menu
menu
seacher

La Covid-19 et ses boucs-émissaires

2020-11-09 Chine-info Emmanuel Lincot

Des messages haineux et des appels à s'en prendre physiquement à des Asiatiques ont été publiés notamment sur Twitter fin octobre, à l'occasion de l'annonce du reconfinement. Coups, crachats, insultes racistes et menaces sur les réseaux sociaux : le parquet de Paris a décidé d'ouvrir une enquête pour « provocation publique à commettre une atteinte à l'intégrité physique d'une personne à caractère raciste ». De quoi ces incivilités sont-elles le nom ?

La communauté asiatique d’Ile-de-France est ciblée par une campagne de haine sur les réseaux sociaux. Ses agresseurs la jugent « responsable » du coronavirus. Menaces de mort, appels récurrents à « casser du Chinois » et passages à l’acte : la sécurité de cette communauté n’est plus garantie, semble dire l’un de ses porte-paroles, Sun-Lay Tan. À Chinatown (Paris, 13e), le plus grand quartier asiatique d'Europe en termes de population avec ses quelque 40 000 personnes d'origine asiatique, on estime que la situation est préoccupante. L'épidémie, depuis le mois de mars dernier, a réveillé des amalgames, des clichés et des comportements racistes. Ces préjugés s’accompagnent de réactions totalement irrationnelles.

Ces craintes, associées au mythe très ancien du « Péril Jaune », sont en réalité fort anciennes et n’en demeurent pas moins profondément ancrées dans les mentalités. Faut-il rappeler que jusqu’en 1928, se lisait par exemple à l’entrée de l’un des plus anciens parcs de Shanghai « Interdit aux chiens et aux Chinois » ? Faut-il également rappeler que dans Le Tour de France par deux enfants, véritable best-seller à usage des écoliers dans la France de la IIIe République, figurait une illustration de quatre races d’hommes – blanche, rouge, jaune, noire – non sans rappeler que la race blanche était « la plus parfaite des races humaines ». Mais la nouveauté dans ces attaques à caractère raciste, c’est qu’elles émanent désormais de personnes d’origine maghrébine ou africaine. Qui a dit que la bêtise était la chose la plus universellement partagée ?....

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la newsletter de Chine-info !

Commentaires

Rentrez votre adresse e-mail pour laisser un commentaire.