Li Anyang, l'adolescent qui représente la jeunesse chinoise à l'UNESCO

2017-11-07 14:33:36 Chine-info.com Shanshan Zhu

Lors du 10ème Forum des Jeunes de l'UNESCO qui a eu lieu les 25 et 26 octobre dernier, Li Anyang, 17 ans, était l'unique représentant de la jeunesse chinoise.

Depuis 1999, tous les deux ans, le Forum des Jeunes de l'UNESCO réunit des jeunes experts de toutes les régions du monde pour discuter des questions liées aux domaines de compétence de l'UNESCO, que les jeunes auront préparé plus tôt dans l'année de la tenue du colloque. Le forum est l'occasion d'élaborer des recommandations et des priorités afin de guider les actions de l'UNESCO en faveur de la jeunesse pour le prochain exercice biennal. Elles seront présentées lors de la 39ème Session de la Conférence générale de l'UNESCO.

Cette année, la Chine compte parmi les jeunes participants un adolescent de 17 ans, Li Anyang.

Il est notamment à l'origine d'un concept qui permettrait aux personnes atteintes de troubles de la vision de percevoir une "sensation de lumière".

Lors de sa première année de lycée, Li Anyang intègre la communauté scolaire "Technologie et constructios", lui permettant de travailler sur ce concept.

Son projet initial, «Système de mobilité intelligente pour les aveugles », consistait à employer un système de capteurs et la géolocalisation. Un capteur est installé sur la ceinture et la canne d'une personne malvoyante, permettant de détecter l'environnement entre 2 et 5 mètres autour de la personne. Un bouton sur la canne permet d'émettre des informations vocales sur l'environnement à l'instant T et de proposer des trajectoires à l'utilisateur. Mais un système aussi complexe à mettre en oeuvre était hors de leur porté. Li Anyang et son équipe ont dû réfléchir à une solution alternative et c'est ainsi qu'ils eurent l'idée d'inventer un équipement composé de trois parties : lunettes, canne et bracelet intelligent.

Les lunettes, équipées de LED, informent l'utilisateur de la présence d'obstacles que la canne aurait détecté. Le bracelet vibre dès réception de messages envoyés par la canne pour informer sur la position ou les dimensions des obstacles rencontrés.

Ce système pourrait aider les personnes malvoyantes de manière plus efficace lors de leurs déplacements. Leur concept avait notamment remporté la Médaille d'or lors du 68ème Exposition Internationale de l'Invention et de l'Innovation à Nuremberg (Allemagne).

Aujourd'hui, la Chine a la volonté de promouvoir une éducation orientée vers le développement global. Dès leur plus jeune âge, les enfants chinois sont encouragés à s'initier aux innovations techniques et avec l'ouverture sur le monde, les jeunes chinois ont davantage l'opportunité de voyager, de rencontrer des hommes et des femmes venus d'horizons différents, à un âge de plus en plus avancé.

Le Forum des Jeunes de l'UNESCO est une belle preuve que la jeunesse constitue le moteur pour les changements mondiaux de demain.

Sonia Bressler

Regard sur la Chine

Vous êtes membre ? Connectez-vous

Publicité
NEWSLETTERS

Veuillez saisir votre adresse e-mail pour recevoir notre newsletter!