Les festivités de la FÊTE DU PRINTEMPS 2019 - mairie du 13ème (du 4 au 17 février)

2018-12-21 12:39:19 Mairie du 13e

À l'occasion de la fête du printemps 2019, la mairie du 13ème organise de nombreuses festivités (défilé, spectacles, expositions, etc.) ouvertes à toutes et tous. Vivez au sein du 13ème le début de l'année du cochon !

En Asie l’année qui se termine est assimilée à un monstre qui refuse de s’éloigner et finit par laisser la place au lever du jour, à un animal flamboyant. Cette analogie est une façon d’envisager l’année à venir sous ses plus beaux auspices et saluer les bons et mauvais moments de celle qui se conclue.

La Fête du Printemps 2019 tombera le 5 février. Le cochon remplacera le chien.Au sens figuré, il représente un souhait d’honnêteté, la tolérance et la discipline. Le Cochon est bien intentionné, généreux, persévérant et fiable et il est très apprécié pour son courage, son opulence et sa noblesse.

Depuis 10 ans, la Mairie du 13e organise une multitude d’événements dans le cadre de la Fête du Printemps (anciennement Nouvel An chinois), permettant aux Parisiens de faire l'expérience de cette fête traditionnelle asiatique. La Fête du Printemps est donc devenue l'un des événements culturels les plus important de l’arrondissement et, le défilé organisé à cette occasion est l'un des plus grands de la capitale.

Cette année les festivités de la Fête du Printemps se dérouleront du 4 au 17 février 2019 avec une très belle programmation : spectacles, expositions, conférences, projection-débat. Tout au long des festivités, des lanternes, créées par des artisans de la province chinoise de Jiangsu, décoreront la Mairie. Les festivités cette année se termineront avec le grand défié du Nouvel An le 17 février.

Le programme

Vendredi 8 février

19h, Salle des Fêtes

Remise des prix du concours de création graphique de la Fête du Printemps

Concert – « Éclosions de printemps »

Ce concert, organisé par « L’Alliance des professeurs de musique de Paris », est le produit d’une association entre quatre ensembles musicaux réunissant près d’une vingtaine de jeunes musiciens inventifs, Chinois, Japonais et Français. Ils interpréteront de nombreuses œuvres qui seront présentées pour la première fois à Paris. Cette éclosion artistique vous entrainera, au travers de styles musicaux très divers, dans un véritable voyage.

Présentation des ensembles musicaux

Fairly Wired trio

C’est un son qui rebondit de références en coups de cœur, un répertoire patiemment élaboré sur plusieurs années, une musique qui s’inscrit dans le sillon de l’histoire du jazz, dont elle revendique la liberté et l’énergie. C’est enfin un hommage pétillant à tous les artistes, qui insufflent en nous l’envie de les suivre au gré des quelques fanaux déposés sur le bord du chemin.

Secrets des cordes

Un ensemble musical, entièrement féminin, qui propose des musiques chinoises d’un style tout particulièrement raffiné.

Soies et tambour

Une cithare chinoise (guzheng), un piano et un tambourin indien constituent cet ensemble musical très récemment constitué. Trois musiciens qui expriment avec virtuosité toutes leurs émotions et leurs pensées.

L’orchestre de « L’Alliance des professeurs de musique de Paris »

Ils alimentent la curiosité et le souci d’autrui par l’entremise de nouvelles expériences qui les amènent à dépasser la réalité quotidienne. La musique et le sourire n’ont pas de frontières, ils réchauffent comme les rayons du soleil.Ils font communier les émotions spontanées et authentiques des hommes, par ce que trahit un regard ou par un simple déplacement du bout d’un doigt. L’orchestre professoral espère, par la grâce de ces différents ensembles, offrir à ses auditeurs une connaissance multidimensionnelle de la musique.

Duo Lyria

Le duo est né en 2014 de la rencontre à la Haute école de Musique de Genève de deux musiciennes.Un répertoire varié, constitué de pièces originales et de créations contemporaines. Mais aussi, des transcriptions de mélodies chinoises et un programme qui mêlera musiques françaises et chinoises.

Samedi 9 février

19h, Salle des Fêtes

Projection-débat - « Ça reste entre nous » Saison 2

L’occasion de découvrir la deuxième saison de « Ça reste entre nous », une websérie documentaire de vidéos courtes qui donne la parole aux Asiatiques en France.

En créant un nouvel espace pour que les Asiatiques racontent leurs histoires, cette websérie participe à une représentation plus juste des personnes d’origines asiatiques en France, à la déconstruction des clichés et des idées reçues pour lutter contre les discriminations et offre une diversité réelle sur les écrans. Chaque épisode permet de découvrir des hommes et femmes asiatiques de milieux socioprofessionnels différents qui échangent, autour d’une table, à propos d’un thème particulier.

La projection des trois épisodes de la saison 2 sera suivie d’un échange avec le public et d’une table ronde sur le thème « Être asiatique en France : héritage, transmission et réappropriation de nos narrations. » animée par Grace Ly, créatrice de la websérie.

(Épisode 4 – Reconversion professionnelle / Épisode 5 – Dans l’ombre de nos identités / Épisode 6 – La beauté au féminin.)

Mercredi 13 février

19h, Antichambre

Conférence : Humour et jeux de mots chinois

La langue chinoise a des ressources inépuisables: homophones, jeux de mots, caractères ancestraux modernisés, métaphores, chiffres parlants… On retrouve cette virtuosité dans la capacité des Chinois à détourner des icônes planétaires à travers le travail de Véronique Michel qui s’adresse tant à des néophytes qu’à des spécialiste et vise à donner des clés d’intelligibilité.

Véronique Michel, auteure de livres sur la Chine et conférencière.

Vendredi 15 février

19h, Salle des Fêtes

Soirée contes : La fête en Têt !

Au Vietnam, la plus grande fête est le Têt. On y célèbre à la fois la nouvelle année lunaire et les ancêtres. Elle est la mère des fêtes qui rythmeront une année parfumée d’encens et de fleurs de pêcher, du fumet des gâteaux du ciel et de la terre. Chaque fête est une histoire et chaque histoire est en fête ! Contes de la nouvelle année lunaire et autres fêtes.

Samedi 16 février

20h, Salle des Fêtes

Spectacle - « 13e Fête »

Place à la modernité, à la jeunesse, à l’union de talents et de virtuosités autour du thème de l'Asie. Au programme de ce spectacle, des découvertes de musiques actuelles, urbaines et pop rock, mais aussi du Stand-up, de la magie et de la danse K-pop et Hip-Hop, ainsi que des démonstrations d'arts martiaux. Une affiche de talents émergents et d’associations culturelles asiatiques qui nous offriront un spectacle éblouissant et décoiffant.

Avec la participation de : Smilëyz Cheeky Chinky Crew (Hip Hop) - La vague (Pop) - Lux (K-pop) Hive Dance Crew - Cocoon Dance Crew - Victory's (K-POP Dance), Golden Monkeys Crew (Hip-Hop Dance), Akoben SC: Natacha Bounet Championne (Championne du monde) et Greg Lionnel Balthazard (Kung Fu Sanda), et bien d'autres encore.

Dimanche 17 février

13h30 Départ au 44, Avenue d’Ivry

Le Grand Défilé du Nouvel An Chinois

Créé dans les années 80, le grand défilé du Nouvel An chinois est devenu un évènement incontournable de la capitale. Il attire chaque année plus de 200 000 spectateurs, non seulement les habitants de Paris, mais aussi des touristes du monde entier.

Cette année, le défilé sera composé d’une quarantaine de groupes réunissant plus de 2 000 participants.

Il débutera à 14h00 et empruntera le parcours suivant :

44 avenue d’Ivry → avenue de Choisy → boulevard Masséna → avenue d’Ivry.

* La circulation sera restreinte dans tout l’Est du 13e et il est fortement conseillé de ne pas utiliser votre véhicule ce jour-là.

EXPOSITIONS

Capturer l’âme

Hei Ming - Photographe documentaire

DU 4 au 16 février - Galerie Athéna et Antichambre

Vernissage le 8 février à 18h20 dans l’Antichambre

Hei Ming est né en 1964 dans une famille d'artistes, dans la province du Shanxi, dans le Nord-Ouest de la Chine. Il est diplômé de l’École d’Art de Tianjin dès ses 26 ans. Durant sa carrière, nombreuses de ses œuvres ont été acquises par de nombreux collectionneurs et des musées Chinois et internationaux.

C’est un artiste passionné par la société, les civilisations et qui s'inspire énormément de ses rencontres. Il est souvent décrit comme un artiste photographique qui possède le précieux talent de déceler la complexité des visages marqués par le temps au travers de leurs passés et de leurs histoires.

Depuis 1997, Hei Ming a publié plusieurs albums photos parmi lesquels Cent Fermiers, Cent Étudiants, Cent Moines, et Cent Anciens Combattants. La plupart de ses œuvres sont basées sur la vie de personnes ordinaires de toutes et capturent des instants de leurs histoires.

Hei Ming est maître dans l’art des portraits. Il sait capturer les émotions et l’état psychologique des personnes, tout en révélant les sentiments et les émotions les plus profonds.

Ses œuvres mettent directement en exergue l’Humanité, simplement en capturant l’âme de ses sujets. Elles provoquent, non seulement, des chocs visuels, mais aussi, bouleversent les esprits et les cœurs. Les expériences de la vie sont effectivement au-delà du langage.

Fansack

Du 4 au 9 février – Galerie Bièvre

Cette exposition permettra au public d’explorer plus profondément l’univers de Fansack au travers de dessins, de peintures, de sculptures et de présentations de ses autres réalisations murales et urbaines dans le monde.

Fansack est un artiste d’origine chinoise, né en 1988. Enfant terrible de l’Art de Rue, il réalise des œuvres avec une technique sophistiquée où s’expriment ses idées empreintes de spiritualités orientales et d’univers surréalistes. Dès 2003, il a réalisé des œuvres dans les rues de nombreuses villes de Chine en compagnie des rares artistes urbains chinois qu’il côtoie quotidiennement. En 2008, suite à sa rencontre avec le peintre Kongo, Fansack vient en France pour poursuivre ses études artistiques. Là, il se lie d’amitié avec des artistes Français avec lesquels il réalise des œuvres dans l’espace urbain. Le travail de Fansack, imprégné de la culture orientale, traite de thèmes tels que la nature humaine, la religion orientale, la philosophie orientale et l'idéologie qu’il allie toujours à des notes humoristiques.

L’art de Liancheng YU

Du 11 au 16 février - Galerie Bièvre

Vernissage le 12 février à 19h, Galerie Bièvre

Liancheng Yuest un artiste né dans les années 60 dans le quartier des arts culturels (Liu Li chang) du vieux Beijing. Intrigué par la calligraphie et l’art de la gravure des sceaux, il fait ses armes dès son plus jeune âge auprès des grands maîtres chinois.

Liancheng Yuhérite, de ces grands maîtres, les valeurs nobles de la culture chinoise et devient progressivement l’un des rares artistes qui est capable de maitriser l’ensemble des disciplines chinoises : la calligraphie, l’opéra chinois, la peinture, et l’art de la gravure des sceaux.

Yusait que la culture chinoise repose sur la littérature, la poésie, l’opéra chinois, la calligraphie, la peinture et l’art de la gravure des sceaux. Il œuvre dans le parfait équilibre du respect des arts et techniques hérités.

A travers le prisme des œuvres de Liancheng Yu, la poésie et la calligraphie chinoises, disciplines étroitement liées, ne forment plus qu’une seule et même entité, consécration de l’Art chinois. Ses textes poétiques rendent ainsi hommage aux textes classiques de la poésie chinoise. Son art de la gravure des sceaux s’inspire de l’époque de la dynastie Qin, mettant à l’honneur simplicité et pureté, reflet de l’harmonie naturelle de l’univers.

La calligraphie chinoise est la base de la peinture et Yumaîtrise parfaitement la complexité des codes de cet art. La qualité des traits de pinceau rend ses peintures vivantes, questionnant le spectateur sur le sens caché des œuvres et attisant son imaginaire.

La peinture de Yu s’inspire de la vie quotidienne : un instant du matin, un verre de thé vert posé devant la fenêtre, ou encore une pensée tournée vers le passé devant un coucher de soleil, un film, un livre, une photographie de ses amis. Dans ses dessins, Yu cherche à transmettre sa philosophie, ses sentiments et sa vision du monde. Sans doute le plus beau cadeau qu’un artiste puisse laisser au monde…

Vous êtes membre ? Connectez-vous

Publicité
NEWSLETTERS

Veuillez saisir votre adresse e-mail pour recevoir notre newsletter!