L’investissement franco-chinois, vers un modèle de réussite?

2017-07-13 16:24:53 Chine-info.com Shanshan Zhu

A travers le Dialogue Franco-chinois sur l’investissement 2017, la CCI Paris lle-de-France réaffirme sa volonté de renforcer la coopération franco-chinoise entre les entreprises sur tous les sujets économiques d’intérêt commun. Avec ses partenaires, la China Europe International Business School (CEIBS) et la Chambre de Commerce et d’industrie de Chine en France, la CCI Paris Ile-de-France a réuni, le mercredi 11 juillet à Paris, plus de 300 décideurs et acteurs économiques entre les deux pays pour un dialogue de haut niveau.

Selon la dernière étude menée par Paris Ile-de-France Capitale Economique*, en 2016, le nombre des investisseurs étrangers créateurs d’emplois a augmenté de 10% dans la région francilienne. Ce chiffre est à l’image de l’attractivité de l’économie hexagonale à l’international. Toutefois, les montants investis par les entreprises chinoises en France en 2015 ne représentent que 2% des investissements étrangers (source Business France). Loin d’être synonymes d’une prise de contrôle, ces investissements représentent pour les entreprises françaises l’opportunité d’accéder plus facilement au marché chinois et à ses centaines de millions de consommateurs potentiels. Pour les investisseurs, les entreprises françaises sont porteuses d’un savoir-faire susceptible de faire la différence sur le marché chinois.

M. Henri Giscard D’Estaing, Président du Club Med et M. Jim Qian, Vice-Président du groupe Fosun, ont aidé à répondre aux interrogations et réticences que suscite l’arrivée d’investissements chinois en France, en déconstruisant certains préjugés et en présentant l’exemple d’une coopération franco-chinoise réussie : le rachat du Club Med par Fosun en 2015. Pour les intervenants, le plus important dans un partenariat transnational est la compréhension mutuelle et un objectif commun à long terme basé sur la confiance.

L’intérêt de la Chine pour les entreprises françaises est en partie dû au fait que la France présente des savoir-faire uniques. Pays de l’innovation et centre d’activité ouvert vers l’Europe et l’Afrique, la France suscite un intérêt particulier pour faire la différence sur le marché intérieur chinois. L’investissement des entreprises chinoises en France répond à cet enjeu de croissance et de différenciation par l’innovation et s’inscrit dans des stratégies à long terme. M. François Quentin, Président du conseil d’administration Huawei France, et M. Daniel Balmisse, Chief Operation Officer de Cathay Private Equity, ont fait un point sur les complémentarités entre les entreprises chinoises et françaises, notamment dans les domaines de l’innovation technologique, électronique et des e-services.

L’écosystème de l’entreprenariat français est également un atout permettant le développement de nouvelles technologies et des façons de faire plus modernes, pouvant répondre aux besoins des consommateurs chinois.

Pour M. Chen Weiru, Professeur de stratégie auprès de CEIBS, les chinois et les occidentaux sont assez différents dans leur approche concernant l’innovation. Alors que la Chine s’inscrit dans un processus d’innovation continue, c’est à dire qu’elle est constamment à la recherche de nouvelles expériences, les occidentaux se spécialisent dans des domaines particuliers.

Dans un partenariat transnational, pour surmonter cette différence de vision, M. Chen pense que la bonne question à se poser est « Comment transformer deux idées qui semblent poser problème en opportunité » ?

Par exemple, récemment, certaines villes chinoises ont introduit le système de vélos en libre-service. Les utilisateurs peuvent débloquer les vélos en scannant un QR code avec leur portable, utiliser le vélo et le laisser devant un magasin, devant leur domicile, devant leur lieu de travail, etc., à la disponibilité d’un autre utilisateur qui en aurait besoin précisément à cet endroit. Cela implique que le vélo comporte une géolocalisation qui envoie constamment des informations. Ces informations constituent une base de données importante qui peut renseigner sur les trajets des utilisateurs, les lieux les plus visités en fonction de l’heure ou encore les magasins les plus fréquentés. Toutes ces informations permettant ensuite d’améliorer les services de transport public, de trafic ou de services commerciaux.

Aujourd’hui, un partenariat avec la Chine semble incontournable. Et la Chine ne fait que renforcer sa présence sur la scène internationale avec le projet de la nouvelle route de la soie « One Belt One Road » (OBOR, lancé en 2013). Aujourd’hui, la Chine est le seul pays à se lancer dans une initiative stratégique telle que OBOR car elle le seul pays à cumuler les conditions nécessaires au succès d’un tel projet : l’histoire de l’ancienne route de la soie qui a permis à la Chine d’établir des échanges commerciaux et culturels marqués dans la tradition chinoise ; un objectif clair, celui de créer des partenariats gagnant-gagnant (par opposition à une volonté d’hégémonie) ; la nécessité pour la Chine de se développer dans un monde plus global et enfin parce que la Chine détient les infrastructures et les innovations pour réaliser un tel projet.

M. Yang Jiemian, Président de l’Institut des études internationales de Shanghai, explique notamment que l’initiative OBOR apporte une nouvelle dynamique internationale. La Chine est un acteur majeur dans l’Asie pacifique alors que la France est un pays clé dans l’Union Européenne, et les deux pays auront tout à gagner à travailler ensemble dans ce projet gigantesque.

Dans un contexte de plus en plus mondialisé, les grandes écoles jouent un rôle important de formation de futurs professionnels qui devront s’adapter et s’insérer dans un monde multi-culturel. En effet, les capacités bi-culturelles, qui jusque là prévalaient dans le monde du travail international, sont déjà en train d’être remplacées par des talents multi-culturels.

*Association créée par la CCI Paris Ile-de-France dont l’objectif est l’attractivité internationale de la région capitale.

Vous êtes membre ? Connectez-vous

Publicité
NEWSLETTERS

Veuillez saisir votre adresse e-mail pour recevoir notre newsletter!