

Scénario : Jean-David Morvan & Frédérique Voulyzé

Historien : Jean-Luc Domenach

Dessin : Rafaël Ortiz

Format : 240 x 320 mm

56 pages

Façonnage : Cartonné

Date de publication: 16 novembre 2016

Prix : 14,50 €

Vous êtes membre ? Connectez-vous

Publicité
NEWSLETTERS

Veuillez saisir votre adresse e-mail pour recevoir notre newsletter!