De l'Asie centrale chinoise jusqu'à Lhassa et les marches tibétaines COMBINE NINGXIA/ TIBET en 16 JOURS / 13 NUITS

2017-04-24 07:34:20 Chine-info.com

De l'Asie centrale chinoise jusqu'à Lhassa et les marches tibétaines

COMBINE NINGXIA/ TIBET en 16 JOURS / 13 NUITS

Sur les pas des explorateurs, Sven Hedin, Sir Aurel Stein, Paul Pelliot, Ella Maillard …

D'une superficie équivalente à celle de la France, peuplée de plus de 80 millions d'habitants, ancien royaume de Shu, la province du Sichuan, protégée par des barrières naturelles, est empreinte d'une forte identité.

Notre voyage initiatique continu sur le toit du monde, au cœur du Tibet historique, dans la province de l'U-Tsang, empreinte d’une forte identité religieuse et culturelle. Ancien état théocratique, le Tibet a vu fleurir une forme originale du bouddhisme tantrique, marqué par le culte des lamas réincarnés, dieux-rois d'un peuple survivant au rythme du mantra du Joyau dans le Lotus. Dans le cadre grandiose des paysages du Toit du Monde, de forteresses en villes - monastères, vous irez à la découverte des derniers sanctuaires de l'âme tibétaine.

JOUR 01 - : PARIS / YINCHUAN

Départ de Roissy sur vols réguliers AIR CHINA à destination de Yinchuan via Pékin (14h10/06h30//08h40/10h50). Repas et nuit à bord.

2ème jour : YINCHUAN

Arrivée à YINCHUAN.

YINCHUAN est la capitale du NINGXIA, région autonome peuplée par les Hui descendant de commerçants arabes et iraniens qui arrivèrent en Chine sous la dynastie Tang. Elle fut aussi l’ancienne capitale de la dynastie des Xia (1038-1227), fondée par la dynastie des Tangoutes (éleveurs et caravaniers).

Situé dans le Nord-Ouest aride de la Chine, le NINGXIA est soumis à un climat difficile : les hivers sont rudes avec des chutes brutales de température, les étés connaissent des sécheresses qui nécessitent l’irrigation. Les canaux d’irrigation datent des Han quand le NINGXIA fut colonisé pour la première fois par des Chinois au Ier siècle avant J.-C.

Forte d'une population d'environ un million d'habitants, la ville est située dans un univers peu propice à l'homme, encadrée par le désert de Mongolie et bordée par la haute chaine du Helan Shan à l'Ouest, heureusement traversée par le Fleuve Jaune. YINCHUAN est pourtant aujourd'hui l'une des capitales provinciales les plus agréables et conviviales. Elle reflète les us et coutumes des Hui et ses mosquées lui confèrent un cachet particulier. Elle est appelée à devenir un centre économique important au Nord-Ouest de la Chine. La municipalité s'est donnée pour objectifs de restaurer les vestiges historiques d'une soixantaine de sites, parmi lesquels, les plus célèbres sont les tombeaux des dix souverains du royaume des Xia de l'Ouest.

Accueil et bienvenue de la part de votre guide local.

Excursion aux monts Helan à l’Ouest de la boucle du Fleuve Jaune, région peuplée jadis de nomades. La chaîne des Helan Shan culmine à 3 556 mètres et forme une puissante barrière contre les vents de sable. D'après les légendes, les monts Helan étaient couverts d'arbres bleus, ressemblant aux chevaux que les nomades du Nord appelaient « Helan », d'où l'origine du nom. Le village historique situé au col de Gunzhongdu, se trouve à 54 kilomètres au Nord-Ouest de la ville de YINCHUAN. Les peintures rupestres à flanc de falaise témoignent d'un riche passé historique, mais restent encore énigmatiques de nos jours. La pierre de Helan, de couleur pourpre, fine et lustrée est très recherchée pour la confection des pierres à encre. Arrêt à la passe de Shuidonggou de la Grande Muraille.

Déjeuner en cours d’excursion.

Retour à YINCHUAN et installation à l’hôtel.

Dîner et logement.

3ème jour : YINCHUAN / QINGTONGXIA / ALXA ZUOQI

Petit déjeuner.

Départ vers QINGTONGXIA au Sud de YINCHUAN à une soixantaine de kilomètres pour la découverte des 108 mystérieux Dagobas bouddhiques disposés sur le versant oriental du mont Xiakou sur la rive du Fleuve Jaune.

Les dagobas forment un triangle équilatéral rarement vu en Chine. Chaque dagoba se compose d’un piédestal, d’une partie centrale et d’une ornementation supérieure. Leur construction pour une raison inconnue remonte à la dynastie Yuan.

Retour à YINCHUAN.

Déjeuner.

Départ à l’Ouest de YINCHUAN entre le désert et les monts Helan, à travers les terrasses de loess.

Visite du célèbre site des tombeaux des Xia de l’Ouest, regroupant huit mausolées impériaux et 70 sépultures secondaires. Selon la légende, Li Yuanhao, le fondateur du royaume des Xia de l’Ouest, aurait fait construire 72 tombeaux pour lui-même et sa famille. Les tombeaux pour la plupart de forme pyramidale, où reposent les dix souverains du royaume des Xia de l’Ouest, sont situés au cœur d’une région sauvage au pied des monts Helan. Le surnom de « Pyramides de l’Orient » est dû à leur aspect imposant et à l’ambiance mystérieuse qui les entourent. Ce royaume qui dura 190 ans et vit régner dix empereurs possédait sa propre langue écrite et une puissante armée.

Arrêt à la passe de Sanguankou de la Grande Muraille.

Les vestiges de la Grande Muraille que l'on peut encore voir, ont été construits sous les Qin (221 à 207 avant J.-C) et les Ming (1368-1644). Le plus long tronçon datant des Ming, mesure 190 kilomètres et longe la rivière Lingwu. Mais le plus célèbre est celui de Sanguankou, dans les Monts Helan. La Grande Muraille, au NINGXIA, a été construite avec de la terre et des pierres et non avec de la brique, comme à Badaling, aux approches de PEKIN.

Visite du monastère Guang Zong Si, le plus grand monastère lamaïste de MONGOLIE INTERIEURE, construit à flanc de montagne et où serait enterré le 6ème Dalai Lama.

Continuation vers ALXA ZUOQI, la bannière gauche d'Alxa, une subdivision administrative de la REGION AUTONOME DE MONGOLIE INTERIEURE.

Arrivée et installation à la maison d’hôtes au confort très simple.

Dîner et logement.

4ème jour : ALXA ZUOQI / ALXA YOUQI

Petit déjeuner.

Départ à bord d’un véhicule 4 x 4 jusqu'au bourg d'ALXA YOUQI. ALXA YOUQI est la bannière droite d'Alxa, une subdivision administrative de la REGION AUTONOME DE MONGOLIE INTERIEURE.

Vous cheminerez sur une bande d'asphalte rectiligne, quittant la steppe pour un no man's land de sable et de rocaille, croisant çà et là des hordes de chameaux de Bactriane.

Vous voici aux portes du désert de BADAIN JARAN, la partie la plus méridionale, la plus sableuse et la plus secrète du grand désert de Gobi. Le Gobi, nom d’origine mongol qui signifie « cuvette », est en fait composé d’un chapelet de différentes poches désertiques qui se succèdent depuis l'Altaï et les montagnes de Tianshan jusqu'au Fleuve Jaune.

Déjeuner pique-nique en cours de route.

Le désert de BADAIN JARAN est entièrement inclus dans le Géoparc National d'Alashan classé par l'UNESCO. C’est le troisième plus grand désert chinois, couvrant près de 49 000 km² du Gansu jusqu'à la frontière mongole.

En langue mongole, BADAIN JARAN se traduit par « lacs mystérieux ». Il abrite en effet le plus large ensemble de lacs désertiques au monde. Vous traverserez les dunes les plus hautes de la planète, ponctuées d'une centaine de sources aux eaux limpides et de lacs extraordinaires alimentés par l'eau de la fonte des neiges des monts Qilian et par les faibles pluies qui arrosent le paysage.

Ces dunes sont formées par le vent qui souffle des steppes d'Asie Centrale et qui se vide de son sable en approchant du plateau tibétain. Leur stabilité est surprenante et c'est dans ce décor ocre et or que vivent une petite centaine d'habitants dans quelques villages fantomatiques. C'est ici que vous pourrez encore voir les derniers chameaux sauvages d'Asie.

Installation dans la maison d’hôtes au confort très simple.

Dîner et logement.

5ème jour : ALXA YOUQI / BADAIN JARAN

Petit déjeuner.

Journée en véhicule 4 x 4 dans le désert de BADAIN JARAN.

Déjeuner pique-nique en cours d’excursion.

Arrivée au village de Badain Jilin.

Au détour des dunes, se trouve le temple bouddhiste Shuan Haize construit en 1868, le seul de tout le désert. Grâce à sa position isolée, il a heureusement échappé à la Révolution Culturelle. Une pagode blanche fait face au temple. Vous pourrez y voir des fresques bouddhiques peintes sur les murs et des sculptures de terre cuite et de bois.

Vous escaladerez les pentes de la dune de Binutu, la plus haute du monde (500 mètres), surnommée « l'Everest du désert ». Cet après-midi, vous découvrirez la grande dune de sable chantant. En vous laissant glisser le long de sa pente, vous aurez peut-être la chance d'entendre le sable qui vous accompagne dans votre descente produire un chant profond et singulier.

Vous parviendrez ensuite à la source sacrée de Yideritu.

Installation au campement.

Dîner et logement sous une yourte.

6ème jour : BADAIN JARAN / ZHANGYE

Nous vous conseillons un réveil aux aurores pour assister au lever du soleil sur le désert.

Petit déjeuner matinal.

Journée en véhicule 4 x 4 dans le désert de BADAIN JARAN.

Départ vers le lac Nuo er Tu, niché au milieu d'une mer de sable. C'est le plus grand de tous les lacs du désert.

Retour a Alax Youqi, changer en autocar.

Déjeuner en ville.

Depart par la route vers ZHANGYE.

Arrivée à ZHANGYE, ancienne commanderie sur la « Route de la Soie » entourée par une plaine verdoyante plantée de peupliers.

Visite du temple du Grand Bouddha fondé au XIème siècle. Il abrite un imposant Bouddha couché de 34 mètres de long, le plus grand du pays.

Installation à l'hôtel. Dîner et logement.

7ème jour : ZHANGYE / MONTS QILIAN / XINING

Petit déjeuner.

Visiter des grottes bouddhiques tibétaines et chinoises de Mati Si, logées au pied des monts Qilian. Le temple fondé il y a près de 1 600 ans, a été sculpté dans la montagne percée de nombreuses grottes, niches et habitations troglodytes. Il conserve des centaines de sculptures bouddhiques et plus de 1 200 mètres carrés de fresques.

Promenade dans le centre-ville marqué par la tour du Tambour (Gulou) et vers la pagode de bois Mu Ta construite en 528.

Déjeuner en ville.

Transfert a la Gare de Zhangye, embarquer a bord de Nouveau TGV a la destination de Xining (1 H50)

En fin d'après-midi, arrivée à XINING, capitale de la province du QINGHAI située au cœur de la Chine à 2 275 mètres d'altitude.

Installation à l'hôtel.

A l'origine, XINING était une ville de garnison fondée au cours du IIème siècle avant J.-C sur la bordure orientale du plateau tibétain. Elle devient par la suite un centre caravanier entre le Tibet central et la Chine, faisant de la ville une place commerciale importante. Aujourd'hui, elle est un carrefour ferroviaire majeur situé à mi-chemin sur le trajet PEKIN-LHASSA, reliées par la plus haute ligne de chemin de fer du monde.

Les principaux peuples cohabitant au QINGHAI sont les Tibétains, les Hui, les Mongols, les Mandchous, les Tu et les Sala. Le bouddhisme tibétain est omniprésent dans cette partie de la Chine où les habitants ont su préserver jusqu'à présent leurs coutumes ancestrales mais aussi leurs très nombreux monastères.

En soirée, promenade à travers le marché de nuit.

Dîner et logement.

JOUR 08: XINING / LHASSA : UN TRAIN SUR LE TOIT DU MONDE ( Train)

Xining se trouve dans une plaine alluviale fertile, sur les deux rives d'un affluent du Fleuve Jaune. Il s'agit surtout d'un ancien centre caravanier entre la Chine, le Tibet et l'Asie Centrale situé à 26 kilomètres de Kumbum, importante lamaserie fondée en 1560 sur le lieu de naissance de Tsongkapa.

Visite du monastère Ta’er si (Kumbum), l'un des plus beaux de l'AMDO, où résida pendant trois ans Alexandra David-Neel, grande aventurière et première femme d'origine européenne à séjourner à LHASSA au Tibet. Situé à 25 kilomètres de XINING, il a été construit en 1560 et dédié au boddhisattva Maitreya. Cette lamaserie est l’un des six centres principaux du bouddhisme tibétain.

Vous découvrirez les temples Xiaojinwa et Dajinwa où sont conservés les reliques de Tsong-kha Pa, grand fondateur de l’école des Gelugpa ou secte des Bonnets Jaunes. L’ensemble monastique s’étend sur 40 hectares. A son apogée, il disposait de plus de 800 salles et pouvait héberger plus de 3 600 moines. Vous pourrez y admirer de nombreuses fresques et broderies en relief et d'insolites sculptures en beurre de yack !. Déjeuner en ville. Transfert à la gare et train pour Lhassa (14h54/14h50 + 1).

De la toundra aux sommets étincelants du Kunlun puis aux lacs émeraude du plateau tibétain, le ciel se fait plus bleu et l’oxygène plus rare. Même dans le confort d’un train climatisé, la cité sacrée du lamaïsme impose une ascension enivrante. Dernière conquête du rail, cette ligne qui est la plus haute du monde (5 072 m) est un « miracle technique » aux yeux des ingénieurs chinois. C’est d’abord une route ouverte au coeur d’un panorama à l’austère beauté, dans l’un des derniers espaces intouchés de la planète. Nez à la fenêtre, les voyageurs saluent avec enthousiasme les troupeaux de yaks, les ânes sauvages et les antilopes tibétaines.

Accueil et transfert à l’hôtel. Repos vous permet de vous adapter à l’altitude. Dîner et Nuit à bord.

JOUR 09 - LHASSA : UN TRAIN SUR LE TOIT DU MONDE (Train)

Petit déjeuner à bord. Matinée de traversée de paysages infinis de steppes ponctués de canyons et de lacs turquoise sertis dans un écrin de montagnes éternellement enneigées. Déjeuner dans le train.

Arriver à Lhassa dans l’après midi, capitale de la région autonome du Tibet. La ville fut fondée au VIIe siècle par le grand unificateur du Tibet, Songtsen Gampo. Ville sainte pour les bouddhistes, grâce au célèbre Jokhang, surnommé « cathédrale du bouddhisme », et au palais du Potala, Lhassa reçoit la visite de nombreux pèlerins qui affluent de tout le Tibet. L’après-midi vous visiterez le monastère de Sera fondé au XVe siècle. Découverte du Potala, forteresse de treize étages qui domine toute la ville. Fondé à partir du VIIe siècle, cet ensemble impressionnant comprend actuellement plus de mille salles : sanctuaires, galeries, bibliothèques, appartements privés où les Dalaï Lama résidèrent jusqu’en 1959. Le palais est aujourd’hui transformé en musée. Promenade dans le parc de Norbulinka, le Palais d’Été des chefs spirituels du Tibet. Dîner et nuit à l’hôtel.

(Les visites prévues dans l’après-midi seront validées en fonction de l’horaire de l’arrivée du train Xining/Lhassa )

JOUR 10 : LHASSA

Découverte du célèbre Potala, ancienne résidence des Dalaï Lama et inscrit sur la liste du Patrimoine Mondial de l’Unesco depuis 1994 et considéré comme l’une des merveilles architecturales du monde. Forteresse de treize étages qui domine toute la ville, le Potala fut fondé au 7e S. et terminé au 17e S., cet ensemble impressionnant comprend actuellement plus de mille salles : sanctuaires, galeries, bibliothèques, appartements privés où les Dalai Lama résidèrent jusqu'en 1959. (nombreuses chapelles, peintures, sculptures et chortens extraordinaires). Déjeuner en ville. L’après midi, visite du temple de Jokhang, appelé aussi Tsug Lakhang, construit au VIIe siècle sous l’impulsion du roi Songtsen Gampo. Le temple a été inscrit au Patrimoine Mondial de l’Unesco en 2000. Il sert de sanctuaire au « Jowo », une statue de Shakyamuni rapportée de Xian par la princesse chinoise Wencheng. "Cathédrale du bouddhisme" et temple le plus réputé de Lhassa où se pressent de nombreux pèlerins portant le costume traditionnel et parés de leur bijoux d'argent et de turquoises, venus parfois des plus lointains villages. Temps libre pour se promener parmi les pèlerins sur le chemin déambulatoire du Barkhor bordé d'échoppes, quartier le plus animé et typique de Lhassa. Dîner et nuit à l’hôtel.

JOUR 11 – LHASSA / SAMYE / TSETHANG (190 km)

Départ pour Tsethang située dans la vallée de Yarlung, berceau de la civilisation tibétaine. Route le long du fleuve Yarlung Zangbo (Brahmapoutre) jusqu’au monastère de Mindroling, grande fondation Nyingmapa dont la conception architecturale est remarquable. Puis continuation pour le monastère de Samyê, premier monastère construit au Tibet par le roi Trisong Detsen. Les plans de ce monastère auraient été calqués sur ceux de l'université d'Otanpuri en Inde et correspondent à la cosmogonie tibétaine qui établit le Mont Meru comme centre de l'Univers. Promenade dans le joli village typiquement tibétain à Samye. Visite de Yongbulakhang, sanctuaire fortifié, dont l'origine est associée au premier roi mythique Nyatri Tsenpo et qui serait selon la tradition l’un des édifices les plus anciens du Tibet. Déjeuner en cours d’excursion. Dîneret nuit à l’hôtel Tsetang 3*.

JOUR 12 – TSETHANG/ GYANTSE (320 km)

Route à travers de splendides paysages pour atteindre Gyanze, qui, sous ses airs de bourgade, est une agglomération importante du sud du Tibet. Traversée du Kamba La (4850 m) et descente vers les eaux turquoises du lac Yamdrok à 4974 mètres d'altitude. C’est le royaume des sommets glaciaires qui surplombent des paysages d’une exceptionnelle beauté. Déjeuner dans le village de Nangartse. Passage des cols de Karola ( 5045 m), situé au pied des neiges du Netsekangsang (7191m). Arrivée à Gyantse. La ville de Gyantse est dominée par un piton rocheux sur lequel s’élèvent les ruines d’une citadelle, qui fut détruite par les Anglais en 1904. Visite de la lamaserie de Palkhorchöde et du célèbre Kumbum de Gyantsé, grand trésor culturel du Tibet. Très nombreuses chapelles aux peintures et aux statues exceptionnelles. Flânerie dans la vieille ville et aux abords de la forteresse qui offre un magnifique panorama sur la lamaserie et le village. Dîner et nuit à l’hôtel Gyanze 3*.

JOUR 13 – GYANTSE / SHALU / SHIGATSE (3800m/90 KM)

Départ pour Xigaze, la seconde ville du Tibet et le siège traditionnel du Panchen Lama. Arrêt en route à Shalu, monastère où vécu Butön Rimpoche (XIVe siècle). Peintures uniques, mélange des styles newar et dynastie chinoise des Yuan. Arrivée à Shigatse, capitale administrative du pays Tsang. Visite de l'immense cité monastique du Tashilumpo, siège des Panchen Lamas dont la fondation remonte au 15e.S. C’est l’un des quatre grands temples de la secte des Bonnets Jaunes. Arpenter les ruelles de cette véritable cité monastique donne quelques aperçus de la vie quotidienne des lamas. Promenade sur le chemin déambulatoire qui entoure le monastère et qui surplombe la vallée. Beau panorama. Temps libre sur le marché Tibétain, au cœur de la vielle ville. Déjeuner en cours d’excursion.

Dîner et nuit à l’hôtel Shigatse 3*.

JOUR 14 - SHIGATSE / GONGGAR / CHENGDU (150 km + VOL)

Le matin, transfert à l’aéroport par une très belle route, déjeuner et envol pour Chengdu (17h05/18h55). Arrivée en fin de journée dans la "ville des hibiscus", réputée pour son climat clément, sa douceur de vivre, sa cuisine succulente et ses brumes mélancoliques qui inspirèrent de nombreux poètes comme Li Bai et Du Fu. Accueil et transfert à l’hôtel. Dîner. Nuit à l’hôtel.

JOUR 15 –CHENGDUQ PARIS

Visite de Chengdu, appelée "ville de brocart" depuis la fin de la période Han (25-220 de notre ère) grâce à son artisanat florissant de la soie. Chengdu est aussi la capitale du Sichuan, et se situe aux pieds des contreforts himalayens. Située au bord de la rivière Huanhuaxi, à l'extérieur de la porte ouest de Chengdu, visite de la chaumière Du Fu, grand poète des Tang qui arriva à Chengdu pour fuir les guerres. Le musée qui s'y trouve collectionne plus de 30 000 documents de toutes sortes et quelque 2000 objets anciens, dont des poèmes des dynasties Song, Yuan, Ming et Qing. Les jardins, qui sont reliés par des ponts, des pavillons et la rivière, sont raffinés et originaux. Déjeuner et visite aussi du temple du marquis de Wu au sein du parc Nanjiao dédié au marquis de Wu (181-234 avant notre ère), grand lettré et stratège militaire de l'époque des Trois Royaumes. Les maisons perdues au milieu du jardin de bambous sont un véritable havre de paix. Puis détente l’après midi dans une maison de thé typique du Sichuan situé dans le temple des Chèvres. Dîner de spécialités. Transfert à l’aéroport et décollage pour la France sur vol régulier de la Compagnie Air China (01H55/07H20). Repas et nuit à bord.

16ème JOUR PARIS

Arrivée à Paris. Récupération des bagages. Fin de nos services.

Information :

- L'altitude élevée du Tibet nécessite une bonne condition physique.

- Au Tibet, du fait des routes de montagne, certaines étapes sont longues malgré un kilométrage peu important.

- À Zedang, Gyantze et Shigatze, l'hébergement se fait dans de petits hôtels simples mais conviviaux, ne correspondant toutefois pas aux critères de l'hôtellerie internationale.

- La visite du Potala est limitée à une heure.

De l'Asie centrale chinoise jusqu'à Lhassa et les marches tibétaines

COMBINE NINGXIA/ TIBET en 16 JOURS / 13 NUITS

Du 29 AOUT au 13 SEPTEMBRE 2017

Base participants : 16/20 personnes

PRIX PAR PERSONNE, en chambre double : 3 980 €

Supplément Chambre Individuelle : + 320 €**

** il n’y a pas de Single à Badain Jaran dans camp

Parité : 1EUR = 8.00 RMB

NOS PRIX COMPRENNENT :

• Le transport aérien PARIS/YINCHUAN// CHENGDU/ PARIS sur AIR CHINA

• Pension complète avec un verre de boisson dans les restaurants locaux (Du déjeuner J02 au diner J14)

• Hébergement en occupation double/twin dans les hôtels 3/4* avec petit-déjeuner buffet base de :

o Yinchuan Marcolink Regent Hotel **** Pas de web site

o Alax Grand Hotel **** http://www.alxa-grand-hotel-alxa.008h.com/

o Alax Youqi Jinsha Hotel *** http://ayqjsjrjd.cn.roowei.com/

o Badain Jaran Camp Pas de web site

o Zhangye Ganzhou Hotel ***

o Xining Sanwant Hotel *** http://www.sanwant.com.cn/Products/Detail.aspx?id=49

o Lhassa Yak Hotel *** Pas de web site

o Tsedang Yulong Hotel *** Pas de web site

o Gyantse Hotel *** Pas de web site

o Shigatse Shenhu Hotel *** Pas de web site

o Chengdu Holiday Inn Express ****

• https://www.ihg.com/holidayinnexpress/hotels/fr/fr/chengdu/ctugl/hoteldetail

• Transports à l’intérieur de Chine

o 1 TGV en 2nd classe (Zhangye/Xining)

o Le vol Lhassa/Chengdu

o 1 train de nuit en 1er classe couchette molle (Xining/Lhassa) -1er classe Xining/Lhassa sont avec 4 pers. par compartiment.

o 4 x 4 entre Alaxa Youqi et Badain Jaran (3 pax par véhicule)

• Guides locaux parlant français ou anglais

• Frais d’entrés des visites mentionnés au programme

• Service d’autocar climatisé avec chauffeur

• Les frais de Visa pour la Chine ( 150 € par personne à ce jour)

• La taxe d'aéroport au départ de Paris : 348 € de Paris par personne à ce jour

• Les pourboires (à titre indicatif 3 € minimum par jour et par personne) soit 56 € par personne

• Caution APS sur acomptes et solde

• le guidage et les conférences assumées par Emmanuel Lincot, Professeur des Universités

NOS PRIX NE COMPRENNENT PAS :

• Les boissons et dépenses à caractère personnel

• Les possibles surcharges carburants

• L'assurance annulation, bagages : 1.7 % du prix du voyage ²

TELECHARGEZ LA FICHE D'INSCRIPTION ICI

Contact : emmanuel.lincot@gmail.com

Vous êtes membre ? Connectez-vous

Publicité
NEWSLETTERS

Veuillez saisir votre adresse e-mail pour recevoir notre newsletter!