Suivez-nous | français

Regard sur la Chine

[Thibaud André ] Les jeunes chinois vont-ils continuer à partir étudier en Angleterre?

Je veux commenter   2015-03-13 10:10:23    Source:Chine-info.com

L’immigration anglaise n’accepte plus les scores des étudiants chinois au test de langues américains TOEIC et TOEFL. Quelques semaines après avoir provoqué un vif émoi parmi ces étudiants, quel a été l’impact sur les expatriations dans les universités anglaises ?

Un impact mineur sur l’année en cours

La Grande Bretagne a toujours été l’une des destinations les plus populaires pour les étudiants chinois. En 2011-2012, ils étaient plus de 83 000, constituant la plus importante communauté étrangère au Royaume Uni.

En 2014, la décision par le Royaume Unie de ne plus accepter le TOEFL et le TOEIC dans les dossiers de demande de visa avait inquiété les étudiants chinois désirant s’expatrier. Quelques semaines plus tard, le bilan montre que les adaptations ont été faites et l’impact de cette mesure minorée.

Alex Chen, consultant pour Daxue Consulting, explique que « peu sont les étudiants chinois utilisant les tests ETS (Educational Testing Service – c.a.d TOEIC et TOEFL) pour leur dossier de visa au Royaume Uni ; le nombre est relativement limité. » Il estime que les étudiants utilisant le TOEFL pour candidater dans des universités anglaises « représentent environ 10% des 62 000 candidatures annuelles. »

Ces remarques ont été faites suite à l’inquiétude des médias chinois relative aux décisions du gouvernement britannique de ne plus prendre en compte le TOEFL et le TOEIC dans les dossiers de visa.

Une baisse des candidatures d’étudiants chinois en 2015 ?

Si dans les chiffres, l’année en cours ne semble pas montrer de réel impact de cette mesure sur les expatriations, cette dernière a malgré tout du mal à passer auprès des étudiants. Peu de temps après la décision des autorités chinoises, une lettre commune avait fait le tour des réseaux sociaux, principallement Weibo, avant d’être envoyée au conseil Anglais.
« Cette politique va avoir un impact terrible sur nos ambitions d’étudier à l’étranger, mettre à mal nos rêves et changer notre vie » disait cette lettre. « En Chine, le contrôle lors du test du TOEFL est très strict. Pendant l’examen, nous sommes soumis à une intense surveillance, parfois même par des caméras de surveillance. C’est injuste et honnêtement bien peu pertinent de refuser d’excellents candidats du TOEFL. »

Yu Ling, une étudiante en master d’Economie et Commerce international à l’Université du Shandong à Jinan avait reçu la note de 106 sur 120 au TOEFL passé en août dernier et avait commencé à postuler pour différentes universités anglaises. Après avoir été acceptée dans plusieurs excellentes universités, elle avait été particulièrement surprise par la nouvelle. Ne sachant pas de façon certaine si son résultat au TOEFL serait utilisable pour son visa, elle a dû passer l’IELTS "pour être sûre". « J’ai du me préparer pour cet examen en quelques semaines. »
Aujourd’hui, l’impact de cette décision sur le désir des étudiants chinois de poursuivre des études en Angleterre semble donc négatif. Alors que ces étudiants appréciaient le fait de pouvoir postuler aussi bien en Angleterre qu’aux Etats-Unis, leur priorité se porte clairement vers l’état américain, pour lequel le TOEFL demeure la norme. On peut donc s’attendre à une baisse des candidatures d’étudiants chinois au Royaume-Uni en 2015.

 « Le TOEFL et le TOEIC restent la référence pour pouvoir s’expatrier ou bénéficier de programmes d’échange dans les pays anglophones », nous explique Charles, fondateur de la plateforme Global-Exam. Peut-on s’attendre à une baisse à long terme des candidatures d’étudiants chinois en Angleterre en raison de la situation ? Selon lui, cette situation ne devrait pas perdurer. « La crédibilité de l’ETS n’avait jamais été remise en cause et on peut penser que son influence lui permettra de rétablir la situation au Royaume-Uni assez rapidement. »

Thibaud André

 

Jeune consultant marketing à Shanghai, Thibaud est avant tout un passionné de la culture et des modes de vie chinois. Il est un observateur attentif de l'évolution des tendances de consommation des jeunes chinois, constatant l'occidentalisation grandissante des modes de vie.

En savoir plus sur le marché chinois : http://daxueconsulting.com/consulting-china/

A lire aussi:

+plus Rendez-vous

chine-info.com

J’aime

Suivez nous sur Facebook chine-info.com

Suivez nous sur Twitter

@chine-info.com

suivre @chine-info.com

chine-info.com

Suivez-nous sur Instagram : chineinfophotos