« Les travailleurs chinois de la Grande Guerre », un documentaire sur les premiers Chinois de France - Mairie 13ème Paris (26 février)

2018-02-19 17:23:16 Chine-info.com Shanshan Zhu

Durant la Première Guerre mondiale, près de 140 000 travailleurs chinois ont été amenés sur le sol français, recrutés pour participer à l'effort de guerre. Parmi les 40 000 Chinois recrutés par les Français, environ 3 000 sont restés pour former la première communauté chinoise de France.

Un peu d'histoire

1916. Des millions de Français ont été mobilisés pour combattre les forces allemandes au front. La pénurie de main-d'oeuvre se fait sentir en France. Pour pallier cette situation, la France signe le 14 mai le contrat Truptil-Huimin, un accord établi entre Georges Truptil, officier retraité des troupes coloniales, et la société chinoise Huimin pour assurer le recrutement d'ouvriers agricoles chinois. Le recensement s'est effectué principalement dans le nord de la Chine : les européens pensaient que les Chinois de cette région seraient plus robustes et plus résistants au froid. Au total, se sont environ 140 000 travailleurs chinois, recrutés par les Britanniques et les Français, dont 85% étaient originaires de Shandong. Ces travailleurs - qui pensaient faire fortune en allant à l'étranger - ne savaient pas qu'ils arriveraient dans une région en guerre, ni qu’ils seraient employés pour renforcer l’arrière-pays au sein des manufactures d’armement, des chantiers navals, des tâches logistiques, de l’exploitation des mines ou encore pour creuser des tranchées. Les Anglais les appelaient par le nom de « coolies », dérivé du terme chinois kŭ lì qui signifie « peiner ». Assimilés à des militaires non armés, ils formaient la Chinese Labour Corps. Côté français, on considérait ces hommes comme des travailleurs coloniaux, servant de main-d’oeuvre dans les usines, les champs ou encore dans les mines.

Un documentaire pour la mémoire

En 2014, à l'occasion du centenaire de la Première Guerre mondiale, le réalisateur français Karim Houfaïd a réalisé un film documentaire sur ces travailleurs recrutés pendant la guerre, en allant à la rencontre de passeurs de mémoire en Chine et en Europe. Le film montre comment ces Chinois sont arrivés en France à partir de 1916 pour contribuer à l'effort de guerre. Il relate leurs conditions de vie et de travail difficiles. Il suit la mémoire de quelques ouvriers pour qui cette terre inconnue deviendra terre d'accueil.

Porté par l'Association des Jeunes Chinois de France, le projet a pour objectif de promouvoir ce pan d'histoire méconnu du grand public à travers un travail de mémoire nationale et en resserrant les liens de familles entre les premières générations de Chinois et leurs descendants. À travers des diffusions du film de Karim Houfaïd, des expositions et des interventions dans les écoles, l'AJCF espère contribuer à faire intégrer cette page historique dans les manuels scolaires.

Projection-débat du film documentaire Les Travailleurs chinois de la Grande Guerre

de Karim Houfaïd (Almaz Production)

La projection sera suivie d'un échange entre le public, Karim Houfaïd le réalisateur, et Daniel Tran, président de l'Association des Jeunes Chinois de France.

Mercredi 26 février à 19h30

Mairie du 13ème

Salle des fêtes

Entrée libre

Vous êtes membre ? Connectez-vous

Publicité
NEWSLETTERS

Veuillez saisir votre adresse e-mail pour recevoir notre newsletter!